Jean Batista, le candidat aixois qui aime beaucoup Maryse Joissains

Échappée
le 15 Fév 2020
2

Ancien employé municipal, cette figure d’Encagnane a plusieurs fois mené campagne pour d’anciens maires d’Aix, de droite comme de gauche. Cette fois, il se présente aux élections municipales sous son nom… tout en ne cachant pas son attachement à la sortante.

La pièce sent bon le feu de bois. Une belle flambée crépite dans le poêle et des bûches sont entreposées contre le mur. Sur la table, où l’on doit régulièrement taper le carton, des feuilles s’amoncellent. Des listings de noms que Jean Batista couve d’un œil gourmand. « On boucle la liste », glisse-t-il, voix rauque et […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Le fils qui a « pris la place » de son père, le père qui a « aidé des tas de gens à entrer à la mairie ». Est-ce que je ne sens pas une vague puanteur de clientélisme décomplexé ?

    Signaler
  2. Manipulite Manipulite

    Une partie du « système Joissains » est là : clientélisme, népotisme. Sans oublier le non remboursement des salaires indument perçus (jugement du Conseil d’Etat) par Alain Joissains directeur de cabinet.
    Une saga à relent vomitif.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire