Le B4, le bus pas si miraculeux de la rocade L2

Actualité
le 4 Juil 2018
10

Le B4, bus à haut niveau de service, doit être mis en service en 2021 pour relier le futur pôle du Capitaine Gèze à la Fourragère. Échaudés par les retards du métro Gèze, les habitants craignent que cette ligne, sans site propre dans un premier temps, reste engluée dans les embouteillages.

Photo E.G.

Photo E.G.

Le B4, futur bus à haut niveau de service (BHNS), a tout juste été évoqué lundi, lors de la réunion publique concernant la mobilité dans le nord de Marseille, organisée par la mairie des 15e et 16e arrondissements. La métropole mettait pourtant ce projet en avant, lors d’un déjeuner de presse, mercredi 27 juin. “Ce bus doit permettre de relier la station Gèze à la Fourragère en 2021 en desservant 16 stations“, y exposait Jean-Pierre Serrus, vice-président en charge des transports. À terme, il doit permettre, toujours selon Jean-Pierre Serrus, de transporter 24 000 passagers par jour et de réduire de 25 000 à 30 000 le nombre de véhicules personnels.

Le trajet épouse celui de la rocade L2, qui devrait être livrée d’ici début 2019. Le but annoncé est de relier le nord et l’est de la ville, ainsi que les deux lignes de métro. Le futur BHNS est censé rouler, hormis lors de son passage sur la L2, sur une voie qui lui est réservée, soit sur 80 % de son parcours.

Extrait de l’agenda de la mobilité métropolitaine.

En site propre, mais dans un second temps

C’est des promesses et rien d’autre. Ça ne nous changera rien des autres bus qui sont aujourd’hui bloqués par la circulation, j’en suis sûre“, s’énerve Tania, 32 ans, habitante “depuis toujours” du quartier de la Cabucelle. D’autres riverains ne souhaitaient même pas s’exprimer sur le B4, laissant simplement s’échapper un soupir et des rires sarcastiques. Une défiance peut-être nourrie par l’expérience du B2, autre ligne de BHNS ouverte en 2014, sans voie réservée sur la plupart de son trajet (lire notre article).

Pour les habitants, c’est donc encore la perspective des embouteillages sans espoir de rémission. Le futur B4 doit commencer à sillonner les routes d’ici trois ans. Pourtant, les usagers devront patienter quelques années de plus pour profiter d’une circulation fluide. En effet, ce BHNS ne roulera totalement en site propre qu’à partir de 2025. “Un délai réaliste, si on en a les moyens“, assurent les services de la métropole.

“On ne verra jamais la fin des travaux”

Si, comme l’avait annoncé Marsactu, l’ouverture du métro Gèze est désormais prévue pour septembre 2019, les participants à la réunion émettent de nombreux doutes, à l’instar d’une habitante du 15-16 qui lance aux élus : “Vous croyez que la parole publique est encore crédible au sujet du pôle du Capitaine Gèze ?“. “On ne verra jamais la fin des travaux“, souffle un autre. Sur la liste de ceux-ci : parkings pour voitures et deux-roues, parc relais, réaménagement de la place… Au-delà de la station de métro elle-même, c’est un pôle multi-modal qui doit y voir le jour avec l’extension du tramway T3, d’Arenc à Capitaine Gèze, prévue pour 2023. Forcément, les retards du métro font craindre le pire sur le reste des travaux. Mais, Jean-Pierre Serrus l’assure, les retards de la station Gèze “n’auront pas d’impact sur la mise en place du BHNS“.

En revanche, les travaux qui doivent permettre la connexion du futur B4 aux autres transports sont encore suspendus à l’aménagement du boulevard, très encombré aujourd’hui par une passerelle et un trafic très dense. Or, l’avenir de ce boulevard est suspendu à celui d’Euroméditerranée dont le second périmètre se finit à cet endroit. Du côté de la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement), on confirme ainsi que “la mise en site propre du dernier kilomètre du BHNS, entre les Arnavants et Gèze, dépend en partie des discussions en cours entre Euroméditerranée et l’État dans le cadre du renouvellement de la convention de l’établissement public”.

Les visuels projetés promettent une route peu fréquentée, une place pleine de verdure et des transports en communs fonctionnels. Mais le maire de secteur (divers gauche) lui-même affiche ses doutes. “Nous allons nous trouver à un carrefour où vont arriver le métro, le tramway, tous les bus et les cars qui viennent de la métropole. Sans compter les dizaines et les dizaines de voitures qui vont venir se garer. J’ai peur que ça devienne le cafouillage total“, s’énerve Roger Ruzé.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Dark Vador Dark Vador

    “Vous croyez que la parole publique est encore crédible?” demande une habitante… Non madame, cela fait longtemps qu’elle ne l’est plus, ni crédible et encore moins audible…

    Signaler
  2. Input-Output Input-Output

    Plutôt que d’aller cirer les pompes du pape au Vatican, les élus de la métropole et consorts feraient mieux de s’offrir un voyage à Singapour pour essayer de comprendre comment on peut travailler rapidement et efficacement au service des citoyens. Peut-être même qu’ils découvriraient que là-bas, entre autres, il y a la climatisation et le réseau mobile dans le métro…

    Signaler
  3. LN LN

    C’est quand même incroyable que dès qu’il est question de nouveaux transports en commun, c’est immédiatement du retard (et pas qu’un peu), des coûts à la rallonge, le non sens sur les tracés, des travaux qui durent ou sont stoppés (voir la portion du 21 après l’obélisque et ailleurs surement) les promesses mirobolantes, et au final la lassitude des riverains qui seront encore dans les bouchons, la pollution…
    Autre spécialité marseillaise : les horaires des vacances depuis le 2 juillet. Oh ! misère… J’en parle parce que franchement c’est les boules de circuler en bus l’été ET le soir. Plus de bus hier pour rentrer après 21h15. C’est ma faute, j’ai loupé celui de 19h35 ! J’ai dû faire du stop.
    Le cafouillage est total puisqu’il n’y a aucune vue d’ensemble sur du long terme, que le réseau existant est obsolète et inadapté à l’évolution immobilière, quant aux promesses …

    Signaler
    • LOU GABIAN LOU GABIAN

      Arrêter de vous plaindre , si pas satisfait faites comme les décideurs de la mairie prenez une voiture avec chauffeur

      Signaler
    • Germanicus33 Germanicus33

      Dans toutes les grandes villes, les vraies, les bus, trams et métro roulent jusqu’à 0h, 1h pour Toulouse, et plus. Cette invention stupide des horaires de vacances n’existe pas dans les autres métropoles…

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Le quartier un peu excentré où je travaille est “desservi” par une ligne de bus qui ne fonctionne que le matin et en fin d’après-midi, et uniquement durant l’année scolaire. De début juillet à fin août, rien.

      Or il n’y a aucun établissement scolaire dans un rayon de plusieurs centaines de mètres et, jusqu’à plus ample informé, les salariés en congés pendant tout l’été sont assez rares. Pour la RTM, adapter l’offre aux besoins, ça consiste à laisser les usagers se démerder.

      Signaler
  4. Germanicus33 Germanicus33

    Quand on ne fait pas une ligne de métro ou de tramway, seuls transports qui roulent sans problème, on a inventé le bus à haut niveau de service. De la poudre aux yeux en fait !

    Signaler
  5. corsaire vert corsaire vert

    Les horaires vacances scolaires font partie des négociations entre les syndicats ( le syndicat ? ) et la RTM : mauvaises langues, n’y voyez que le bien du personnel qui a bien le droit de profiter de ses enfants pendant les vacances !
    Les usagers on s’en tape !!!

    Signaler
  6. Electeur du 8e Electeur du 8e

    “Le B4, bus à haut niveau de service, doit être mis en service en 2021 pour relier le futur pôle du Capitaine Gèze à la Fourragère.” Nous sommes début 2022, il est donc possible de poser la question : ce BHNS est-il en service ? Et si non, pourquoi ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire