Gaudin n'est toujours pas candidat mais presque

À la une
Benoît Gilles
21 janvier 2013 11

Ce qu'il y a de bien avec Jean-Claude Gaudin, c'est que – la faconde en moins – on peut presque prononcer ses discours à sa place, tant il a la grande habileté d'enfiler les mêmes formules éculées. Ainsi, à propos de la métropole il ne craint jamais de ressortir le sempiternel "corset montagneux" qui enserre Marseille, ville "pôvre" qui croule sous "les charges de centralité". Il a également resservi les plats des "1000 petits Marseillais" dont la Ville paie le repas pour expliquer que celle-ci ne paiera pas un sou de plus pour la réforme des rythmes scolaires en cours de discussion. Il n'hésite pas non plus à rechanter son couplet un brin xénophobe sur La Provence dont il vaut mieux qu'elle soit rachetée par "un Français plutôt qu'un émir du Qatar, d'Arabie saoudite ou même un Belge"

Peu importe que les Belges du groupe Rossel aient peu apprécié la formule venant d'un élu qui se veut pro-européen. Jean-Claude Gaudin peut resservir sa formule et la même sortie sur les visées de Bernard Tapie sur la mairie : "en politique quand on dit jamais, cela veut dire pas pour l'instant". Ce même "pas pour l'instant" lui sert de teasing à sa propre annonce de candidature : "Je serai candidat aux municipales de 2014 dans mon propre secteur, le 6e et 8e arrondissements, secteur où j'ai été élu et réélu".

Toujours le même refrain

Pour le siège de maire, à l'hôtel de ville, il conserve sa réponse et fait référence à l'histoire, toujours la même : "De 1793 à 1882, les maires étaient nommés par le pouvoir central. A partir de cette date, je suis le seul élu de la droite républicaine a avoir été élu trois fois de suite. Amable Chanot a fait deux mandats mais à plusieurs années de suite. Eugène Pierre a siège durant toute la guerre de 14. Et en 47, la droite ne l'a emporté que d'une voix à la majorité relative contre le député-maire communiste Jean Cristofol"

Et Jean-Claude Gaudin ressert le même refrain que l'an dernier en changeant les dates : "L'âge venant, je m'interroge. Je lis ça et là et ça m'agace que je tergiverse. Je ne tergiverse pas puisque je m'explique. Je rendrai publique ma décision assez rapidement mais les élections sont dans 15 mois, les Marseillais ne se préoccupent pas des élections pour l'instant. S'il s'avère que je suis le meilleur candidat pour mon camp, je tiendrai compte de cet élément dans ma réflexion".

"On me doit beaucoup"

Et s'il semble vouloir rendre publique cette décision "dans les semaines qui viennent" et donc avant le mois de mars jusque-là cité en point d'horizon c'est parce qu'une "campagne en forme de guerre des tranchées n'est souhaitable pour personne. Ceux qui sont candidats se sont tous déclarés, ce qui m'importe c'est d'accomplir mon mandat jusqu'au bout. Je veux voir les choses, les sentir avant de rendre publique ma décision". Il conclut sibyllin : "On peut l'admettre, on me doit semble-t-il beaucoup".

Et ce n'est pas la loi sur le cumul des mandats qui risque de freiner sa volonté : "La loi sera votée car le président y tient. C'est un écran de fumée dont il a besoin et les Français y sont favorables. Mais elle sera applicable un peu plus tard. C'est une concession qu'il est obligé de faire à ses amis de gauche. De la droite, il se bat l'oeil et le flanc. En revanche, s'il veut s'éviter une cascade de législatives partielles qui ne sont jamais favorables au gouvernement en place, il devra attendre pour appliquer cette loi". Traduction : Jean-Claude Gaudin pourrait bien doubler la mise et se présenter à la fois aux municipales et aux sénatoriales. 

11
commentaires

Commentaires

Abonnez-vous pour voir les commentaires.

  1. Avé

    Gaudin dehors!!!

    Signaler
  2. marseille demain

    Monsieur GAUDIN (Monsieur mon passé comme le chantait Léo FERRE) A LA MÉOIRE USÉE MAIS AUSSI SÉLECTIVE.
    IL N’A JAMAIS ÉTÉ ÉLU RÉÉLU DANS LE 6/8.
    IL A ÉTÉ BATTU EN 1989 par Robert Paul VIGOUROUX.
    Mais de cela il ne veut plus en parler.
    « On lui doit beaucoup » et il doit beaucoup au Front Régional lorsqu’il a été élu au Conseil Régional avec l’alliance faite avec le Front National.
    Allez retournez à vos livres d’histoire et relisez les pages de vos quinze années d’échec dans cette ville.
    L’avenir est d’ores et déjà compromis avant que vous ne vous déclariez candidat.
    Partez avec vos élus de la droite dure, écclésiaste le TIAN est venu de laisser la place.

    Signaler
  3. marseille demain

    Raison ou pas je ne parle de ces gens là mais il existe bon nombre personnes à Marseille capable d’avoir une vison d’avenir pour notre cité.
    Il existe des jeunes générations femmes ou hommes intègres rassure toi je ne parle ni de Tapie ni de Teissier et consorts en parlant de sort le leur est déjà scellé;

    Signaler
  4. Avé

    « On me doit beaucoup ». Gaudin doit être super fort au poker ça doit être pour ça, sinon de quoi bon dieu peut-il parler ? Le chômage, la saleté, le retard de la L2, une police municipale maladivement inefficace, le non-développement économique ???

    Signaler
  5. Electeur du 8e

    Candidat à un quatrième mandat – presque un quart de siècle au total – qu’il finira à 81 ans… Mais avec quel projet pour Marseille (et pas seulement pour le 6e – 8e) ? Faire du surplace ? Torpiller tous les projets structurants qui permettraient de sortir la ville de l’ornière ? Continuer de faire des non-choix ? Pitoyable pantalonnade.

    « On me doit beaucoup… » Des équipements collectifs en ruine ? Une communauté urbaine mal foutue ? un réseau de transport en commun sous-dimensionné ? Faut nous aider à comprendre, M. le Maire, on voit pas trop…

    A lire, cet article de Marsactu qui décrit les méthodes d’un patriarche dont la première préoccupation est d’avoir le pouvoir, pas d’inscrire Marseille dans le XXIe siècle : http://www.marsactu.fr/culture-2013/lopa-non-amicale-de-gaudin-sur-marseille-2013-26327.html

    Un extrait : « Malgré quelques récents beaux discours sur la métropole, et la gouvernance partagée , il ne veut rien avoir à partager du tout. C’est un Maire à l’ancienne. C’est aussi pour ça que la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole ( MPM) qu’il a crée , est une communauté au rabais. A part Marignane, n’y figure que de petites communes. Ca arrangeait bien Gaudin. C’est plus facile de gérer avec Carry-le-Rouet et Saint-Victoret qu’avec Aix, Istres ou Aubagne. Et malgré les récents effets d’annonce sur « le Grand Marseille », Gaudin ne veut rien dealer. Marseille contre le reste du monde. On fait des centres commerciaux et des villages de marques afin de couler ceux des voisins. On crée une patinoire, véritable gouffre financier et honte écologique, alors qu’il en existe déjà une à Aubagne. »

    Signaler
  6. Delta

    Gaudin est la triste illustration de la ringardise politique de Marseille. En 2014, cela fera 49 ans qu’il est conseiller municipal sans interruption. S’il se représente et est élu, il aura été conseiller municipal 55 ans !
    Qu’on ne me dise pas que cela bloque de jeunes talents !
    Gaudin est un vieillard qui donne un très mauvais signal à Marseille.

    Signaler
  7. flo

    Monsieur Gaudin, il est bien temps apres autant de mandats de passer la main.

    Votre bilan en 15 ans est vraiment maigre.

    Place au changement. à Marseille les marseillais ont besoin de :
    -transports en communs
    -propreté
    -rhéabilitation du centre ville
    -d’une vie nocturne car on se fait chier …

    et tout ca pour au final attirer les emplois dans une future métropole

    Mais QUI, dans un monde mondialisé peut etre contre la métropole?????? c’est désespérant

    Signaler
  8. La Vigie

    JC GAUDIN qui disait sur toutes ses affiches de la campagne municipale 2008 « J’AIME MA VILLE », je veux lui dire que s’il l’aime vraiment qu’il en quitte sa gestion, et qu’il organise sa succession par un jeune. Ne devenez pas un GAUDINAUSORE de la politique ! Vous devriez avoir la modestie de vous retirer.

    Signaler
  9. ALAIN PERSIA

    GAUDIN oublie de dire qu’il a été battu par R.VIGOUROUX en 89 , qu’il a commencé à se faire un nom en s’alliant avec le Front National en 86 pour conquérir la Région,qu’il a torpillé les candidatures de F.LEOTARD et R.MUSELIER au profit de son copain VAUZELLE, qu’il a toujours présenté des candidats de petit braquet pour faire de la figuration face à ses amis socialistes marseillais aux cantonales , qu’il a recyclé des élus FN à l’UMP sans aucune pudeur , qu’il a laissé avec son ami DEFFLESSSES la mairie d’Aubagne au PC etc…etc….
    Il est grand temps que les marseillais et notamment l’électorat de Droite lui enjoignent de prendre sa retraite chez lui à Saint Zacharie !

    Signaler
  10. Contribuable

    Gaudin est complétement déconnecté de la réalité marseillaise !
    Espérons que les sondages lui dissuade de partir à la Mairie… qu’il risque de perdre, en hommage à toutes les abbérations de son dernier mandat !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot-de-passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire