L'aéroport Marseille-Provence confiant face aux ambitions lyonnaises

À la une
par Lagachon
le 28 Avr 2011
20

Il y a moins d’un mois, l’aéroport de Lyon annonce avoir demandé à la SNCF l’ouverture d’une liaison TGV directe entre Marseille Saint-Charles et l’aéroport Saint-Exupéry. Ce projet illustre l’ambition lyonnaise de faire de sa plateforme « le point de départ privilégié de tout le sud-est de la France », mais aussi la concurrence féroce que se livrent maintenant les aéroports dans une course aux chiffres et aux annonces.

Ambitions lyonnaises

Saint-Exupéry est aujourd’hui le second aéroport de France (hors Paris) après celui de Nice, et devant Marseille. Comme l’observe le « Club des entrepreneurs pour les aéroports de Lyon », s’il est performant sur la France et l’Europe, il manque à Lyon et sa région des liaisons long courriers directes lui permettant de se hisser au niveau de ses ambitions (Genève, Milan ou Barcelone). Ce qui nous a été confirmé par Isabelle Rousset, responsable des relations media des Aéroports de Lyon : « un aéroport est un acteur majeur de développement d’une région. Rhône-Alpes, seconde région économique de France, a besoin d’un aéroport avec des liaisons intercontinentales directes pour renforcer son attractivité. »

Attirer le bassin de population marseillais lui permettrait de pouvoir envisager avec plus de confiance la réouverture de la fameuse ligne directe Lyon – New-York (suspendue après deux échecs commerciaux), mais aussi d’entamer les négociations avec Emirates pour un Lyon – Dubaï, et pourquoi pas de convaincre Air India d’y installer son hub européen, assurant alors de nombreuses liaisons internationales tant vers l’Amérique que l’Asie.

D’autant plus que Lyon est aujourd’hui très dépendant de la présence du hub régional d’Air France, qui compte pour 44% du trafic total, et a déjà commencé à réduire la voilure (fermeture de la ligne Lyon – Londres). St Ex. doit donc diversifier son activité : « nos axes de croissance sont clairement sur le développement du long courrier au départ de Lyon mais également sur la part Low cost » explique Isabelle Rousset.

« C’est surtout de la com »

Et du côté de Marignane, on en pense quoi de cette effervescence lyonnaise ?

A propos de la liaison TGV, ça ne serait qu’un effet d’annonce, sur un projet « qui ressort tous les 3 ans depuis 10 ou 12 ans » d’après Loïc Chovelon, responsable communication de l’aéroport. Et quand bien même la ligne TGV ouvrirait, il ne voit pas beaucoup de marseillais se rendre à Lyon pour prendre un avion : « on parle de 1 à 2 TGV par jour, pour assurer quelles correspondances ? ».

« Et pour aller où ? » Lyon St-Ex est certes plus performant sur l’Europe, mais M.Chovelon rappelle qu’aujourd’hui, Marseille-Provence dispose du meilleur réseau long-courrier hors-Paris. Ce qui est vrai d’un point de vue comptable si l’on considère que toutes les lignes se valent (Nice ne propose que 3 longs-courriers, mais « de luxe » : New-York, Dubaï et Doha), et si l’on exclu très strictement les moyen-courriers (sur lesquels Lyon est meilleur)… bref, comme on dit en communication, on arrive toujours à être leader de quelque chose. MP2 et les connexions aux hubs de Francfort, Madrid, Paris et Amsterdam permettraient donc aujourd’hui aux marseillais de voyager sans avoir besoin de passer par Lyon.

Marseille-Provence contre attaque

Même si on ne sent pas la même agressivité communicante du côté de Marignane, ils ont aussi leurs projets plus « low profile ». « Atteindre 10 millions de voyageurs d’ici 2015″, voilà l’objectif fixé par la Chambre de Commerce. Pour cela, il faudra de nouvelles lignes : « on vise un Top 10 très hétéroclite de destinations : en méditerranée, en Europe de l’Est et aussi quelques longs-courriers », explique M. Chovelon, se refusant à plus de précisions. Tout ceci se fait quoiqu’il arrive dans les limites du marché provençal, et dans un contexte concurrentiel féroce et qui ne se limite plus à Lyon ou Nice « la ligne vers Toronto a été obtenu par Marseille face à Lisbonne par exemple ». On comprend donc qu’on est plus à même de voir ouvrir un Marseille – Athènes ou un Marseille – Prague qu’un Marseille – New-York dans les années à venir.

Le tout avec une situation financière honorable : l’aéroport perd peu d’argent malgré la crise en 2008/2009 (et en gagne même si l’on prend en compte les cinq dernières années), le chiffre d’affaires augmente flirtant maintenant avec les 100 millions d’euros. Mais pas de quoi lutter avec la plateforme lyonnaise qui s’est lancée dans un plan d’investissements de 200 millions d’euros sur 5 ans depuis 2008.

Privatiser tout de suite ou privatiser plus tard ?

Alors faut-il privatiser ? Les entrepreneurs lyonnais cités en début d’article militent activement pour la privatisation de St-Exupéry, et préfèreraient voir arriver un opérateur européen plutôt qu’ADP (Aéroports De Paris) qui a déjà manifesté son intérêt. Ils considèrent que cette voie est la seule qui permettrait à leur aéroport de devenir cette « fenêtre sur le monde » : on a notamment entendu parler de Vinci, Keolis, Veolia, les fonds infrastructures de la Caisse des dépôts (CDC) et de la banque d’investissement australienne Macquarie.

Un opérateur australien dont on a d’ailleurs aussi murmuré le nom du côté du Palais de la Bourse, même si sur la Canebière, on regarde tout ça avec intérêt mais sans urgence. M.Pfister explique « une Société Anonyme devra être créée au plus tard à la fin de la concession, c’est à dire avant 2017, c’est la loi », c’est vrai qu’ils ont tout leur temps. La CCI qui détiendra de facto un quart du capital de la future société  n’aurait aucun intérêt à en rester là : « avoir 25% ne nous intéresse pas », elle passerait soit la main au privé (et ont déjà commencé à étudier ce qui se faisait ailleurs), soit elle trouverait une manière d’être majoritaire et d’en assurer la gestion.

La guerre des aéroports aura-t-elle lieu ?

Eurocontrol annonce que le trafic européen devrait doubler d’ici 2030…  Et Stavros Dimas (commissaire européen à l’environnement) de rappeler que « les émissions de gaz à effet de serre provenant des transports aériens augmentent plus rapidement que dans tout autre secteur de l’Union Européenne et leur croissance menace de nuire aux progrès généraux de la réduction des émissions ».

source: www.spreeradio.de

Face à ces enjeux, il est légitime de se demander s’il faut nécessairement vouloir toujours avoir le plus gros ? Marseille et l’Etang de Berre n’auraient-ils pas intérêt à volontairement laisser Lyon se charger en du trafic aérien et des nuisances é
cologiques qui l’accompagne pour lui préférer le TGV ? Et même si l’on n’envisage l’affaire d’un point de vue strictement économique. Est-ce l’aéroport ou la connexion au reste du monde qui génère le développement économique et touristique d’une région ? Berlin va d’ailleurs fermer l’aéroport de Tegel, après avoir fermé celui de Tempelhof (devenu un grand parc), pour se concentrer sur un seul, qui ne dispose pas des mêmes liaisons qu’Amsterdam, Francfort ou Madrid, mais n’empêche pas Berlin d’être un des pôles les plus attractifs d’Europe.

Quand on ajoute la décision d’inclure l’aviation dans le marché carbone européen dès l’année prochaine, qui risque de bousculer le modèle économique des low-cost et du secteur en général, on se demande s’il est vraiment sensé de se lancer dans une guerre au développement sur un tel marché ?

L’article de TourMag qui évoque la rumeur d’une ligne TGV

Le rapport annuel de l’aéroport Marseille-Provence 2009

La page du Club des entrepreneurs pour les aéroports de Lyon

La saga O’Leary à Marseille sur marsactu

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. tomtom tomtom

    puisque vous evoquez la circultion des personnes je suis étonné de votre mutisme sur les tunisiens en “carafe” à Marseille.
    Sur un autre registre il faut se rappeler des morts d’Ouéa pendant une campagne présidentielle mémorable.

    Signaler
  2. toine toine

    @ Fabien PECOT:
    Tout d’abord merci pour cet article qui permet de s’interroger sur l’attentisme de la direction de l’aeroport Marseillais (et quelque part de la CCIMP) face à la dynamique des Lyonnais.

    Cela étant dit:
    – l’avant-dernier paragraphe de votre article fait état (me semble-t-il) d’une certaine naïveté sur les fondamentaux et les liens entre l’aménagement et le développement d’un territoire. La proximité directe d’un grand aéroport international génère indéniablement un avantage compétitif quant à l’accessibilité d’un territoire et en conséquence influe positivement sur son développement économique.
    – De même, il ne “s’agit pas d’être le plus gros” (personne n’envisage la création d’un aéroport de 30 millions de passagers sur Marignane, tout comme Air France n’a jamais eu la volonté de développer MP mais plutôt celle de conforter son hub de Roissy) mais bien d’ouvrir les lignes les plus pertinentes pour le développement de notre région. Nous avons sur notre territoire bon nombres d’entreprises à capitaux américains et maintenant chinois, pourquoi ne pas ouvrir des lignes vers NYC/ Atlanta (plus grand hub au monde) ou Shanghai? Notre aéroport n’est toujours pas relier à l’ensemble des capitales européennes, i à celles du pourtour méditerranéen, pourtant nous sommes la ville la plus metissée de France, la deuxième place consulaire de France et abritons un nombre conséquent d’instances Euro-méditerranéennes.

    @ nos élus et surtout la direction de l’aéroport:

    L’amélioration de l’accessibilité d’un territoire est LA condition primordiale pour envisager, attirer et faciliter toute implantation d’entreprise étrangère. Aussi, laisser le champ libre à Lyon nous ferait mathématiquement prendre 20 ans de retard par rapport à la capitale des Gaules. Déjà que la cité phocéenne accuse un retard de 30 ans sur sa voisine Rhône-alpine, autant dire que ce serait une belle catastrophe. Mais bon, il est vrai que pour nos élus et ce depuis 30 ans, l’économie et le positionnement de notre territoire sur des industries stratégiques n’a – a priori – jamais été une priorité! Pourtant, Marseille a (encore) du potentiel et (surtout) une position géographique extrêmement intéressante.

    Bref, je trouve la direction de l’aéroport Marseillais très attentiste par rapport à celles de leur homologue Lyonnais. Pourquoi l’aéroport est-il aussi passif sur le lancement de lignes transatlantique alors que le potentiel existe? (cf. conclusions de cet article: http://bourse.lci.fr/bourse-en-ligne.hts?urlAction=bourse-en-ligne.hts&idnews=BNW110114_00005623&numligne=0&date=110114 ).

    Attendre les bras croisés que la concurrence s’organise ne nous fera certainement pas avancer et surtout ne participera en rien au développement économique de notre métropole.

    @ Fabien PECOT: Je me permets de vous transmettre ci-dessous le lien vers le nouvel aéroport de Berlin:
    http://www.berlin-airport.de/EN/BBI/index.html
    Avec un tel équipement, l’objectif est clair comme de l’eau de roche : concurrencer les hubs de Francfort, Munich et Schiphol. Pour rappel, Tempelhof est un aéroport qui se situe en plein milieu urbain. Son avenir sera sans doute proche de celui l’aéroport de Toronto Port à Toronto spécialisé sur l’aviation d’affaires et quelques vols moyen-courriers. Quant à Berlin Tegel, on atteint les limites de la saturation…

    Merci encore pour votre article qui permet enfin de s’exprimer sur un thème majeur pour le développement de notre région.

    Signaler
  3. Tresorier Tresorier

    Avoir un grand aéroport, ouvert au monde, me semble être un formidable atout pour notre développement économique et touristique.

    Nous payons l’absence de liaison TGV à l’éroport. Jusqu’à quand accepteront nous cette situation ubuesque ? Jusqu’au déclassement final de Marseille Provence ?

    Signaler
  4. Marshall Marshall

    Je pense surtout qu’il faut arrêter de de croire que ce sont les aéroports qui sont maître de leur développement, dire que l’aéroport est attentiste relève de l’ignorance la plus totale. Ce sont les compagnies aériennes qui mettent les capitaux et prennent tous les risques lors de l’ouverture d’une ligne, ce sont donc elles qui décident…

    Je préfère que notre aéroport avance sûrement sans effets d’annonce plutôt que de se pavaner en disant “on va ouvrir ceci ou cela”. Les chiffres sont là, en plein crise, MRS a été le second aéroport européen à connaître la plus forte croissance… Lyon ne peut en dire autant avec sa désaffection d’Air France. Et en parlant d’AF le projet de base semble prometteur à MRS.

    Enfin et pour terminer, on peut douter de la qualité de cet article quand on lit dès le second chapitre que LYS veut étoffer sont réseau long courrier en ouvrant Genève, Milan et Barcelonne… Merci pour la géographie.

    Signaler
  5. Chris Chris

    …le billet TGV pour rallier Lyon sera probablement moins cher que celui de la navette pour Marignane, alors pourquoi pas…

    Signaler
  6. joliette13 joliette13

    Effectivement, gros problème de deserve depuis Marseille, des navettes hors de prix ou une non lisibilité au niveau du train.
    Prendre le bus coute plus cher aujourd’hui que d’aller à Madrid ou à Tanger.

    Signaler
  7. chris chris

    Cette desserte TGV supplémentaire de l’aéroport lyonnais est bien évidemment un coup marketing, mais marketing ne signifie pas inutile, c’est une démarche qui vient renforcer l’attractivité de la place lyonnaise au détriment de ses concurrents, ça débute par quelques compagnies qui préféreront y développer des lignes, puis un jour une compagnie asiatique viendra peut-être y développer un hub secondaire, petit à petit la desserte TGV se renforcera, l’aéroport lyonnais sera en mesure d’étendre sa zone de chalandise, d’accroitre son avantage comparatif sur ses concurrents et ainsi de suite. Au bout de compte, l’aéroport lyonnais aura su déclencher un cercle vertueux de développement alors que nous, nous en sommes à nous satisfaire de nos navettes bus et d’une halte TER à 2 kms de MP. A ce rythme, nous regarderons dans 20 ans les avions passer très haut au-dessus de Marignane, les riverains s’en porteront mieux mais le développement économique de l’agglo, en aura pris un sacré coup.
    Je rejoins donc globalement les remarques de ‘toine si ce n’est que je serais moins sévère envers le management de MP, l’aéroport ayant été un des plus dynamique ces dernières années, mais plus critique envers nos collectivités qui n’investissent pas suffisamment en faveur du développement de l’infrastructure. On parle de l’absence de gare ferroviaire en son sein, mais l’on pourrait également souligner l’absence de programme d’investissement d’envergure à moyen terme, non pas que notre aéroport soit proche de la saturation, mais pour envoyer un signal fort aux compagnies témoignant que la place marseillaise a confiance en son développement et qu’elle l’anticipe, que les collectivités se donnent les moyens d’accompagner une stratégie offensive.

    Signaler
  8. Bastien Bastien

    Marseille et la cci doivent clairement se positionner face a ce Lyon aspirateur des élites et des richesses marseillaises !! Non ! Surtout qu une gauche au pouvoir en 2012 et tout ira (encore) a Lyon !
    Mais pour l Aeroport ce n est pas une gueguerre sans fondement ! C est une lutte pour un territoire économiquement indépendant de Paris, de Lyon ! Marseille doit Trouver les moyens et a d ailleurs tous les atouts pour prétendre a des long haul flights ( 1er port de Méditerranée, terminal de coisieres majeur, fos XXI et industries portuaires et aéronautiques, iter, liaison vers Alpes, Provence, languedoc et 2em Aeroport de la cote d azur…..)
    Plus l ouverture au monde sera grande, plus notre territoire saura se promouvoir et se développer !
    Je ne veux pas voir se Lyon agressif autain et dénigrant au possible Marseille et ses habitants etre la capitale économique de ma région !!!!

    Signaler
  9. chris chris

    @Bastien: En quoi Marseille devrait-elle être reconnaissante de la présidence Sarkozy ?

    La plupart des grands projets sont en faveur du Grand Paris, qu’il s’agisse des dépenses de transport en commun, du développement des pôles de compétitivité (voir l’évolution de la répartition des budgets de la recherche publique, la répartition des sommes du grand emprunt etc.) ou des grandes infrastructures de transports. Il est d’ailleurs assez loquace d’entendre le Président de la République déclarer que le projet de LGV Normandie devrait voir le jour avant 2017 alors que la rentabilité socio-économique du projet en faisant il y-a 15 ans de loin le moins attractif, n’a toujours pas été actualisé, et en PACA entendre le représentant de l’Etat nous annoncer à de multiples reprises que notre projet de LGV, qui n’est pas plus coûteux, serait non finançable.

    Le meilleur candidat pour les intérêts locaux sera celui qui proposera un nouvel acte de décentralisation qui renforcera les compétences, le poids financier des régions et une véritable péréquation financière.

    Signaler
  10. Bastien Bastien

    Je veux juste dire que les gouvernements nationaux de gauche ont rarement été en faveur de notre ville, Lyon a été bien aidé et doopé au temps des Mitterand et Jospin (TGV avec connexions aeropOrt, périphérique, autoroutes vers alpes et italie, nouvel Aeroport de St. Ex, dvpt qartier part dieu, installation de l institut français du pétrole, d Interpol dans la décentralisation, Marseille ? Mais, qu a t elle eu?? Le TGV, 15ans plus tard, mm pas connecté a l Aeroport, l Arret de la construction de l autoroute vers Grenoble genève et l Italie … Le non financement de la l2 … Nous avons voulu la decentralisation ? Nous avons eu la recentralisation sur Lyon ! Quelle arnaque !
    Oui Je Suis d accord, sarkozy a fait Guerre plus Mais c est sous la gauche que marseille a ete sacrifiée au profit de Lyon! Impardonnable

    Signaler
  11. Bastien Bastien

    Un des dirigeants de l olympique (ca aussi ca me fait bien rire), de l ol a dit ” si il faut changer de majorité pour avoir notre stade, alors nous le ferons… ” ca veut dire beaucoup !

    Signaler
  12. Matth69 Matth69

    vous en avez pas marre de critiquer l’aéroport de Lyon. Ouvrez les yeux, MP est un grand aéroport mais ne pourra jamais se déveloper comme. Pourqu’oi:L’aéroport est enclavé entre la commune de saint-victoret et l’etang de berre alors que lyon n’a que l’autoroute A432 qui n’est pas vrêment un obstacle majeur(exemple Roissy charles de Gaulle A1), Marseille est mal connecté a son aéroport alors que lyon possède un Tram-train(Rhonexpress)qui relie l’aéroport en 25min,Marseille neut possède plus le hub de ryanair et ne possède pas de hub eurorégional,Lyon a un hub low cost(Easyjet) et air france malgré la fermeture de lyon londres possède toujour son hub et envisage de de réouvrir a l’été 2012 le fameux LYON-NEW-YORK.

    Techniquement Marseille n’utilise qu’une piste la 32R alors que l’aéroport de en possède deux.Lyon possède deux piste que la plateforme utilise simultanément 36L et 36R.Cela empêchera donc Marseille d’augmenter le traffic vu que marseille ne pourra pas s’étendre.Marseille a largement moin d’argent que Lyon pour son dévellopement.Puis pour finir Air canada veut ouvrir un LYON-TORONTO et Air india veut installer un hub Européen à Lyon.Ermirates veut également déservir Lyon.Voila pourqu’oi Marseille ne pourra jamais être meilleur au niveau du service mais aussi de la qualité et du transport que Lyon.

    Signaler
  13. chris chris

    @Matth69: C’est bien normal que vous défendiez votre région d’autant que certaines remarques sont assez déplacées, mais vous faites beaucoup d’erreurs. Tout d’abord, nous ne sommes pas dans une configuration où l’agglomération lyonnaise croulerait sous les ressources tandis que la pauvre agglomération marseillaise en serait à racler les fonds de tiroirs, l’agglomération marseillaise souffre avant tout de la dispersion de ses moyens, suffit d’additionner les budgets d’investissements des différentes collectivités et de comparer pour mieux s’en rendre compte; caractéristique d’autant plus dommageable que nos collectivités ont bien du mal à s’asseoir autour d’une table pour porter de grands projets. L’enjeu n’est donc pas de savoir s’il y-a dans cette agglomération des moyens financiers pour réaliser de grands projets, mais bien de savoir si cette agglomération parviendra à jouer collectif avant que les querelles de clocher ne finissent par la rétrograder définitivement.
    Ensuite, contrairement à ce que vous prétendez, il est relativement simple d’accroitre la capacité de MP, des études ont montré qu’en rallongeant et en écartant d’un peu moins de 400 m la piste 2, nous disposerions d’un doublet de piste spécialisé (l’une utilisée pour les décollages, l’autre pour les atterrissages) qui accroitrait les mouvements commerciaux de 50%, soit une capacité proche de 20 millions de pax, à condition bien sûr de créer de nouveaux terminaux, la place ne manque pas de l’autre côté de l’aéroport. Si une telle mesure ne suffisait pas à faire face à l’évolution de la demande, il serait toujours possible de voir plus ambitieux avec la création d’une troisième piste qui serait, par exemple, en partie construite en remblai sur l’Etang de Vaine. Si malgré l’ensemble de ces mesures, une insuffisance capacitaire devait apparaître à très très long terme, et bien, il sera toujours possible de réaliser ce qu’à fait Lyon, ce que va faire Nantes, ou ce qu’envisage Toulouse: construire un nouvel aéroport. Lorsqu’il s’agit d’investissements nécessaires à la vitalité d’une économie, il n’y-a de contraintes que pour ceux qui sont dépourvus d’ambitions.
    Enfin, concernant les potentialités de trafic, je te renvoie au lien de ‘toine, ne pas oublier non plus que Ryanair reste très actif sur MP ou encore que les études réalisées par Air France sur ses éventuelles bases de province (Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux) laisse espérer un gain de voyageurs de 4 à 5 millions dès sa première année de mise en service grâce à une multiplication des offres moyens courriers. etc.

    Signaler
  14. bastien bastien

    @matth69:
    Le monde connais plus Marseille que Lyon jusqu’a preuve du contraire ^^
    t’es le genre de gars qui écrit le nom de ta ville en lettres capitales par complexe d’infériorité comme pour etre plus visible, c’est bien ça ?! lol
    on a un débat entre provençaux pour l’avenir de notre aéroport, on en a rien a battre de ton St ex et de son tram et autre !!
    Allez, va, laisse nous critiquer ton st ex, tu dois prendre un tel malain plaisir à faire de meme de Marseille, des marseillais ou encore MRS … qu’on peut bien s’octroyer ce plaisir ^^

    AH OUI, juste un dernier truc, un tout petit détail:
    t’as pas oublié que LYS-NYC a tellement bien marché que la compagnie a été obligé de le fermer?? et tu sais pourquoi?? scoooopp: Lyon n’est pas le centre du monde: je m’explique: les américains n’en avaient que faire (pour rester poli) de la laison avec LYS (désolé, try again !!) parmis les passagers?: 90% de lyonnais trop content de dire “ouaiis top cool, on a pris le premier flight to big apple”… mais laisse moi rire :))

    OUaaah … try again !!

    ^^

    Signaler
  15. Bastien Bastien

    Hummm j aime tubes touché à vif… Si cela fait plaisir aux lyonnais que leur ville est la 2em de France … Une vrai visite sur le
    Site de l insee s’impose 🙂
    Marseille 860.000 h
    Lyon 470.000h
    Cherche l erreur !

    Signaler
  16. Bastien Bastien

    Autain, haineux, hargneux, dénigrant, vivant dans l illusion d etre la deuxième ville de France … Tu représentes bien les lyonnais ^^ a trop regarder les lumières on s’ébloui !!

    Signaler
  17. Bastien Bastien

    Mdr faut que tu prennes des cours de géographie mon gars !
    D une je te parles de ville pas de communauté urbaine,
    Definition: communauté urbaine, regroupemnt de communes en une seule entité, un genre de grande municipalité purement créée artificiellement et qui n a strictement rien a voir avec la notion d agglomération, d aire urbaine et d’unité urbaine ! Merci de te réfèrer au site statistique national français INSEE pour avoir de vraies definitions de ces notions ainsi que fe vrais chiffres avant de tout confondre !!
    Pour ta gouverne, l’unité urbaine marseillaise est la 2ème de France avec 1 433 462h, notre unité urbaine est a 1 618 369h,
    Aussi le département 13 dépasse aujourd hui les 2.000.000 d habitant… Sachant que 90 % du territoire des bdr ainsi qu une partie du var83, je te laisse a tes songes … ^^

    Signaler
  18. Trésorier Trésorier

    L’aéroport Marseille Provence souffre de l’absence d’agglo marseillaise. Accumuler les investissements des différents EPCI a la con existants ne fait pas un projet commun, quand on voit les doublons (patinoire, tram,…) et le refus de prélever l’impôt dans les émirats pétroliers (TH de Berre, ex TP de Fos,….).

    Lyon, ou j’ai vécu 20 ans a su, malgré diverses tendances politiques (rad soc, UDF, RPR, UDF, PS) faire avancer ses projets et être plus aidée que Marseille de la part de l’Etat : métros; trams, BHNS, rhonexpress,….

    Mais nous marseillais n’avons pas su défendre nos intérêts malgré des élus importants (Deferre puis Gaudin) : refus de l’agglo par Deferre, blocage du foncier, urbanisation sans transports en commun,…..

    Je ne pense pas que les marseillais ou autres, qui ont un aéroport important viennent prendre leurs avions à Satolas. Les hubs d’Air France à Paris, de KLM à Amsterdam, de British Airways à Londres ou de Luftansa à Munich sont trop accueillants (prix moindres, plus de liaisons).

    Signaler
  19. Bastien Bastien

    Une region n est pas un espace urbain! Le fait que lyon se trouve dans la 2eme region de france ne fait pas de cette ville la deuxieme, ravis de voir que tu es d accord avec ça ! Aussi Va dire aux alpins et aux stephanois, ainsi qu aux provencaux du Nord (valence) qui, pour ces derniers sont injustement integrés à Rhone Alpes va leur dire qu ils sont lyonnais, Je crois que Tu vas être bien accueilli (rires) ! Encore , Vice le ctrl c ctrl v de Wikipedia absolument reconnu et repute pour son sérieux ( assez rigolo surtout quand on voit la propagande lyonnaise qu ils don’t d ailleurs seuls a croire ! )

    Signaler
  20. Sam Sam

    Des liaisons internationales comme New-York, Dubaï ou autre à partir d’un aéroport de province, je trouve cela complètement idiot. Franchement, quand il s’agit d’aller à New-York, qu’est-ce que cela coûte de plus de faire 2h de TGV pour aller prendre son avion à Paris et payer son vol beaucoup moins cher tout en bénéficiant de beaucoup plus de fréquences ? Quant à dire “Lyon a eu son vol vers New-York”, je suis désolé mais ce n’est pas vraiment une référence ni une fierté… Me concernant, j’habite Lille et nous l’avons eue également notre ligne vers New-York avec Air France ; elle n’existe plus aujourd’hui tout simplement parce que, en TGV, Lille est à 50 mn de Roissy et que c’est notre aéroport pour les longs-courriers. Peu importe qu’il soit à Paris ou ailleurs ; il est simplement à 50 mn de chez nous et c’est même parfois moins que ce que l’on met en temps pour joindre 2 points de notre agglomération !!

    Ce n’est pas la présence d’un aéroport local avec beaucoup de liaisons internationales en tant que tel qui fait le dynamisme d’une agglomération, mais c’est sa connectivité avec les grandes villes européennes et internationales. Et cette connectivité peut se faire via un aéroport qui n’est pas forcément local.

    Enfin, le contexte économique du transport aérien va changer rapidement avec le renchérissement de l’énergie fossile et il y a tout un ensemble de liaisons qui deviendront économiquement invivables. A ce moment là, faire Marseille/New-York ou Lyon/New-York, même en rêve ça n’existera plus ! Alors que les Marseillais se gardent de vouloir faire du direct vers NEw-York. La conclusion de l’article est en cela très juste.
    Quant aux liaisons de moins de 1000 km (typiquement de France à France), elles se feront quasi exclusivement en train. Simplement parce que l’arbitrage se fera entre la rapidité du transport et le coût de celui-ci. Et on ré-apprendra à prendre un peu plus son temps 😉

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire