L’artiste Camille Goujon rallume l’histoire explosive du parc de la poudrerie à Miramas

Échappée
le 25 Juin 2022
1

En résidence durant tout l'été dans ce parc qui fût durant 300 ans une usine de fabrication d'armes, l'artiste plasticienne Camille Goujon expose des œuvres inspirées de l'histoire du lieu. Entre industrie de la mort et nature luxuriante, elle invite à un voyage imaginaire, que Marsactu a suivi en images et en sons.

Camille Goujon tente de retracer l'histoire du parc de la Poudrerie notamment à travers les arbres et la végétation. (Photo : VA)

Camille Goujon tente de retracer l'histoire du parc de la Poudrerie notamment à travers les arbres et la végétation. (Photo : VA)

Elle nous attend à l’entrée des artistes. Pas celle qui donne dans le centre de Saint-Chamas, avec son grand portail de jardin public. Non, Camille Goujon donne rendez-vous à Marsactu “à l’entrée de derrière”, située sur l’une des petites routes étroites qui mènent à Miramas-le-Vieux. De quoi perdre les GPS. Après la sécheresse ambiante qui […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. pbatteau pbatteau

    Belle artiste imaginative et brillant article pour en parler
    Mon grand père me racontait que le bruit de l’explosion de 1936 avait été entendu à des dizaines de kilomètres

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire