La métropole renonce in extremis à une motion ultra-conservatrice sur la culture

Info Marsactu
le 14 Avr 2021
42

Le groupe majoritaire de Martine Vassal "Une volonté pour la métropole" devait présenter jeudi en séance un "Appel à l'expression d'une politique culturelle de l'enracinement et de l'amour de la France". Devant les réactions de nombreux élus de son propre groupe, le texte ne sera pas débattu.

Un conseil métropolitain en février 2019. (Photo JV)

Un conseil métropolitain en février 2019. (Photo JV)

Le texte est d’un rare conservatisme. Il y est beaucoup question de la France : “Elle est le bleu, elle est le blanc, elle est le rouge.” Ce pays “bâti sur les fondations d’une culture gréco-romaine et chrétienne” ; cette “douce France ne peut qu’être aimée, elle est mers et montagnes, villages et clochers, traditions […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Stéphane Coppey Stéphane Coppey

    Vous cherchez l’auteur de ce texte ? Pardi, Audemard, le porteur du projet lui-même, qui a déjà capté 7 M€ d’argent public pour faire travailler des bénévoles et présenter des spectacles où il réécrit l’histoire de la Provence sur des terres inondables et soumises aux feux de forêt où il commencé à porter atteinte à un monument historique sans autorisation. Un véritable scandale ! Merci aux élus qui ont réagi.

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Tiens! J’aurais plutôt vu Pierre-Jean Chalençon dans ce genre de délire. Mais bon, il y a une forte probabilité pour qu’ils soient dans les mêmes réseaux.

      Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Cher Coppola, révisez vos classiques, vous fites une erreur d’interprétation lors de l’utilisation dans votre remarque du mot de torchecul employé par Gargantua.
    Gargantua cherche le meilleur objet pour se nettoyer le fondement afin d’aboutir à la béatitude et non pas à dégrader l’un de ses derniers.C’est une quête ,a contrario de ce texte qui est une véritable crotte.
    L’abbaye de Theleme est vraiment loin de la métropole, en supposant que ses occupants savent ce dont il s’agit.

    Signaler
  3. Opiniatre Opiniatre

    Effrayant. Je ne suis pas du tout favorable aux excès de la cancel culture ou des simplifications décoloniales. Mais ces excès ne doivent pas masquer l’absolu devoir de repenser la place des femmes dans notre société, de lutter avec force contre le racisme hélas si présent, de ne rien cacher de la violence du colonialisme… Quant à la partie “douce France” de la motion, elle fait froid dans le dos. Vassal l’a fait retiré, soit, mais qu’un tel texte signé par un élu majeur ait pu être écrit, assumé, et proposer au vote par cette majorité en dit très long sur la porosité, que dis-je sur l’acceptation des idées frontistes par la droite provencale. Pas sûr que Ravier aurait écrit une telle abomination.

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Ce n’est pas une porosité ou une acceptation d’idées RN, ce sont simplement leurs valeurs, leurs idées LR.
      Certains y croient profondément, à tout ce galimatia. D’autres n’y croient pas plus que ça, mais en font une marque (olivier, provence..) un objet marketing (on n’a pas fait Kedge pour rien).
      Ouf, heureusement, certains sont tout de même choqués.
      Ce texte est une honte. Non seulement pour la haine et les attaques ciblées qui y apparaissent, mais aussi pour l’ignorance crasse et l’imbécilité dont fait preuve ce tract pseudo culturel .
      En effet, il vallait mieux le supprimer. Il fait vraiment tâche.
      Mais il est tellement révélateur de leur approche de la culture ! Voir ce que Martine Vassal fait comme “actions culturelles” c’est consternant.

      Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Je vais écrire une bêtise,mais faute avouée à moitié pardonnée.Nous sommes avec ces élus de la droite dite provençale face aux chantres de la Provence traditionnelle, de la race Provencale comme disait Mistral.Mais pour aller jusqu’au bout de cette logique, de leur logique, j’aimerais voir les arbres généalogiques de tous ces gens là.
    Pas sûr que les racines provençales soient présentent depuis fort longtemps dans leurs veines.
    Alors avant de se dresser sur leurs ergots ces coquelets feraient mieux de de rappeler d’où ils viennent.

    Signaler
    • manu théron manu théron

      Attention ! pour Mistral, la “race”, c’est une famille au sens élargi dont les membres se reconnaissent par la langue, c’est-à-dire un peuple uni par sa langue. L’idéologie des “races”, telle qu’élaborée à la fin du XIXè par les racistes européens, ne recoupe pas l’idée mistralienne. En provençal, la “raça” (raço chez Mistral) signifie autant la famille que l’honneur, comme dans de nombreux parlers latins (l’andalou et le napolitain proposent la même définition du mot “race”). Ainsi on dit “aguer de raça e de figura” c’est-à-dire avoir le sens de l’honneur et de la dignité (en “mistralien” agué de raço et de figuro)

      Signaler
    • Andre Andre

      Gramàci per aquesto precisien que counneissieu pas.

      Signaler
    • Zumbi Zumbi

      Manu a raison. Et au Brésil, où pourtant la question des “races” est très prégnante, le terme est très polysémique : quand un joueur de foot “tem raça”, c’est qu’il est vaillant et accrocheur, qu’il a de la garra, qu’il ne lâche rien. Et je fais partie de la “raça rubra e negra”, les supporters du Flamengo. Ces dizaines de milliers de personnes unies par une passion sont le contraire d’une… “race”.

      Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Le problème c’est que revendiquer une appartenance à une « famille » ou à une « race » conduit souvent au rejet de tout ce qui n’en fait pas partie. C’est ce qui fait la différence entre le partage et le repli sur soi.

      Signaler
    • manu théron manu théron

      Jacques89, se revendiquer d’un parti c’est aussi embrasser une appartenance qui fera que d’autres se sentiront automatiquement exclus, c’est mécanique. Mais ça ne rejoint pas le même domaine sémantique selon moi. Se reconnaître d’une famille, c’est faire aussi un pas vers une entité dont on veut appréhender l’histoire ou la cohérence pour des raisons personnelles (adoption, union, etc…). Et rien n’est définitif. Une famille, rien n’interdit de vous en éloigner, de vous en affranchir, ou de l’honorer selon le degré d’implication que vous souhaitez lui consacrer. La raço de Mistral n’exclut personne, et la raço latino définit un moment spécifique de la fin du XIXè où les peuples latins (Espagne, Italie, Roumanie) s’affranchissent enfin de jougs étrangers (français, turcs), de situations de guerre civile ou de divisions très anciennes. Les pays latins, en accédant à l’unité nationale ou en réussissant à émerger du chaos, donnent à Mistral l’idée d’un réveil de la conscience culturelle des pays d’Òc. Lorsqu’il relie sa “coupo santo” aux catalans, il ne fait rien d’autre que tenter d’imprimer le destin d’une nation en éveil à une autre réalité culturelle qu’il aimerait voir se matérialiser en conscience … Si une droite imbécile (et ignorante) ne tentait pas régulièrement de mettre la main sur cette culture, elle serait comprise pour ce qu’elle est réellement : un vrai lieu de partage (encore faut-il la connaître).

      Signaler
  5. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Faut-il vraiment s’étonner de ce texte malodorant et passéiste qui rappelle l’attachement au folklore régionaliste du vieux maréchal ? Lors de la campagne pour les élections municipales, Mme Vassal avait présenté un “projet culturel” dont la priorité était de mettre en avant “l’identité provençale”. Dans une ville aussi multiculturelle que Marseille, c’était particulièrement inspiré.

    La droite locale, réac et inculte, se distingue de moins en moins de l’extrême-droite. Et la comparaison souvent faite entre le projet de La Barben et le Puy-du-Fou, quand on connaît les idées rances de l’Agité du bocage qui a créé ce dernier, en est un indice de plus.

    Signaler
  6. Richard Mouren Richard Mouren

    Quel est l’auteur de cette motion, véritable gag du 1° Avril amalgamant TOUS les poncifs réactionnaires et traditionalistes? Tout simplement le groupe “Une volonté pour la métropole” avec l’approbation signée de son président. Sauf à penser que celui-ci a apposé sa signature à l’insu de son plein gré, trompé par un groupuscule réactionnaire ayant noyauté les organes délibératifs du groupe, ce texte n’est pas une erreur mais une manoeuvre politique. Sophie Joissains ne s’y est pas trompée en déclarant que ce texte n’était seulement “pas opportun” dans ces “temps difficiles où la révolte sociale gronde”. Il pourrait l’être à d’autres moments, donc.

    Signaler
  7. Andre Andre

    Au détour de la condamnation de ce texte débile il ne faudrait pas clore le débat sur la culture de l’interdit(venue des campus américains), “l’indigénisme” et l’inclusion qui est le contraire de l’intégration.
    Une certaine fausse gauche, une gauche “americaine” (un comble pour un communiste) est prête à tout avaler sur ces sujets pour continuer à exister.
    Quand à la notion de “culture provençale”ou mieux, occitane, il serait dommage de la réduire au discours maurassien et à un folklore bébête. Elle peut bien au contraire être une ouverture vers la Méditerranée et un antidote contre le nationalisme qui, lui, est bien né dans la capitale au XIXme.

    Signaler
  8. leb leb

    Vulgaire et triste, le Royaume de la Cagolie cherche à définir une politique culturelle qui correspond à ses valeurs.

    Signaler
    • Andre Andre

      C’est pas sympa pour les cagoles!

      Signaler
  9. petitvelo petitvelo

    Gardons en mémoire le modèle du puy du fou, avec à l origine un spectacle grandeur nature évoquant la période révolutionnaire, avec une certaine nostalgie des royalistes. Quelques années plus tard, on a un site faisant référence dans son secteur ou un spectacle sur deux, Dieu sauve les chrétiens des barbares : jeux du cirque, village de l an Mil’, … La motion semble en plein accord avec le rocher Mistral, Gods business as usual.

    Signaler
  10. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Ballon d’essai pour une droite fatiguée qui prépare la venue de MLP en 2022…!
    Plus sérieusement; il s’agit de la ”fenêtre d’Overton” qui se joue sur plusieurs années sur l’opinion publique ou les propriétaires de journaux.
    …La fenêtre d’Overton est une approche permettant d’identifier les idées définissant le domaine d’acceptabilité des politiques gouvernementales possibles dans le cadre d’une démocratie. Les partisans de politiques en dehors de la fenêtre d’Overton cherchent à persuader ou éduquer l’opinion publique afin de déplacer et/ou d’élargir la fenêtre.
    Les partisans dans la fenêtre — soutenant les politiques actuelles, ou similaires — cherchent à convaincre l’opinion publique que les politiques situées en dehors de la fenêtre doivent être considérées comme inacceptables. (Source; Wikipédia)

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      « Plus sérieusement » ?! Le premier test sera les régionales et le peu qui s’y rendront préfèreront l’original à la copie. Et vu l’état de la Gauche, MLP en 2022 c’est tout sauf une plaisanterie.

      Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      Merci J-MM, c’est exactement ça.

      Signaler
  11. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Je crois qu’il ne faut pas y voir qu’une erreur de plume ou une simple démarche politicienne visant à gratter des voix au RN. Une partie significative des ces élus, et sans doute MV elle même, sont vraiment aussi réactionnaires que cela. Ils sont de plus vraiment aussi ignorants que cela et croient vraiment ces balivernes maurassiennes et néo-mistraliennes sur l’identité de la France et de la Provence.

    “L’identité de la France”, c’est le 40e anniversaire du 1er tome de l’histoire de France de Fernand Braudel publiée sous ce titre et qui explique à la fois que la France est digne d’un amour passionné et n’a jamais été dans son histoire et dans ses cultures ce tissu de conneries inventées par la réaction catholique et monarchiste du XIXe et du XXe siècle.

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Des « conneries » pourtant largement auditionnées lorsqu’elles sont promues par des Stéphane Bern ou autres Christine Bravo avec l’appui de pseudo-historiens qui s’emparent des plateaux télé autant que les épidémiologistes quand ils nous relatent les aventures de sarscov2. La « politique » ça consiste aussi à suivre l’audimat.

      Signaler
  12. Brallaisse Brallaisse

    Cher Félix , curieuse conception de la politique qu’est la vôtre et plus particulièrement dans votre dernier commentaire. Trés indulgent vis à vis de la tenancière de la métropole. Une erreur de plume? , simple démarche politicienne ?, sont’ils aussi réactionnaire que cela ?. Ne nous feriez vous pas une petite tentative de recyclage politique cher Félix ?. Vous avez des indulgences coupables.
    Votre explication alambiquée du double discours avec la danse des 7 voiles de Martine envers l’éléctorat du front national , car selon vous , pour de vrai elle n’est pas si inculte que cela et pas si réactionnaire non plus.
    Soit vous faites du 6e degré ou alors vous filez vraiment du mauvais coton .

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Brallaisse !
      Un problème de lunettes ? Vous m’attribuez des “?” là où il n’y en a pas et des négations aussi.
      Mon expérience personnelle, ayant croisé MV et d’autres élu-e-s de droite pendant 12 ou 13 ans, me permet de dire qu’ils sont vraiment aussi réactionnaires que ça. Il y a parmi eux un ramassis de cathos intégristes, d’homophobes et de racistes. Il n’y a pour moi ni erreur de plume ni excuse par le “principe de réalité” qui la ferait courir après les voies de la “Vendée provençale”.
      Oui, ils sont aussi incultes, mais ça c’est bien partagé.

      Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      les voix ! pas les “voies”

      Signaler
  13. Louise LM Louise LM

    Si les producteurs de cinéma et les éditeurs français avaient eu le courage de promouvoir de grandes oeuvres populaires , films et romans , sur la colonisation, on n’en serait peut-être pas à ressasser ces imbécillités.
    Je parle d’auteurs non pas descendants des ex colonisés, je sais qu’il en existe beaucoup, et de remarquables.
    Je parle d’auteurs descendants des colonisateurs
    Exemple : le trés beau roman “Vaincue par la brouse” de Doris Lessing, qui a connu dans son enfance la vie des colons anglais en Rhodésie
    En France, rien
    Si je me trompe, je serais très contente de connaitre les titres en question

    Signaler
    • Louise LM Louise LM

      brousse ! *

      Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      Le livre de Doris Lessing ne donne pas du tout une image idyllique de la colonisation britannique en Rhodésie, mais parle plutôt de la violence des tensions raciales. Je n’ai peut-être pas lu le même livre que vous. En France, on peut citer: “Un Barrage contre le Pacifique” Marguerite Duras “L’étranger ” de Camus par exemple

      Signaler
    • Louise LM Louise LM

      A Richard Mouren
      je suis tout à fait d’accord avec vous sur le livre de Lessing qui donne une description subtile et cruelle des rapports entre colon et colonisés
      je ne vois rien de tel dans les livres de Duras et Camus

      Signaler
  14. kukulkan kukulkan

    comment ce texte a t il pu être inscrit à l’ordre du jour ??? ça veut dire qu’il a passé beaucoup d’étapes. Une honte ces élus qui crient à la censure mais qui voudraient imposer des soit disant bonnes valeurs aux autres. Laissez les gens penser par eux même sans les catégoriser.

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Ça, c’est toute la technique politicienne ! Ne pas se fâcher avec son groupe tout en laissant croire aux autres que l’on a été brimé… mais que les « bases » sont toujours là… C’est Chirac qui a inventé ça avec « le bruit et l’odeur »… et en même temps, il a provoqué l’amorce de la désertification des bureaux de vote. Ceux qui restent sont plus faciles à convaincre.

      Signaler
  15. Brallaisse Brallaisse

    Ah , Félix , voilà un ton qui vous convient mieux.
    J’ai faillis être inquiet.

    Signaler
  16. TINO TINO

    texte réactionnaire, dans l’air vicié de notre temps, donc prévisible. Islamogauchisme, destruction de l’idéal universaliste de la France, écriture inclusive: sujets de débats récurrents imposés par les réacs ces jours ci. Pour dézinguer ce qui reste des idées de gauche en France, pour culpabiliser le peuple de gauche. Tu es de gauche donc tu collabores avec l’islamisme, etc, etc.. Tu es de gauche donc tu collabore avec l’ennemi, tu es un collabo. Moi cela me rappelle 1984 de Georges Orwell: le monde où le sens des mots est inversé; la paix veut dire la guerre, etc, etc, pour faire accepter l’inacceptable. A vomir, à désespérer du genre humain…..

    Signaler
  17. didier L didier L

    Maréchal nous voilà … tiens il y a des pétainistes au CG !

    Signaler
  18. VALMA VALMA

    A VOMIR ! Les masques continuent de tomber… J’adore l’emploi des termes “culture de l’extrême division” “et individualisme” par l’un des pires textes que j’ai pu lire, dont l’objet est précisément de rappeler à quel point il est essentiel que la France soit dirigée par de bons blancs bien chrétiens, garants des bonnes valeurs de l’entre-soi. Je passe sur le panégyrique de la colonisation, et autres idées à dégueuler. De gauche, j’ai quand même une autre idée de la droite avec plus de hauteur de vue, de finesse et d’intelligence. Elles promettent, les prochaines élections !!!

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Ces gens ne sont pas de droite. Ce ne sont que des affairistes de l’immobilier marseillais,c’est dire.Magouille et compagnie.,des jambons dans toutes leurs splendeurs, enfin façon de parler.

      Signaler
  19. corsaire vert corsaire vert

    Enfin un consensus sur un texte à vomir dont j’avais eu connaissance par un autre canal ..indigné …
    Bravo les lecteurs de Marsactu et de Camus !
    Réécrire l’histoire et utiliser ce mensonge à des fins politiques c’est ignoble !!! cette droite marseillaise élue , bien unie idéologiquement autour de la haine de l’autre est un ramassis de manipulateurs inspirés par le” trumpisme “.
    Je leur souhaite la même chute honteuse .

    Signaler
    • VALMA VALMA

      Bien dit Corsaire vert ! Mais malheureusement, Trump compte encore de (très très) nombreux affidés (mais, c’est sûr, au moins, il n’est plus là !), et la Martine brosse dans le sens du poil et du vent parce qu’il y a sans aucun doute matière à brosser, aussi effarant que cela puisse paraître. Encore eût-il fallu, et faudrait-il, que la gauche propose, oppose, réexiste, se recompose, innove ; au niveau local, comme au niveau national. Nous sommes sans doute au tout début du recommencement (on lave les casseroles et on teste les recettes, mais on n’a pas encore fait frémir la substantifique moëlle, il faut du temps pour cela…). Ce qui, sans aucun doute aussi, implique, exige et nécessite de ne jamais cesser d’être vigilant et indigné. Nous le sommes, heureusement.

      Signaler
  20. Rémy Bargès Rémy Bargès

    Cette motion d”un ringardise absolue pose la question des soutiens politiques de Martine Vassal, notamment au Conseil départemental. Elle illustre parfaitement le tropisme ultra conservateur de la droite locale et sa porosité avec l’extrême droite. Et tout le monde de souvient de la campagne ridicule de Martine Vassal sur le “péril rouge”, les casseurs et “l’hiver soviétique” de la dernière campagne municipale…

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Je suppute que Vassal soit une lectrice assidue du Petit Daudet, feuille de choux du père Bompard ,maire d’Orange, qui délire sur les mêmes thématiques avancées dans le texte évoqué.
      La ligue du sud est visiblement une source d’inspiration pour la Martine. Encore un ” vrai” provençal le Bompard . A cette allure ils vont nous danser une Branle Montagne.

      Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Sans oublier le moment où elle voulait un référendum national sur la PMA ou, plus ancien je siégeais dans le même hémicycle, ses sorties sur “l’idéologie du genre” quand il s’agissait de justifier des votes contre tout ce qui semblait se référer au LGBT.

      Signaler
  21. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Tiens, notre zélote Pierre12, toujours prompt à tresser des lauriers à Maman Vassal, est très silencieux…

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire