Le mémorial du camp des Milles ouvre ses portes

À la une
le 10 Sep 2012
9

Ce lundi, le premier ministre Jean-Marc Ayrault inaugure le site-mémorial du camp des Milles. Le dernier grand camp français d'internement et de déportation resté intact ouvre ses portes au public, et compte accueillir de nombreux visiteurs et surtout de nombreux élèves.

Entre 1939 et 1942, cette ancienne tuilerie désaffectée est transformée en camp d'internement pour les étrangers antifascistes (en majorité Allemands et Autrichiens), à l'initiative du gouvernement français. Près de 10 000 personnes y sont envoyées, près de 2000 juifs sont déportés, dont une centaine d'enfants que le troisième Reich ne réclamait pas encore.

Aujourd'hui, l'idée est d'en faire un véritable "outil d'éducation citoyenne" : "Il faut que le visiteur aille plus loin que le "plus jamais ça"", explique Alain Chouraqui, président de la Fondation du camp des Milles, mémoire et éducation". "La question, c'est plutôt "comment faire pour arriver au plus jamais ça ?". Et nous essayons à travers ce mémorial d'apporter des éléments de réflexion et de réponse."

La visite des lieux comprend un passage par les dortoirs des internés, un autre par le réfectoire des gardiens – où d'impressionnantes peintures murales faites par les internés sont encore visibles -, pour s'achever enfin au chemin de fer où s'arrêtaient les trains chargés de les déporter vers les camps d'extermination nazis. Un lieu rempli d'histoire et une leçon à ne jamais oublier… "Si l'écho de leurs voix faiblit, nous périrons," disait Paul Eluard.

Cet article vous est offert par Marsactu

Cet article vous a plu ?

Vous seul garantissez notre indépendance

JE M’ABONNE À PARTIR DE 1€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. grenat17 grenat17

    je ne connaissais pas l’existence de ce camp et cela me fait mal , pourquoi le reste de la FRANCE les n’en parle pas, merci pour eux, merci pour cet hommage..

    Signaler
  2. Anonyme Anonyme

    j’ai connu une dame qui, enfermée au camps des milles,à sauvé sa peau en étant affectée dans une ferme ôu elle leur a appris a faire des pâtes. J’ai malheureusement oublié son nom; c’était une amie de ma mère

    Signaler
  3. Anonyme Anonyme

    j’ai connu une dame qui, enfermée au camps des milles,à sauvé sa peau en étant affectée dans une ferme ôu elle leur a appris a faire des pâtes. J’ai malheureusement oublié son nom; c’était une amie de ma mère

    Signaler
  4. GM GM

    un film était sorti en 1995 au sujet de ce camp !! réalisé par Sébastien Grall !! je crois que peu de gens en ont entendu parler ,même à Marseille !! et pourtant pas mal de Marseillais y ont transité …….

    Signaler
  5. vérité 13 vérité 13

    merci de mettre en lumière ce lieu de mémoire

    Signaler
  6. Jackjack Jackjack

    Il ya eu avant de le film de Sabastien Graal, un autre film réalisé en 1985 par Gamma TV et diffusé par Antenne 2. Il comptait de très nombreux témoins passés dans ce camp. Entre autres, le dessinateur d’Antenne 2, Gus qui était passé dans le camp et qui y était revenu pour la circonstance.

    Signaler
  7. VIEUX PATRIOTE VIEUX PATRIOTE

    Les aixois qui tiennent un discours sur un envahissement venu d’ailleurs auraient-ils la mémoire courte ?

    Signaler
  8. jean bernard jean bernard

    merci pour le travail formidable qu’a accompli monsieur chouraqui,

    la haine de l’autre , la peur de l’autre, le repli resurgit du passé, comme chantait serge reggiani, les loups ont …paris, aujoud’hui la chasse au roms, il y a 30 ans la chasses au arabes, n’oublions jamais, nous ne sommes que locataire

    Signaler
  9. La Vigie La Vigie

    La barbarie est encore à nos portes, plus de 20000 morts en Syrie…. Je ne sais pas si un monument de ce type à chaque coin de rue suffirait à arrêter tous les massacres dans le mond entier….

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire