La “mise à l’abri générale” des SDF est un échec à Marseille

Actualité
le 20 Nov 2020
5

La préfecture et les collectivités tentent d'augmenter les capacités d'hébergement d'urgence pour suivre l'objectif de zéro personne à la rue fixé par le gouvernement en cette période de crise sanitaire. Mais de l'avis général des acteurs associatifs, Marseille "partait de loin", trop loin pour arriver à un résultat rapide.

Un travailleur social en intervention dans les rues de Marseille (Image Emilio Guzman)

Un travailleur social en intervention dans les rues de Marseille (Image Emilio Guzman)

L'enjeu

À Marseille, face à la pénurie, les sans-abris ne bénéficiaient que de dix jours et devaient ensuite libérer leur place pour un autre. L'arrêt des mises à la rue pose un défi au système.

Le contexte

Sous-dimensionné par rapport à d'autres départements, le dispositif était déjà sollicité par les relogements en hôtels après les évacuations d'immeubles en péril.

Le mot d’ordre était lancé sur Twitter, le 5 novembre, par la ministre du Logement Emmanuelle Wargon : “Mise à l’abri générale” . “Notre objectif, c’est qu’il n’y ait plus de personnes qui le souhaitent qui n’arrivent pas à être hébergées dans cette période de circulation du virus. Et nous mettons tous les moyens nécessaires, […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Castellan Castellan

    Super article( hélas!) mais une fois de plus il faut vous relire : “… en ayant appliquant des critères…”

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour,
      c’est corrigé merci.

      Signaler
  2. 236RogerSalengro 236RogerSalengro

    en même temps que l’émotion ,pleine d’espoir, du spot de la fondation Abbé Pierre qui passe sur les écrans actuellement, on a un très bon article documenté sur la situation dans notre département, l’objectif est atteint, on regardera avec sensibilité ses hommes et femmes. Merci Julien Vinzent.

    Signaler
  3. petitvelo petitvelo

    La municipalité n’a t’elle jamais compté les gens à la rue avec son “unique en France” Samu Social ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire