La pêche (volante) Marsactu des bons plans

À la une
le 14 Sep 2012
0

Top départ pour la 27ème édition de la Fête du vent le 14 septembre, pour un week-end fort en Mistral et haut en couleurs. Les plages du Prado accueillent cette année plus de 200 cerfs-volistes de 14 nationalités différentes, professionnels ou amateurs. Un invité spécial, Wu Mao Fu, dévoilera ses talents tout en représentant la ville de Shangaï : cette année, Marseille et elle fêtent leurs 25 ans de jumelage. Le thème de cette édition, "Les Plasticiens du vent". L'occasion de retomber en enfance l'espace d'un week-end, entre combats de cerfs-volants, lâchers de bonbons et stands d'animation.

Chaud dehors

La fin de l'été approche et l'automne ne va pas tarder à pointer le bout de son nez. Alors pourquoi ne pas profiter des derniers beaux jours et se rendre du côté d'Aubagne au festival des arts de la rue Chaud dehors 2. Cette année les spectateurs sont invités à vivre une expérience urbaine sensitive et intimiste avec Histoire Cachées de la compagnie Begat Theater (vidéo). Qui n'a jamais rêvé de découvrir les pensées des passants et de plonger dans leur univers intérieur ? Deux balades sonores sont prévues à 16 h et 18 h 30. Le lieu est indiqué lors de la réservation (obligatoire car les places sont limitées ).

Autre plongée (nocturne celle-là, à 21 h) dans les rues d'Aubagne avec le spectacle Deblozay (Désordre en créole haïtien) du collectif Rara Woulib. Cette fois-ci il s'agit de se plonger dans des quartiers à la recherche du passé et de convier revenants et vivants dans "une accolade des deux mondes". Le départ se fera du centre-ville. La danse sera également de la partie avec deux propositions : Daphné pour une mythologie urbaine de et par Marta Bevilacqua et 22 cailloux créé et interprété par Jordi Gali. C'est à 17 h 30 et 19 h 30, toujours en centre-ville.

Premiers pas sur la lune

Après 4 ans passés à Paris et seulement à Paris, le Festival des Rendez-vous de la Lune se délocalise un peu et passe en plus par Marseille. Samedi, à 20 h, l’Amphithéâtre Jean-Claude Izzo sera ainsi l’hôte d’un concert intimiste. L’occasion de découvrir L, ou Raphaële Lannadère de son vrai nom (vidéo). Une chanteuse à la voix profonde et aux textes mélancoliques, qui pour l’occasion invite Frédéric Nevchehirlian à l’accompagner. Un mélange qui semble prometteur.

Bricole à la Friche

Samedi, de 11 h à 18 h, la Friche propose – gratuitement – des ateliers consacrés aux parents et à leurs enfants, dans le cadre des journées du patrimoine. Un atelier touche à tout sera réservé aux enfants de 18 mois à 10 ans, un autre intitulé quartiers créatifs sera consacré aux enfants à partir de six ans, avec, au programme du jardinage, des constructions dans la nouvelle aire de jeu, du "collage en milieu urbain" à partir de vos photos, le jeu du tunnel des 1000 signes (un détournement de panneaux et de jeux d'images). Un autre atelier, made in friche, propose (c'est notre préféré), une fabrication de petits monstres, mais aussi des sculptures habitables, de la création de petits objets en béton, une initiation au beatbox, une visite guidée de l'exposition d'art contemporain (art-o-rama), des spectacles et contes. Pour finir, un concert de clôture sera proposé à 18 h, l'histoire de petit K, un mélange inventif de performance musicale, théâtre, humour et poésie, et pour les parents – épuisés de la journée – , un buffet apéro sera offert. Ouf.

(Fausse) veillée funèbre à la Caja

Ce soir, à 19 h, la Maison de la région projette le film espagnol La Caja (2007), de Juan Carlos Falcon. Dans les années soixante, dans un village de pêcheurs aux Canaries, Don Lucio, que personne n'apprécie meurt subitement. Les voisins défilent à la veillée funèbre pour régler leur compte avec le défunt. L'entrée est libre.

Ton patrimoine tu découvriras

La liste n'est pas exhaustive, mais voici quelques lieux à visiter (gratuitement). Le musée des Docks romains, place Vivaux (2e), abritant des entrepôts de marchandises romaines ouvre ses portes samedi et dimanche, de 10 h à 18 h. Les visites guidées comprennent également la découverte des épaves de navires échoués dans la rade de Marseille.

Le Grand Orient de France ouvre également ses portes, avec à Marseille, l'ouverture du temple maçonnique rue Bédarride, de 9 h 30 à 18 h. Un musée virtuel vous fera découvrir le monde mystérieux de la franc-maçonnerie, tandis que dimanche, à 15 h, un concert de jazz et musique classique sera donné.

La Cité radieuse de Le Corbusier ouvre ses portes tout le week-end de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h. La Préfecture, fondée durant le Second Empire s'ouvrira au public tout le week-end, de 9 h 30 à 11 h 45 et de 13 h 45 à 17 h 30. Ouverture également des cryptes de l'abbaye Saint-Victor, de celles de la cathédrale de la Major, du temple protestant de Grignan, mais aussi de l'ensemble des musées, les Archives municipales… Et l'Office du tourisme organise également des visites dans l'ensemble de la ville, entre le quartier du panier à l'archipel du Frioul. Une balade organisée de la villa Favorite au domaine des Consolat vous fera découvrir la colline Consolat, samedi à 10 h. A 11 h 30, un forum sera consacré à l'avenir de la colline. 

Jardins possibles

Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, samedi toute la journée à partir de 9 h 30, le théâtre du Merlan organise des visites des quartiers Nord. Au programme, balades toute la journée dans le quartier, découverte des saveurs du territoire issues du patrimoine végétal des quartiers Nord (si si), pique-nique, découverte des jardins ouvriers du Castellas, apéro, soirée à la Cité des Arts de la rue. Ateliers à partir de 12 ans de construction et de customisation de meubles à semis et de graphisme urbain (samedi de 11 h à 13 h et de 14 h à 16 h et dimanche de 14 h 30 à 17 h). C'est gratuit sur réservation, programme détaillé en ligne. L'occasion de rappeler, aussi, que le TER Marseille / Aix-en-Provence dessert l'arrêt Picon-Busserine après 5 min de trajet.

David, un cittadino di Firenze

Samedi, de 10 h à 17 h et dimanche de 10 h à 12 h 30, à l'occasion des journées européennes du patrimoine, l'institut culturel italien inaugure l'exposition de photographies David : un cittadino di Firenze e di… Marsiglia. Les artistes Aurélio Amendola, Maria Brunori et Luciana Majoni ont saisi l'image du David de Michel-Ange entre 2002 et 2004, années dédiées à sa restauration. Elena Perlino a photographié la statue de David à Marseille, copie du David de Michel-Ange offerte à la ville par le marbrier-sculpteur Jules Cantini en 1903, placée près des plages du Prado. L'exposition les Jardins de Toscane sera également présentée ce samedi (et jusqu'au jeudi 15 décembre).

Et à l'occasion de la journée portes ouvertes, vous pouvez vous inscrire aux cours d'italien, de 11 h à 15 h, avec simulation d'un cours italien à 11 h 30 et 15 h 30.

On vous en a déjà parlé

Des pianos posés tranquillement sur l’eau : ça vous dit quelque chose ? Après un premier événement marseillais la semaine dernière sur la plage de Corbières, le festival "Un piano à la mer" se déplace ce week-end à la plage des Catalans. Début des festivités ce soir dès 20 h 30, avec la performance du pianiste Pascal Wintz à 21 h 45. Si vous appréciez le jazz des années 30 et ses grands classiques, n’hésitez plus, la soirée est faite pour vous ! Le lendemain, c’est le chant lyrique qui est mis à l’honneur. Odile Heimburger jouera des vocalises les pieds dans l’eau, accompagnée de Martial Paoli, à 21 h 30 cette fois-ci. Réservations en ligne.

La carte des bons plans



Afficher Sans titre sur une carte plus grande

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire