[La Provence en toc] “Faux producteurs” et vrais contrôles au marché des Arnavaux

Reportage
Violette Artaud
21 Juil 2018 2

L'été en Provence est propice aux marchés touristiques où les savonnettes authentiques côtoient les cigales en plâtre. Marsactu enquête sur cette Provence en toc aux parfums de contrefaçon. Pour ce premier épisode, nous nous sommes levés aux aurores pour mettre le nez dans les cagettes des "producteurs" des Arnavaux, qui racontent parfois mieux les salades qu'ils ne les cultivent.

5 heures du matin. Déjà l’heure de remballer. Sous l’immense hall du carreau producteur du marché d’intérêt national (MIN) des Arnavaux, les camions défilent. Des dizaines d’hommes aux traits marqués chargent à bout de bras des cagettes remplis de fruits et légumes colorés. Le rythme est incessant, l’ambiance décontractée. “Aujourd’hui, ils sont détendus, mais je […]

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? Identifiez-vous pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE
Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l'Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l'indépendance de votre journal




Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire