Le directeur de la police judiciaire marseillaise limogé : “nos missions vont en pâtir”

Actualité
le 7 Oct 2022
5

Le directeur zonal sud de la police judiciaire a été limogé ce vendredi. Tandis que la hiérarchie met en cause sa "déloyauté" face à l'application d'une nouvelle réforme, les enquêteurs marseillais craignent des répercussions sur leur travail.

Plusieurs dizaines d'enquêteurs de la police judiciaire se sont rassemblés devant l'Evéché pour soutenir leur directeur. Photo : Violette Artaud

Plusieurs dizaines d'enquêteurs de la police judiciaire se sont rassemblés devant l'Evéché pour soutenir leur directeur. Photo : Violette Artaud

“Ça part de chez nous, mais ça risque de s’étendre”. Devant l’Évêché, ce vendredi après-midi, plusieurs dizaines de policiers de la police judiciaire sud se sont rassemblés pour soutenir leur directeur général. Limogé quelques heures plus tôt, Éric Arella a quitté le bâtiment dans lequel il a passé plus de 20 ans, dont 7 en […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jb de Cérou Jb de Cérou

    Comme citoyen lambda écoutant la radio, je me suis dit: encore une c… de Darmanin: quand sera-t-il viré pour ses foucades et postures de recherche de buzz…A-t-il fait le nécessaire pour convaincre, concerter avant mise en oeuvre? Je le suspecte du contraire, mais suspecter n’est pas démontrer, surtout s’agissant de flics…
    Puis, c’est dire si je réfléchis, je me suis dit que la manifestation de flics bras croisés est plutôt responsable et digne pour des fonctionnaires en mission régalienne. Avec un pouvoir moins nerveux, on devrait assumer le coup en douceur
    Enfin, je me suis interrogé sur cette réforme, sa pertinence ou son opportunisme du moment. Aucun journaliste ne nous a expliqué à quoi elle devrait servir. Les gains escomptés en efficacité de service public, les économies visées, si c’est un sous objectif.
    J’arrête là… mais je continue mes réflexions

    Signaler
  2. TINO TINO

    Comme dans le reste de la fonction publique, les restructurations, les concentrations, les délocalisations de services entiers sont mises en œuvre depuis pas mal de temps. Peut être que la police n’avait pas encore été touchée par ce mal… Maintenant, si la police réussi à vaincre ce mal qui affaibli le service public…

    Signaler
  3. mathon13127 mathon13127

    ” Les résultats à Marseille sont par ailleurs mauvais avec des niveaux records d’homicides alors que les effectifs ont été considérablement renforcés.” Pourquoi ne pas préciser qu’il y a peu, le Ministre de l’Intérieur lui-même montrait les “bons résultats” de la PJ de Marseille et vantait les mérites de ses policiers ? Le paragraphe où se situe ce passage a une présentation des plus curieuses.

    Signaler
  4. Assedix Assedix

    Était-ce la police judiciaire qui a enquêté sur la mort de Zineb Rédouane?

    Signaler
    • AlabArque AlabArque

      Assedix, vous posez là une excellente question ;-(

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire