La réponse politique à la crise de l’habitat indigne balbutie encore

Décryptage
par Julien Vinzent & Benoît Gilles
le 26 Nov 2020
10

Deux ans après les grandes annonces, la lutte contre l'habitat indigne est toujours un sujet prioritaire pour l'État, la Ville et la métropole. Pourtant rien n'a beaucoup avancé. Avec la venue de la ministre du logement, les trois institutions locales ont acté le copilotage du projet. Passage en revue en attendant du concret.

Les immeubles qui forment l'entrée de la rue de Versailles ont peu de chance d'éviter la démolition.

Les immeubles qui forment l'entrée de la rue de Versailles ont peu de chance d'éviter la démolition.

Depuis la préfecture ou le palais du Pharo, en novembre 2018, l’État et la métropole avaient promis des millions par centaines et de nouveaux outils pour faire une priorité de la lutte contre l’habitat indigne, après les huit morts de la rue d’Aubagne. Deux ans et une élection municipale plus tard, ce dossier prioritaire n’a […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Julien Vinzent_
Journaliste.
Benoît Gilles
Journaliste

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. 236 236

    Bonjour ! Ses agents, et notamment son directeur.

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    L’essentiel est fait, nous avons un logo.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Je viens de finir l’article des Échos concernant la situation de Marseille décrite par l’institut Montaigne. Cela fait peur, mais nous le savions en grande partie.. Deux commentaires ou trois : la gestion Gaudin et consorts odieuse, nos élites locales sont d’un niveau pitoyable, enfin merci aux Parisiens pour ce rapport vu que les “tronches” locales en sont incapables.
    Merci à Marsactu pour plus de détails du travail effectué en préfecture

    Signaler
  4. 236 236

    Oui ça serait bien . Peut être aussi des infos sur le contrôle de légalité des collectivités comme la métropole par exemple, sujet déjà abordé par Jacques89

    Signaler
  5. 236 236

    des délibérations des collectivités

    Signaler
  6. Mars1 Mars1

    Merci pour cet article qui permet de mieux comprendre ce qui est en jeu en clarifiant notamment tous ces acronymes et sigles du jargon administratif.

    Signaler
  7. jasmin jasmin

    C’est quoi le PPA? Est ce le projet qui définit le contour géographique de l’habitat indigne de Marseille? Si oui, pourquoi sur un probleme Marseillo-Marseillais, on a la métropole qui est dans le comité de pilotage et qui veut parler de Cassis ou d’ailleurs, alors que les deux autres acteurs Etat et municipalité sont d’accord pour dire que c’est un problème à Marseille? On voit bien qu’on a créé un monstre en transformant la métropole en guichet de distribution d’argent. Et en plus elle exige que la municipalité paie pour être partie prenante? Pourquoi le comite de pilotage doit avoir un directeur et un président de conseil d’administration, les deux vacants, et qui soit occupé par un haut fonctionnaire, nommé par la métropole?? Et pourquoi il faut un pilote des pilotes en la personne d’Emmanuelle Wargon?? J’espère que cette usine à gaz ne va pas finir en une énorme structure de gouvernance en multiples couches, et quatre pelés trois tondus à faire les travaux d’aménagement dans l’habitat indigne.

    Signaler
    • jasmin jasmin

      Autant pour moi, j’ai trouvé dans le deuxième paragraphe que PPA doit vouloir dire Projet de Partenariat d’Aménagement. Désolée.

      Signaler
  8. petitvelo petitvelo

    Hors de la GOU, point de salut !

    Signaler
    • Jb de Cérou Jb de Cérou

      Désespérant.
      Encore un machin a faire présider par M. Royer Perreaut, homme sans passif ni passé…
      Pourquoi Euroméditérranée a un peu réussi: la réponse est simple; parce que l’Etat y était majoritaire et capable , grâce aussi aux financements qu’il apportait de faire prendre des décisions qui court-circuitaient les combines politiques locales. Il est bien connu que si Gaudin avait décidé seul… il n’y aurait pas de Mucem … ou on l’attendrait encore
      Avec un co-pilotage Ville-Métropole et un Etat minoritaire qui va pouvoir compter les coups, il est bien certain que Marseille Horizon est bien bouché;
      Avec un périmètre de 1000 ha quand on n’a pas été capable d’en rénover dix correctement….
      Etc… etc..;

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire