L'usine chimique Legré-Mante, dans le quartier de la Madrague de Montredon, est à l'état d'abandon depuis se fermeture en 2009. Le propriétaire, les collectivités locales et l'État tentent de se mettre d'accord pour trouver une solution de reconversion pour ce site très pollué, sous l’œil vigilant des riverains. Après l'échec du dernier projet immobilier, un investisseur d'un nouveau genre, Ginkgo, s'est positionné.

Que faire du site ? Voilà huit ans que la question très sensible de la reconversion de l’usine Legré-Mante en projet immobilier se heurte à un mur. Le dernier projet en date, porté par le promoteur Océanis, a été annulé par la cour administrative d’appel en octobre 2016 après un recours des riverains. La réhabilitation du lieu

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE
Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l'Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l'indépendance de votre journal



2
commentaires

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire