La pêche Marsactu des bons plans

À la une
le 27 Avr 2012
0

Dans le cadre du festival Tendance clown, plusieurs événements gratuits et en plein air vont se dérouler ce week-end. Ce soir, le GIGN (groupe d'intervention globalement nul) va intervenir pour une mission à haut risque sur le cours d'Estienne d'Orves à 19 h. Il s'agira d'investir les locaux du journal La Marseillaise… Pour chasser les dangereux frontdegauchistes qui y foisonnent ? Leur mission, "ils feront l'impossible pour s'en souvenir", explique le collectif Carnage production, qui propose le spectacle. Leur force étant "la solidarité sauf pendant la pause goûter" et leur but de "trouver un problème à chaque solution."

Les Batteurs de pavés réinterprètent de manière originale et humoristique "à la sauce suisse et énergétique" l'histoire tragique et sanglante d'Hamlet, prince du Danemark, dans la pièce éponyme de William Shakespeare. L'événement aura lieu dans le parc du palais Longchamp, samedi à 17 h et dimanche, au parc Maison blanche à 16 h. Spectacle tout public, "raconté aux enfants pas sages et aux adultes qui passent".

Mêmes lieux, mêmes jours, mais une heure plus tôt, La Main s'affaire présente All Right. Durant trente minutes, des clowns vont présenter des numéros de cirque, avec humour et prouesses acrobatiques. Toujours au parc Longchamp le collectif Les Pas de l'oiseau présente samedi à 15 h, le spectacle Les envoyés du Mystère difficile. "Envoyés par le Mystère de la culture", inquiets face au pêché, les deux missionnaires Bénedicte et Arthur convient les pêcheurs "auteurs de pensées abjectes" "à tendance o olé"  à rejoindre la communauté du Mystère difficile. Cérémonie déjantée garantie…

Departures Kids

Ce soir, au Lollipop Music Store, à 19 h, le groupe punchy d'ados marseillais Departure Kids se produira à l'occasion de la sortie de son premier album autoproduit Moonshine. Le CD comprend cinq titres, du rock teinté de riffs punk, relevés par des voix anglo-saxones volontairement un peu fausses avec basse psyché et batterie.

 

 

Le Poste à Galène propose sa traditionnelle soirée nostalgie samedi, à 23 h, avec une compilation des productions musicales pop rock des années 80. Vous pourrez danser ou seulement boire un verre sur fond de Madonna et de U2.

Samedi à 12 h, dans le cadre du projet Jardins possibles, les artistes SAFI & COLOCO, inscrits au programme Quartiers créatifs porté par Marseille Provence 2013 organisent un pique-nique quartier de la Busserine. Trois cuisiniers réaliseront des mises en bouche à partir d'ingrédients sauvages récoltés en pleine nature. Apportez votre pique-nique.

L'exposition En Long en large et en travers est à découvrir samedi entre 13 h 30 et 17 h 30 au Préau des Accoules, musée de sculpture et d'art contemporain dédié aux enfants.

Samedi, de 12 h à 19 h, au CIPM (centre internationale de poésie) de la Vieille Charité, vous pouvez découvrir l'exposition Ralph Rumney : la carte n'est pas un territoire. Gérard Berréby, le fondateur des éditions Allia a publié en 1999 un livre d'entretiens avec cet artiste britannique méconnu, Le Consul. Il lui consacre aujourd'hui une rétrospective présentant une cinquantaine d'oeuvres, dont la Tour penchée de Venise, sans doute le chef d'oeuvre de Ralph Rumney, qui avait participé à la fondation de l'internationale situationniste en 1957. Il pratiquait la peinture, la photographie au polaroïd et le collage. L'exposition, gratuite, se tiendra jusqu'au 5 mai.

Sur les planches

Un peu de théâtre avec la dernière création de la Cie Philippe Car Sur le chemin d'Antigone, au théâtre des Bernardines, ce soir à 20 h 30 et samedi soir à 19 h 30.

Du rire garanti au café théâtre de l'Antidote avec le one-man-show de Stan Combien dans sa tête, samedi soir à 21 h.

l'Opéra de Marseille propose l'ouvrage de Giuseppe Verdi Il Trovatore, d'après le roman dramatique espagnol d'Antonio Garcia Gutierrez El Trovador où se mêlent les thèmes de pouvoir, de vengeance et de sentiments. Le metteur en scène marseillais Charles Roubaud a crée cette pièce verdienne en 2003 à l'Opéra de Marseille avant de porter son oeuvre à l'étranger lors d'une tournée mondiale. Le chef hongrois Tamas Pal dirige l'orchestre, tandis que les voix féminines de l'américaine Adina Aaron et d'Elena Manistina assurent les rôles d'Aïda et de Azucena. A voir dimanche à 14 h 30 et les 2 et 4 mai à 20 h.

La carte des bons plans:

 



Afficher la pêche marsactu 27/04/2012 sur une carte plus grande

 

Cet article vous est offert par Marsactu

Cet article vous a plu ?

Vous seul garantissez notre indépendance

JE M’ABONNE À PARTIR DE 1€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire