La Macronie cherche ses futurs députés entre marcheurs historiques et encombrants ralliés

Actualité
le 29 Avr 2022
10

Les investitures pour les législatives font l'objet de larges tractations dans le camp présidentiel. La décision entre les mains du président, chacun espère que ses réseaux porteront suffisamment pour faire valoir sa candidature.

C’est l’heure des spéculations, des certitudes éphémères et des angoisses soudaines. À l’approche des investitures pour les législatives, la Macronie est dans le dur : elle doit commencer à faire des déçus. La situation dans le département est particulièrement tendue car les ralliements de poids se sont succédé depuis la droite locale. Le président de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Quel dommage que nous n’ayons pas à Marseille une adaptation de ” The Voice”,version je me présente aux législatives.
    Ainsi nous aurions Bruno Gilles dans sa fameuse danse des 7 voiles ,se devoilant au fur et à mesure de la cadence pour nous présenter ses plus beaux atours,et le pétillant Lionel dans un contre “ut” magistral nous entonnerait ” Notre,notre Canebière”.
    Ah! Quel spectacle cela eût été de voir ces gens prêt à tout et surtout ,à se renier.

    Signaler
    • Patafanari Patafanari

      Peuchère, vous allez lui briser le cœur une deuxième fois.

      Signaler
  2. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Bruno Gilles qui essaie de survivre, en « candidat de terrain » après une élection municipale catastrophique, une claque dans son secteur qu’il dirigeait depuis 25 ans et la mise à jour de la « gestion » si particulière de son électorat à coup de pizzas…
    Cet être est absolument pathétique

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Il n’est pas pire que les autres de la bande rpr ump LR en place depuis des décennies… un bon représentant de ce groupe…

      Signaler
  3. julijo julijo

    oui, ils essaient tous de survivre. pour certains c’est plus visible que pour d’autres il n’en demeure pas moins que la france entière s’est aperçu que l’assemblée nationale avec sa majorité lrem était inutile en l’état et à l’état.
    les grands stratèges qui nous gouvernent avec mac kinsey et les sondeurs s’en sont ils aperçus ?? on peut valablement se poser la question
    et après on s’interrogera sur le chiffre important d’abstentions.

    Signaler
  4. Manipulite Manipulite

    Les « ralliés » n’ont guère brillé pendant la présidentielle. Renaud Muselier (et Estrosi ) n’ont pas mobilisé beaucoup lors des meetings ternes au Pharo et à Nice.
    Muselier a même réussi à être mentionné par Le Pen dans le débat de l’entre deux tours pour sa commande de vaccins Spoutnik à la Russie.
    Le représentant du FN s’est payé le luxe de remercier Muselier ce matin en plénière du conseil régional pour avoir permis de faire du RN le premier parti de PACA par sa politique.

    Signaler
  5. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    LRP : FN, LR, LREM et ensuite ? Retour au RN voire à RECONQUETE, ou carrément LFI ? On voit toute la conviction, tout le propos : “moi, ma gueule et mon pouvoir”.

    Catastrophique de voir des gens comme lui, politiques de métier qui n’ont aucune expérience professionnelle hors cela, être encore et toujours au premier plan.

    Signaler
  6. Alain Dex Alain Dex

    La 6e circo n’est pas au sud de Marseille, mais *dans* le sud. Au sud, c’est la mer.

    Signaler
  7. MarsKaa MarsKaa

    Tout ce petit monde ne pense absolument pas à ce que veulent ou pas les habitants du territoire. Ils pensent à eux, à leur place, leur poids, leur reseau, leurs amis, leurs ennemis, mais que font-ils et feront-ils de leur mandat d’élu.e ? Representeront-ils la volonté des habitants ? On en doute en lisant leurs petites phrases de stratégie politicienne.

    Signaler
    • julijo julijo

      LE ROLE DU DEPUTE :
      Bien qu’élu dans le cadre d’une circonscription, chaque député, compte tenu de la mission de vote de la loi et de contrôle de l’action du Gouvernement dévolue à l’Assemblée nationale, REPRESENTE LA NATION tout entière et exerce à ce titre un MANDAT NATIONAL. “La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum” (article 3 de la Constitution). La Constitution interdit le mandat impératif (article 27). En conséquence, les députés se déterminent librement dans l’exercice de leur mandat.
      (site de l’assemblée nationale)
      Ils représentent donc bien la volonté des habitants, mais dans le sens général. et donc, il n’a pas forcément besoin d’être constamment sur les trottoirs du quartier….ça c’est le rôle des élus locaux.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire