L’arrivée des vélos électriques en libre-service marquée par un oaï de grande ampleur

Décryptage
le 19 Jan 2023
25

Arrivés mi-décembre, les nouveaux vélos électriques en libre-service connaissent d'importants bugs ces derniers jours. La société gestionnaire promet un retour à la normale prochain.

Les nouveaux vélos en libre-service électriques ont été déployés en décembre 2022. (Photo : Thomas Clerget)

Les nouveaux vélos en libre-service électriques ont été déployés en décembre 2022. (Photo : Thomas Clerget)

Que se passe-t-il avec “LeVelo” ? Depuis plusieurs jours, la question agite les utilisateurs du service proposé par la métropole et largement modifié mi-décembre avec l’arrivée de vélos électriques, géré par la société Citybike. Les signaux les plus inquiétants sont apparus sur les réseaux sociaux à partir du lundi 16 janvier : du Nord au […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. vékiya vékiya

    de plus, en, station, leur système de vélos en enfilade, aimantés les uns aux autres n’est pas du tout pratique. que faire si le 1er vélo est défectueux (pneu crevé par ex.) ?
    et je pensais que le stationnement hors station était impossible, la station de mon domicile comptait 3 vélos en vrac et 0 en station.

    Signaler
  2. vékiya vékiya

    …sinon c’est bien pratique

    Signaler
  3. Elsa Noble Elsa Noble

    Une très mauvaise expérience avec le prestataire précédent m’a coûté 150€, juste avant le passage aux vélos électriques. J’ai dû régler la caution car le velo a soi disant été mal raccroché.

    Je devais récupérer un crédit de mon ancien abonnement, mais je n’ai rien du tout sur ma carte …😡
    Bref !!
    J’ai mon propre vélo aujourd’hui

    Signaler
  4. Laure 13 Laure 13

    Il y a un autre problème pour lequel j’ai écrit à la métropole : je refuse de mettre mon cryptogramme de carte bleue sur mon profil utilisatrice que je dois renseigner sur le site. On ne peut pas utiliser le service ecarb ni un chèque de caution comme auparavant. Je leur ai écrit en leur donnant un article de loi / CNIL. Qui nous prouve qu’on ne va pas utiliser notre CB à des fins frauduleuses ou que le site ne va pas être piraté. Je tiens à votre disposition mes échanges de mail.

    Signaler
  5. Laure 13 Laure 13

    suite : pour la caution que j’avais envoyée en chèque pour l’ancien service VELIB, j’ai demandé à ce que l’on me renvoie mon chèque. Decaux m’a répondu en me disant qu’il l’avait déchiré. Quelle preuve ?

    Signaler
  6. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Ça alors, le beau vélo électrique, le vélo a zéro émission carbone, ce vélo qui coûte si cher a l’usager mais qui plaît tellement à Mme la Présidente de la Métropole, est un fiasco.
    Vassal aurait donc encore fait un mauvais choix. Elle n’a décidément pas de chance

    Signaler
    • Bibliothécaire Bibliothécaire

      Si cher à l’usager, faut se mettre à relativiser. 0,20€/j. Et je dis ça sans cautionner l’amateurisme de la mise en place, le choix des stations en enfilade et l’appli qui déconne… Ce qui est gratuit n’a pas de valeur et si on peut avoir des vélib avec des pneus gonflés et des freins qui fonctionnent ce sera bien. Dans l’attente, on va à pied depuis Octobre, j’en suis le premier peiné…

      Signaler
  7. Mistral Mistral

    La Métropole avait annoncé que les abonnements en cours sur l’ancien service Decaux serait transféré sur le nouveau service jusqu’à la fin de leur validité ! Que nenni, il faut se réabonner et payer de nouveau un abonnement 14 fois plus cher !

    Signaler
    • vékiya vékiya

      le mien se poursuit…

      Signaler
    • Simon BECHELEN Simon BECHELEN

      Moi aussi il se poursuit même si je dois reconnaître que le service est dégradé.

      Signaler
  8. Laure 13 Laure 13

    À Paris 3000 vélos électriques en libre service ont été volés. Pourquoi ne pas revenir à la solution que nous avions de vélos musculaires en étendant le nombre de stations sur tout Marseille. Cela éviterait le gaspillage de notre argent public ….

    Signaler
    • vékiya vékiya

      peut être parce que marseille est vallonnée et qu’utiliser un vélo musculaire qui pèse 20kg est compliqué pour beaucoup d’utilisateurs

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      vékiya pourquoi imposer le vélo électrique en remplacement du vélo musculaire ? Proposer les deux aurait plus de sens, non ? de la Canebiere à Michelet, entre autre, ça n’est pas si valloné…

      Signaler
  9. Laure 13 Laure 13

    3000 vélos soit 15% de la flotte.
    Par ailleurs, cela ne vous interpelle pas de mettre toutes vos coordonnées de CB en ligne ?

    Signaler
  10. Pitxitxi Pitxitxi

    J’ai voulu tester pour la première fois ce week-end : aucun vélo disponible dans tout l’hypercentre, appli incapable de se lancer parce que “réseau indisponible”. Puis j’ai réussi à trouver un vélo plus tard, au niveau des plages du Prado : le premier semblait déchargé, j’ai donc dû en récupérer un autre. En fin de service, cela m’a donné une erreur de paiement : heureusement, j’ai une autre CB, que j’ai pu utiliser pour que ça rentre dans l’ordre.

    Bref, une expérience décevante, comme toujours j’ai envie de dire dès qu’il s’agit (entre autres) de mobilité au sein de cette foutue métropole. Et je parle même pas du passage de l’ensemble de la flotte en 100% électrique, qui est pour moi une erreur (perso, j’aurais préféré qu’on me laisse la possibilité de faire du vélo “à l’ancienne”).

    À titre de comparaison, les 2 opérateurs disponibles en free floating ont un service qui lui parait au point : plus de souplesse pour récupérer et déposer un vélo, une appli plus simple d’utilisation (indique le nom des espaces de stationnement, ne fait pas apparaitre d’icônes dont on ne comprend pas la signification, etc.), un paiement pouvant se faire par Paypal… Mais évidemment un trajet beaucoup plus cher : là où ça m’a coûté même pas 2€ pour un trajet d’une demi-heure avec Le Vélo, ça m’en a coûté entre 5 et 7 avec les deux autres opérateurs.

    Signaler
  11. unsa13 unsa13

    xx

    Signaler
  12. unsa13 unsa13

    ok avec ceux qui auraient préféré garder les musculaires ou a minima la possibilité de déconnecter l électrique mais là où ça se corse, c’est si en arrivant une station un vélo déchargé vient d’être déposé: que faire pour en récupérer un coincé par le vélo déchargé?
    J’ai la réponse fournie par le prestataire: ACCROCHEZ VOUS
    Vous êtes arrivé à une station et le vélo en bout de file n’est pas assez chargé pour le trajet que vous souhaitez effectuer ?
    Vous avez vérifié le second dock de vélos et il n’y a pas de vélo disponible ?
    Pas de panique, vous pouvez accéder au vélo suivant en suivant ces instructions:
    ➡️ Cliquer sur le bouton « Capture_d__cran_2022-12-12_160551.jpg » en haut de la page d’accueil de l’application, puis « Problème d’assistance électrique »
    ➡️ Scanner le QR code du vélo ou renseigner le numéro manuellement
    ➡️ Sélectionner autre / je ne sais pas
    ➡️ Ajouter des photos (optionnel)
    ➡️ Décrire en quelques mot le(s) problème(s)
    ➡️ Cliquer sur « Envoyer »
    ➡️ Déposer le vélo sur la borne/arceau de maintenance
    ➡️ Passé le délai de 10 min vous pourrez prendre le vélo suivant”

    OUF !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Signaler
    • kukulkan kukulkan

      ben sinon tu forces pour décrocher le premier vélo, tu le cales avec la béquille et tu prends celui d’après, chargé, puis tu remets le premier à sa place !

      Signaler
  13. Andre Andre

    Ca ne fonctionne pas bien? Tant mieux! Après les trottinettes qui encombrent les trottours et foncent su les piétons, ils ne manquait plus que les vélos.
    Paris va lancer un référendum sur le maintien ou non de ces trottinettes et Marseille, elle, rajoute une couche.
    Marchez donc à pied bande de fainéants. C’est excellent pour la santé et ne consomme pas d’énergie polluante.

    Signaler
  14. Lissia Lissia

    Perso, la question qui me vient à l’esprit autour des vélos, c’est : c’est peut-être écolo, mais ça encombre les trottoirs, les dégradations/vols sont constants, c’est un moyen de transport individualiste, et on ne parle même pas de leur fin de vie et du recyclage (si quelqu’un pouvait nous en dire un mot, on serait content !). Alors que le développement à plus grande échelle des moyens de transports en commun serait plus efficace, permettrait des embauches de chauffeurs, mécaniciens, etc…
    Vous me direz qu’on n’arrête pas le progrès, mais vraiment dans une ville aussi dégradée que Marseille question propreté, encombrements par des mobiliers urbains en nombre incroyable (je plains les aveugles qui marchent), bagnoles sur les trottoirs, encombrants en tous genres sur la voie publique, sans parler des trottinettes qui agonisent par terre, il ne manquait plus qu’une cerise sur ce pudding : les vélos électriques. Mais c’est tellement moderne !

    Signaler
    • Andre Andre

      Vous développez parfaitement le problème.

      Signaler
  15. Lissia Lissia

    Et j’ajoute à mon commentaire précédent : Marsactu prendrait-il l’heureuse initiative de nous informer sur le coût des trottinettes/vélos électriques :
    A qui ça coûte (entretien, achats, moyens mis en œuvre pour les mettre sur les parcs où les emprunter, vols etc.) et combien ?
    A qui ça rapporte et combien ?
    Moi, j’aime bien quand on parle de sous…

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      Excellentes questions ! Et il est probable que les réponses risquent de quelque peu chiffonner les contribuables.

      Signaler
  16. Brallaisse Brallaisse

    En 2015/2017 un velib coûtait annuellement en fonctionnement par velo
    Paris 4000 euros
    Marseille 3267 euros
    Lyon 2000 euros
    Cela m’étonnerait que cela ai baissé.

    Signaler
  17. li li

    Ben, comme d’hab ici, si on en sanctionne pas les déviants qui font n’importe quoi, un système collectif ne peut pas marcher.
    Autre problème que otre article ne soupçonne pas : la n’importe quoi de la répartition des stations, c’est vraiment ridicule. Zéro à la plaine, en effet, et aussi, les stations placées n’importe comment : à Rome, elle est entre les deux arrêts de tram. A castellanne, ell est à 300 m du métro. Je me demande bien qui sont les utlra débiles qui ont organisé ça.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire