" Le comportement d'Alexandre Guérini révèle une perte totale de sang froid et de dignité" Muselier se défend ce matin dans le Nouvel Obs

À la une
le 14 Juil 2010
15
" Le comportement d'Alexandre Guérini révèle une perte totale de sang froid et de dignité" Muselier se défend ce matin dans le Nouvel Obs
" Le comportement d'Alexandre Guérini révèle une perte totale de sang froid et de dignité" Muselier se défend ce matin dans le Nouvel Obs

" Le comportement d'Alexandre Guérini révèle une perte totale de sang froid et de dignité" Muselier se défend ce matin dans le Nouvel Obs

Il y a quinze jours, le Nouvel Observateur nous avait fait un beau publi-reportage sur Alexandre Guérini. Photo en une, grande interview du grand reporter Serge Raffy, qu’on a connu plus inspiré, un beau plaidoyer pro domo d’Alex, avec en prime l’aide d’un bon mot de Guy Bedos  » quand on s’appelle Guérini, qu’on est Corse et qu’on est socialiste marseillais, alors forcément on est coupable ».
Un Alexandre Guérini qui faisait pleurer dans les cabanons, nous expliquant en gros qu’il n’était qu’un modeste petit chef d’entreprise, que le fait que sa boite soit spécialisée dans les décharges et l’assainissement, et que son frère Jean-Noël, en tant que Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, soit un des plus grands donneurs d’ordre de ce type de marchés, ne lui posait aucun problème de conscience, bien au contraire,  » je n’ai jamais travaillé pour le département ou pour la Communauté Urbaine de Marseille »,  et que ces ennuis judiciaires actuels, n’étaient dus qu’à l’aigreur et à la jalousie de Renaud Muselier.
Selon lui, Muselier, ne serait guidé que par une aveugle soif de vengeance, après s’être fait piquer la Présidence de la Communauté Urbaine Marseille Métropole ( MPM) par les amis d’Alexandre. L’ancien Secrétaire d’Etat aurait même entrainé dans l’histoire un proche de Sarkozy et instrumentalisé la justice via des lettres anonymes.
Comme Sarkozy défendant Woerth lundi soir sur France 2, l’interview du Nouvel Obs n’avait pas convaincu grand monde à Marseille. Pourtant, les proches des Guérini avaient fanfaronné un peu partout dans la ville sur le thème « regardez on attaque Muso, il ne bronche pas, c’est qu’on a raison… » . C’est vrai qu’à part un très timide communiqué de presse de quelques lignes,, Muselier avait fait dans le sobre, ce qui pourtant ne lui ressemble pas, suite aux accusations d’Alexandre Guérini. On était très loin du livre Gomorra posé il y a quelques mois en plein conseil de MPM sur la table du Président PS, Eugéne Caselli, au début des « affaires ». Les Guérini’s boys ont également beaucoup commenté l’immense soutien apporté par les amis UMP de Muselier, suite à l’interview du Nouvels Obs. Pas une lettre, pas un coup de téléphone. Rien.Son grand copain Gaudin avait déjà fort à faire à défendre l’honneur d’Eric Woerth, on ne peut pas tout faire à la fois, vous êtes marrant. Comme ça au moins, Muselier a pu compter ses amis politiques sur les doigts de sa main gauche.
Et c’est donc ce matin, dans la torpeur du mois de juillet, à nouveau dans le Nouvel Obs, mais sans la couv, ni l’aide de Serge Raffy, ni les bonnes blagues de Guy Bedos, qu’arrive la réponse du berger à la bergère. Comme c’est le 14 juillet, Muselier, en bon gauliste, sonne la charge en faisant appel à sa lignée familiale de grands résistants  » Mon grand-père, l’Amiral Muselier a donné la Croix de Lorraine à la France Libre, mon pére a été déporté à Dachau, et les membres de ma famille ont tous été décorés pour faits de résistance. Vous comprendrez ainsi que je n’utilise jamais la dénonciation, la rumeur ou la menace dans ma vie publique comme privée. Je ne vais pas commencer aujourd’hui avec M.Guérini ».
Sur le reste , Muselier renvoie la balle à la justice ,  » Les Marseillais, tout comme moi, veulent connaître la vérité et savoir si des marchés publics ont été truqués, et si oui, par qui. Le reste n’a peu d’importance ».
C’est clair que le prochain épisode de ce dossier ne sera surement plus médiatique mais vraisemblablement judiciaire. On verra bien sur quoi débouchera l’information judiciaire ouverte il y a plusieurs mois par le Juge Charles Duchaîne, qui comme le rappelle avec malignité, Muselier, n’est pas ouverte contre Alexandre Guérini  » j’ignore s’il se sent visé », ni d’ailleurs contre n’importe qui d’autre, mais contre X, pour  » atteinte à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés publics, trafic d’influence, détournements de fonds publics, corruption, prise illégale d’intérêt, blanchiment, faux et usages de faux et abus de biens sociaux ».

Un lien Alexandre Guérini accuse Muselier de manipuler la justice et de vouloir le « tuer ». Tout va bien, sur Marsactu.fr

Cet article vous est offert par Marsactu

À vous de nous aider !

Vous seul garantissez notre indépendance

JE FAIS UN DON

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. gérard gérard

    Eric Woreth ? Qui c’est ? Sur le fond, Muselier déclare : “Mon grand-père, l’Amiral Muselier a donné la Croix de Lorraine à la France Libre, mon père a été déporté à Dachau, et les membres de ma famille ont tous été décorés pour faits de résistance. Vous comprendrez ainsi que je n’utilise jamais la dénonciation, la rumeur ou la menace dans ma vie publique comme privée. Je ne vais pas commencer aujourd’hui avec M.Guérini”… On veut bien le croire ! Pourtant, les Marseillais connaissent les turpitudes du rejeton. Pas sûr que l’honorable lignée s’y reconnaisse. Et puis est-ce un argument ?

    Signaler
  2. Pierre Boucaud Pierre Boucaud

    Oups merci, corrigé. Mais Woerth avec toutes ses casquettes on s’y perd un peu…

    Signaler
  3. Marianne Marianne

    Une telle grande famille pour en finir à défendre bec et ongles un Eric Woerth…faut voir le ton qu’il a employé contre les médias et après ça, il n’utilise jamais la calomnie ni la menace, c’est sur !
    C’est l’amiral qui doit se retourner dans sa tombe…

    Signaler
  4. pascal pascal

    Muselier alias le blanche neige de la politique;)

    Signaler
  5. laurent laurent

    Ce qui est certain, c’est que la “réponse” de Renaud Muselier n’est pas convaincante. D’ailleurs, je pose une question aux journalistes de Marsactu : pourquoi parlez-vous de publireportage pour l’interview d’Alexandre Guérini (pourtant signé par un journaliste du NouvelObs), et en revanche, pour la page de Renaud Muselier, vous ne parlez pas de publireportage. Pourtant, il semble que cela soit totalement l’inverse, car il ne s’agit pas d’une interview, mais d’une lettre de Renaud Muselier… Qu’en pensez-vous objectivement ?

    Signaler
  6. laurent laurent

    Merci de votre réponse. La liberté du journaliste n’est-elle justement pas de décider ou pas de donner la parole à l’un ou l’autre ? ou alors, faut-il toujours donner la parole à l’un et à l’autre ? sujet que l’on pourrait donner à l’école de journalisme.

    En tout cas, la réponse du copain de Sarkozy, Renaud Muselier n’est pas convaincante.

    Signaler
  7. Ginetto Ginetto

    Malignité…
    Muselier se demande pourquoi Alexandre Guérini se sent visé alors que la plainte a été déposée contre X et que probablement il n’a rien à voir dans cette affaire, sauf que c’est lui qui est cité partout, et son grand frère avec… Pourquoi alors ?
    Malignité, c’est clair…

    Signaler
  8. Corentin Corentin

    N’y a t’il pas plus constructif que d’attaquer systématiquement Muselier ?
    Laissons faire la justice et nous verrons bien ce ressortira de cette affaire, mais moi j’ai bien envie de parier que la fameuse lettre ne vient pas forcément du camp qu’on croit……

    Signaler
  9. Jean-Hervé Jean-Hervé

    Ce qui est choquant dans cette histoire c’est la flagrante différence de traitement par le journal des deux personnages. L’un a droit à une couverure et trois pages tandis que l’autre n’obtient qu’un bandeau et une page.

    J’ajouterais qu’il devient trop facile de nos jours de jeter un nom en pâture à l’opinion publique pour qu’elle se fasse juge de la situation. Je trouve juste et digne l’attitude de Muselier qui respecte la séparation des pouvoirs et les institutions de la République.

    Guérini instrumentalise le journal pour régler ses comptes et accuse Muselier sans aucun fondement ni début de commencement de preuve. Je trouve cette attitude, bien que très répandue, indigne et profondemment dommageable à notre démocratie et à nos principes républicains qui la soutiennent.

    Cette histoire sera réglée par la justice. C’est ce que les Marseillais, dont je fais partie, attendent. Pas d’une joute journalistique qui ne glorifie en rien les journaux qui la colportent.

    Je finirai par donner mon avis personnel sur cette histoire. Muselier est un homme politique “fonceur”. Certes. Mais je ne le vois pas monter un coup tordu pareil pour se débarasser d’un rival politique comme Guérini le prétend. Si Muselier doit se débarrasser de JN Guérini se sera sur le terrain politique et par l’élection qu’il le fera.

    Signaler
  10. alèthéïa alèthéïa

    @ laurent,
    il ne dépend évidemment que de la seule volonté du journaliste de proposer la parole à deux contradicteurs.
    cependant, la loi sur la liberté de la presse, qui existe depuis près de 130 ans, prévoit un droit de réponse à toute personne nommé ou désigné dans un journal (article 13).
    et je crois que c’est dans ce cadre que MUSELIER a répondu.

    sur le fond, je trouve l’analyse de Monsieur BOUCAUD assez pertinente.

    il est quand même très surprenant qu’un “petit chef d’entreprise”, comme il se désigne lui même, est accès à la couverture et à trois pages d’un grand hebdomadaire national.
    je ne suis pas un expert de la diffamation mais je pense que les propos initiaux sont plus que tendancieux (“J’accuse officiellement Monsieur Renaud MUSELIER…”).
    La réponse de MUSELIER est plutôt digne, il évoque sa famille et son engagement pour Marseille en prenant de la hauteur. on sent quand meme la différence avrc un ancien secrétaire d’Etat.

    j’espère en tout cas que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Que si M. GUERINI n’a rien à voir, qu’on le sache rapidement, sinon, que la Justice fasse son devoir en dehors de toute pression politique.. (vœux pieux!!)

    Signaler
  11. Bob Bob

    Je ne sais plus sur quel blog un internaute a écrit que cette histoire puait.
    Quelqu’un a lancé un pavé dans la mare des marchés des ordures ménagères de la CUM.
    Cela concerne largement les marchés passés sous la présidence de M. Gaudin, mais bizarrement, depuis, c’est les noms des élus socialistes qui sont cités.
    Il me semble que non seulement ça pue, mais en plus c’est bizarre, non ?

    Signaler
  12. pascal pascal

    Quand Muselier parle dans la presse, certains retrouvent le sens de “liberté d’expression” et de liberté de la presse. Leçon de cynisme ou d’ironie, messieurs? quand j’entends les déclarations qui ont été tenus sur Médiapart! Et l’UMP pense être crédible comme ça? Les français et les marseillais ne sont pas dupes!
    Mais sur le fond, chacun est llibre de s’exprimer, on est pas là pour “juger” la presse, qui distribue un peu le droit de parole à qui elle le veut c’est ça la liberté de la presse justement @alèthéïa @Jean-Hervé . Ceci dit, A.Guérini ne s’était justement pas exprimé dans la presse depuis que l’on parle de cette affaire.Je trouve que c’est normal qu’il réagisse après tout ce qui a été dit depuis des mois…Muselier, lui, n’a jamais hésité à s’étaler dans la presse il me semble.
    Dans le droit de réponse publié par R.Muselier, c’est pas qu’il s’exprime qui me dérange (la liberté de la presse, ça ne dérange que l’UMP on dirait) , ça c’est tout à fait normal et personne n’a remis cela en cause, ce qui est dérangeant c’est la faiblesse des arguments. Arguments qui n’en sont pas d’ailleurs. Si on dit des choses sur moi, je vois pas ce que mon grand père vient faire au milieu. Qu’on me demande de croire au Père Noël tant qu’on y est!

    Signaler
  13. Ginetto Ginetto

    @ vérité (elle se reconnaîtra)
    Vous dites : “La réponse de MUSELIER est plutôt digne, il évoque sa famille et son engagement pour Marseille en prenant de la hauteur. ”
    Peut-être mais il ne répond à rien.
    Ca me fait penser à “La Zizanie”, Astérix des merveilleux Goscinny et Uderzo. Tout le monde est en train de se chamailler et l’un des protagonistes, se drapant dans toute sa dignité, lance : “me soupçonner, moi qui ai dénoncé tout le monde ?”.
    La valeur n’attend point la hauteur de lignée, à ce qu’il me semble. Ganelon aussi avait peut-être des ancêtres magnifiques…

    Signaler
  14. Loréal Loréal

    Ce qui me fait rire à gorge ouverte, c’est de lire un commentaire qui parle de l’instrumentalisation du journal le “Nouvel Obs” par Alexandre Guérini ! Si un chef d’entreprise de Marseille pouvait instrumentaliser le Nouvel Obs, il faut vite me le dire et me donner la liste. Attendez, je vais appeler l’UPE13 pour voir si je peux avoir 3 pages et régler mes comptes dans le Nouvel Obs.

    Signaler
  15. Taliesine Taliesine

    “Mais il y a mieux. Selon Paris- Match, Xavier Giocanti a un frère caché, un certain Renaud Muselier. Un garçon connu puisque, sans y laisser de traces, il a occupé la fonction de secrétaire d’État aux Affaires étrangères sous le pontificat de Jean-Pierre Raffarin. Il est bien sûr député et même vice-président d’un monstre créé par Sarkozy, l’Union pour la Méditerranée. Dans un entretien avec Match, Muselier a ouvert son vaste cœur : « Xavier ? C’est mon frère. »

    Avec son « frère » Muselier, Giocanti est en affaires. Renaud, ami de Paul Bérenger, ancien Premier ministre de l’île Maurice, participe là-bas à un projet immobilier qui exige un investissement de 30 millions d’euros pour la construction de 33 villas qui doivent rapporter 80 millions d’euros. Grâce à Joe Lesjongard, ancien ministre du Logement, Muselier et ses potes ont obtenu le label Integrated Resort Scheme, un dispositif qui vous fait échapper à l’impôt. Visitez le site Web de Belle Rivière (du nom d’une rue de Saint-Pierre-et-Miquelon libérée en 1941 par un vrai héros, l’amiral Muselier, grand-père de Renaud), il vous promet tous les arrangements avec le fisc, et même d’y échapper complètement en devenant résident fiscal de l’île Maurice.

    L’autre aubaine, c’est l’intervention à Maurice de l’Onudi, l’organisme de coopération internationale de l’ONU avec les pays en voie de développement. Ce perspicace et astucieux machin a participé à la mise en valeur du domaine de Belle Rivière.

    Et c’est sans aucun doute un pur hasard si, alors qu’il était secrétaire d’État, Muselier a obtenu la création à Marseille du bureau français de cet Onudi. Et un bonheur de plus, possible pour son frère Xavier, puisque l’Onudi se charge aussi de créer des zones franches à Maurice. Elle est pas belle, la vie ?”

    Muselier vous dites ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire