François Crémieux : “L’AP-HM ne doit pas attendre que les plus précaires viennent à elle”

Interview
par Violette Artaud & Suzanne Leenhardt
le 29 Nov 2022
7

Le directeur de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, revient pour Marsactu sur les inégalités d'accès aux soins à Marseille. Il dessine le rôle que devrait, selon lui, jouer l'hôpital public dans ce contexte.

François Cremieux, directeur de l'AP-HM, dans son bureau en novembre. (Photo : Emilio Guzman)

François Cremieux, directeur de l'AP-HM, dans son bureau en novembre. (Photo : Emilio Guzman)

Les chiffres vont tous dans le même sens. Les personnes les plus précaires sont souvent les plus éloignées du soin. Marseille, ville marquée par de fortes inégalités sociales, ne fait pas exception. François Crémieux, directeur de l’AP-HM, a fait ce constat dès son arrivée, en juin 2021. “À Marseille, selon les quartiers, l’espérance de vie […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Violette Artaud
Suzanne Leenhardt

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. ericpiel ericpiel

    C’est curieux ce Monsieur, directeur de l’AP-HM, parle comme devrait parler le directeur de l’ARS !
    Mais il doit y avoir une ou des raisons à cela.
    EP

    Signaler
  2. Dark Vador Dark Vador

    Lancinante et immuable la coupure Nord-Sud, évidemment dans tous les domaines. Un grand merci à tous les maires qui se sont succédés…

    Signaler
  3. Alain Dex Alain Dex

    N’y a-t-il pas un local qui les attend à Plan d’Aou, dans le même bâtiment que la bibliothèque ?

    Signaler
  4. julijo julijo

    un énième bilan de la santé publique dans notre ville.
    ce monsieur en parle très bien. sérieusement, on savait déjà tout ça, ça fait des années qu’on sait tout ça.
    “Il dessine le rôle que devrait, selon lui, jouer l’hôpital public dans ce contexte.” effectivement.
    mais ce n’est pas le cas. on en a la preuve quotidiennement avec les propos plutôt lénifiants du gouvernement.

    on a envie de lui dire : et alors ?
    ces inégalités étant posées, on fait quoi ?

    Signaler
  5. printemps ete 2020 printemps ete 2020

    Je me pose des questions sur son honnèteté ?
    à suivre ..
    il faut des actes ,les mots ne suffisent pas ,

    Signaler
  6. lili des collines lili des collines

    18 mois de poste pour dresser ce bilan vertigineux: il y a une fracture entre le Sud et le Nord. Un génie! Maintenant yaka fonkon… On attendait tellement mieux de ce directeur présenté comme une pointure

    Signaler
  7. Marc13016 Marc13016

    Un directeur des Hôpitaux qui veut faire de la santé en dehors des hôpitaux ? Intéressant je trouve. Au moins, il y a une vision globale du sujet, et sûrement une stratégie réalisable et efficace. Après, évidemment, faut que ça suive !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire