Fédération des chasseurs des Bouches-du-Rhône : Jo Condé les 400 coups (2/2)

À la une
le 8 Déc 2011
23

Rappel du premier épisode : représentant 26 000 chasseurs, la fédération des Bouches-du-Rhône aligne des budgets conséquents de plus de 2 millions d’euros, avec de généreuses subventions publiques. Sa gestion ses dernières années fait l’objet d’enquête, et a mené à la condamnation en 2009 du président Jo Condé pour corruption.

Suite à cette condamnation, confirmée en appel le 17 mars 2010, le préfet des Bouches-du-Rhône aurait pu lui retirer son permis de chasse, comme le prévoit le code de l’environnement pour «ceux qui ont été condamnés pour vol, escroquerie, ou abus de confiance.» Mais Jo Condé bénéficie de quelques soutiens, notamment politiques. «Je suis intervenu – je ne suis pas le seul – à mon modeste niveau pour qu’il n’y ait pas ce que j’appellerai une “double peine”», reconnait Bernard Baudin, conseiller général UMP des Alpes-Maritimes et à l’époque président de l’office national de la chasse et de la faune sauvage (Oncfs).

D’après Charles Pecoraro, un des chasseurs dissidents très critiques sur la gestion de la fédération, les députés UMP des Bouches-du-Rhône Richard Mallié et Bernard Reynès se seraient également fendus d’une petite lettre au préfet. «C’est incroyable qu’un type condamné pour des délits liés à la gestion de sa fédération soit couvert par la préfecture et des politiques locaux», s’ébahit Paul-Henry Hansen-Catta, rédacteur en chef de Plaisirs de la chasse.

Chasse aux voix

Échanges de bons procédés ? Selon Roland Chassain, lui même chasseur et ancien vice-président du groupe d’études sur la chasse à l’Assemblée nationale, Jo Condé a soutenu Bernard Reynès lors de la campagne des législatives 2007. A gauche cette fois, le député socialiste Michel Vauzelle, élu en 2007 dans une circonscription camarguaise marquée par une forte présence des chasseurs, aurait également, selon son concurrent malchanceux Roland Chassain, bénéficié de l’entregent de “Jo”.

Il accuse le président du conseil régional d’avoir utilisé les listings de la fédération pour envoyer aux chasseurs de la circonscription convoitée une lettre leur rappelant, fort à propos à l’avant-veille du second tour de scrutin, la générosité de sa collectivité. Pour bien enfoncer le clou, le magazine Chasser en Provence vante dans son numéro du printemps 2007 (juste avant le scrutin), une subvention régionale de 30.000 euros pour un projet… en Camargue qui, comme de juste, «permettra de répondre aux attentes des agriculteurs, des riziculteurs ainsi que de la fédération». Des accusation balayées par la région, qui rappelle le rejet de la requête de Roland Chassain par le conseil constitutionnel.

Aux assemblées générales de chasseurs, on voit également se presser aux côtés de Jo Condé d’autres sommités socialistes du département : Jean-Noël Guérini, le président du conseil général, qui lui donne du «mon ami Jo», Serge Andréoni, le sénateur-maire de Berre-l’Etang, et Christophe Masse, conseiller général héritier d’une dynastie d’élus marseillais.

Faire parler la poudre

Le président du conseil général est même selon Le Monde, un vrai amateur de chasse. «C’est dans la jolie cabane du Garde, à Saint-Etienne- du-Grès, dans les Alpilles, que le patron du conseil général conviait avant 2007 Bernard Squarcini, préfet de police aujourd’hui patron du contre-espionnage français, et Christian Frémont, préfet de Région devenu directeur du cabinet de Nicolas Sarkozy, écrit Ariane Chemin. Ils dégustaient, en grand mystère, pâté de tête maison et… grives fraîchement abattues d’un coup de fusil.»

A la tête de 26.000 adhérents, Jo Condé disposait d’un levier de poids, qu’il a actionné jusqu’au chantage. «Si la fédération des chasseurs était montée en flèche contre le parc des Calanques, il n’y avait plus de parc», décrypte Paul-Henry Hansen-Catta. Pour se faire entendre des autorités, Jo Condé n’a pas hésiter à menacer Jean-Claude Gaudin, le maire UMP de Marseille, d’un défilé de chasseurs «en colère» sur le Vieux-port, ou à agiter, sous le nez du préfet, la possibilité «de compromettre définitivement notre maîtrise sur la paix sociale».

Vrai-faux retrait

Le 26 janvier 2011, la cour de cassation a rejeté le recours de Joseph Condé contre sa condamnation pour vol, recel et corruption. Celui qui distribuait des cartons rouges au préfet et au ministre de l’environnement, a finalement dû démissionner de son poste de président… pour s’y faire remplacer par son trésorier Jean-Marie Rimez. Un petit jeu de chaises musicales, dont personne ne semble dupe. Un politique qui connaît bien ce petit monde nous décrit son remplaçant comme «très effacé. Il le suivait comme un toutou. Celui qui reste président de fait c’est Condé. Avec je pense l’idée de récupérer son poste quand il pourra légalement le faire».

A l’audience de septembre 2011, l’ancien manutentionnaire chez Tropico déclarait simplement être en train de monter un restaurant à Aurons avec sa femme. Une mise au vert ? Cette dernière a tenté l’aventure politique en tant que suppléante d’un candidat à l’investiture socialiste aux législatives dans la 8e circonscription des Bouches-du-Rhône.

Jo Condé, lui, figure toujours dans les deux derniers numéro de Chasser en Provence où il présente tour à tour des lunettes de protection, puis le porte-permis de la fédération, logo du CG13 bien en vue. Et, dans un courrier de juillet 2011 au président de la Fédération nationale des chasseurs, s’adresser à lui comme s’il était encore aux manettes. «Il vient à des réunions au titre de conseiller du président de la fédération des Bouches-du-Rhône», confirme Bernard Baudin, le président de la fédération nationale des chasseurs. Un dossier symptomatique du 13 pour plusieurs protagonistes, qui dressent un parallèle avec la situation au conseil général…

Une enquête en partenariat Marsactu (Julien Vinzent) / Mediapart (Louise Fessard)

Un lien Retrouvez le premier volet ici

 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. VieuxPort VieuxPort

    Je suis dégoûté de voir toujours les mêmes “socialistes” (à ce niveau on n’est même plus homme politique, on est affairiste/clientéliste) tremper dans des scandales de détournement d’argent public. Vivement que les condamnations arrivent.

    Signaler
  2. Pierrot Pierrot

    Pourquoi le préfet ne fait pas rembourser les sommes trop perçues des Ste de chasse amis de Jo Condé au dépend d’autre Ste de chasse qui ont été ainsi lésées.Ce ne serait que justice.

    Nous parlons des subventions du C G et du C R, qui est l’argent des contribuables,pas l’argent de Jo Condé.

    Signaler
  3. Liseron duveteux Liseron duveteux

    julien,si l’octroi de lunettes permettait à certains presidents amis de condé d’ouvrir les yeux,sur la situation qu’ils continuent de refuser de voir, cela serait extraordinaire.
    condé et sa clique ne tient que grâce à peut-être moins de 50 présidents…
    et à monsieur le représentant de l’état dans le département,dont de toute évidence le comportement à l’égard de cette situation dépasse depuis longtemps le dysfonctionnement.

    comment on peut expliquer ce financement invraisemblable de la gauche, cg,région.
    le cg en plus de financer directement la fédé,les sté de chasse,avec de l’argent bien sonnant,et trébuchant,organise tout au long de la saison de chasse en son beau domaine de l’arbois sur le plateau des milles des journées de chasse,à ces mêmes présidents suivis de quelques membres de leurs bureaux.
    mais toujours le président de la fédé,et condé même quand il n’est plus président.
    tassy,bien sûr,et jng quelquefois,des fois que la mémoire de certains serait défaillante.
    journées de chasse digne de l’ancien régime, avec serveurs en livrée dès 7 heures du matin,
    faisans comme s’il en pleuvait, et bien sûr entretien de liens forts entre gens, qui pour quelques faisans qui sont plus prés de la vollaille que du gibier,se prennent pour les rois du monde,autour de repas pantagruélique.
    je pense personnellement, que ces jours là , la densité de cons au m2,dépasse largement la moyenne normale.
    combien côutent ces journées…étalées sur la saison de chasse…sûrement très cher…
    mais comme chacun sait quand on aime on ne compte pas l’argent du con…tribuable.

    et vauzelle me dirait vous…celui qui répète en permananence cet e…….., la région vous n’y pensez pas,elle a très peu de moyen….très,très peu parole de vauzelle….
    sauf pour récompenser les gens qui vous ont aidé à redevenir député…
    il faut ça pour faire vivre un vauzelle, député,président de région,retraite d’ancien prefet, plus belle la vie…je vous assure il ne nous prend pas pour décon…

    reste le morceau de choix, la préfecture des bdr,et ses 3 prefets successifs…
    frémont,sapin,parant…..
    quel a été le deal passé avec condé! en 2005!!!

    comment l’institution qui représente l’état,le gouvernement dans le département.
    informée au jour le jour…
    du bafouement permanent des statuts de la fédé,issue d’un arrêté ministériel.
    empêchant les candidatures libres des chasseurs résidents dans le département.
    excluant de ses canditatures tous les adhérents chasseurs habitant hors départements.
    acceptant une fraude massive sur les voix térritoires.
    limitant la liberté de participer à l’assemblée generale annuelle.
    limitant la liberté de voter .
    acceptant de faux bilans,et quelquefois plusieurs bilans pour la même année.
    acceptant la révocation annuelle du commissaire aux comptes,alors que celui-ci devait être le même pour une durée de 6 ans.
    acceptant la création de structures parallèles à la fédé, par condé et d’autres administrateurs, permettant de faire transiter des sommes importantes d’argent de la fédé vers ses structures, par le biais principalement d’une revue, dont la plupart des articles sont fait par les employés de la fédé eux-mêmes.
    et pour terminer informant systématiquement condé,des informations reçus de la part des opposants.
    voilà l’attitude de la préfecture depuis maintenant 2005.
    et quand l’article l.425.23,pourrait s’appliquer, les députés ump du département se précipitent.
    et quand la brigade de recherche de salon met sur le bureau du procureur un dossier mettant en évidence,plusieurs abus de biens sociaux,plusieurs abus de confiance,certains disent même un enrichissement personnel….on classe…circulez,il n’y a rien à chasser…
    au fait, vous avez bien payé vos impôts!!!

    Signaler
  4. charlessxx charlessxx

    Merci à Médiapart et à Marsactu pour toutes ces informations ! Pratiquant la nature sans être chasseur, au vu des passe-droit accordés aux chasseurs : autorisations ahurissantes (par ex chasse au gros gibier sur toute la forêt de la face Nord de la Sainte Victoire TOUS les samedi ET tous les dimanche ET tous les jours fériés) comportements de seigneurs des terres en toute impunité, je me disais bien que ces gens là bénéficient de protections haut placées, sans m’imaginer que ce serait le préfet + le président du Conseil Général + le président du Conseil régional !
    Maintenant que tout est public, il reste au préfet de faire appliquer la loi, au Conseil Général d’attribuer ces folles subventions à des associations méritantes et nécessiteuses, PAS A DES ASSOCIATIONS DE CHASSEURS !!!! et pareil pour le Conseil Régional !

    Signaler
  5. help help

    Et vous ne savez pas tout ! je suis fonctionnaire territorial et voudrais vous faire savoir que j’ai des infos concernant Condé J, Dans les années 1990 le maire d’AURONS aurait fait voter par son conseil municipal le passage de la chasse (association 1901) en chasse communale.
    Donc Condé n’aurait plus de pouvoir décisif sur la chasse d’Aurons qui de ce fait, serait gérée par la commune… Très contrarié par cette décision, des adjoints, conseillés Municipaux auraient été menacés de mort…. Des chiens ont été tués…… des roues de voiture crevées…. et le Maire de l’époque menacé de mort, plus grave 60 oliviers lui on été coupés son cabanon incendié….. J’ai ces informations d’une habitante de Pelissanne qui connaît bien son ex (pas sa femme, car la aussi c’est un rapide de la gâchette), auprès de laquelle elle se serait confié mais aurait peur de témoigner. A Pelissanne aussi les Condé sont réputés. Continuez cette vermine est nuisible. A+

    Signaler
  6. Claude PETIT Claude PETIT

    Hé Ho ! Heureusement qu’il n’y en a pas des masses des Condé Joseph… parce qu’on retournerait bien vite au temps de la prohibition, ou carrément en pleine guerre du Far West au fait si c’était un Dalton ce serait le quel des quatre frangins ?
    Plus sérieux, ils font quoi les politiques, ils ferment les yeux… Bientôt ils vont glisser sur des peaux de banane et ça va leur faire drôle.

    Signaler
  7. coucoude coucoude

    Vauzelle un cumulard qui subventionne les associations pour cefaire elire Monsieur le juge LANDOU AGISSEZ!!!!!!!!

    Signaler
  8. Paulette Paulette

    Si j’ai bien compris…. certains feraient ce qu’ils ont envi sans avoir aucune sanction et en toute liberté? Surprenant, non? Avec la complicité de services de l’état! Encore plus surprenant!.
    Autre chose, j’ai bien lu le pactole que représentent les adhésions, plus de 2 millions d’euros, mais alors pourquoi les chasseurs adhérent à cette fédération si elle est corrompue ?

    Signaler
  9. Va Outre Va Outre

    Monsieur le journaliste, très beau travail.
    Mais si vous le voulez, écoutons Condé, et chaussons allègrement ses lunettes.
    Coup d’oeil sur le monde incroyable de Joseph,dit ” JO”.
    Tous les chasseurs des adhérents de la fdc 13,ont pu remarquer en lisant le dernier numéro de la revue de Condé qu’il allait nous offrir des lunettes en partenariat avec La Société Générale.
    Nous avions eu droit à un porte document déjà offert par la dite banque.
    Quelle générosité de la part de cet établissement en période de crise.
    Préalablement les comptes et l’argent de la fédération étaient au crédit Agricole Aix, pour des raisons pratiques qui arrangeaient les chasseurs le CA,y trouvant son compte.
    Ensuite suite à la loi Voynet sur la chasse,de 2000, le guichet unique a été instauré, La Poste Aix a été choisie comme nouveau établissement bancaire.
    Jusque là rien de plus normal.
    Sauf que Condé a choisi depuis l’année dernière La Société Générale, mais non pas à Aix,ou puyricard comme on pourrait s’y attendre.
    Non. La Société Génerale à PELLISSANE, commune limitrophe d’Aurons,lieu d’habitation de Condé.
    Certaines mauvaises langues prétendent que Joseph Condé aurait son propre compte personnel dans cette banque,et que l’on pourrait y retrouver les comptes de ou des associations parallèles qu’il a crées,et dont il est à la tête.
    Surprenant!.Non. Comme aurait dit Mr Déproges.

    Mais comme Joseph a de la suite dans les idées, pour vous mettre en appétit, et vous mettre l’eau à la bouche,je vous parlerai de son projet de restaurant de spécialitées de gibier à ….suspense.

    Signaler
  10. tarzan tarzan

    bravo mille fois bravo dommage que vous ne connaissiez pas tout le reste………..

    Signaler
  11. Dernière-minute Dernière-minute

    Dans le droit fil,du sentiment d’aucune limite, de toute puissance et d’impunité de Condé.
    Il y avait hier soir à Puyricard un conseil d’administration,décidé le jour même:

    Avec à l’ordre du jour, cooptation d’un administrateur au secteur n° 5,secteur que Condé a dû abandonner pour ne pas perdre son permis.
    Désignation du secrétaire de la fédération suite à la démission de Duval.

    Qui est l’heureux élu, d’aprés vous, je n’ai aucune confirmation, mais ce serait Jo Condé.
    Merci Monsieur le Prefet.
    Merci les politiques .
    Merci Monsieur le Procureur,qui sur la seule base des statuts aurait pu poursuivre Condé.

    On assiste a l’accaparation de cette association par une bande voyous,comme d’autres font de la captation d’héritage
    Les institutions applaudissent.

    Signaler
  12. Paulette Paulette

    Non !!!!!!!!
    Ce n’est pas possible? que fait la justice? que font les administrations de tutelle?
    Que font les chasseurs?
    Ils ne peuvent pas cautionner tout ça ! ou alors il y a des complicités à tous les niveaux.
    Quelle tristesse de voir les manquements et les dysfonctionnements à une telle échelle.
    “car tel est notre bon plaisir” formule du 15° siècle!!! et ça continue …

    Signaler
  13. Va-Outre Va-Outre

    Comme je vous disais Condé a de la suite dans les idées.Mise à part ses démêlées judiciaires qui ont quelques peu retardées son planning.
    Ce n’est pas 24 mois de prison avec sursis,et 5 ans d’interdiction d’être président de la fédé,qui vont le priver de son grand projet.
    Il a tellement de soutiens qui souhaitent sa réussite, et puis les lois et règlement c’est fait pour les cons de citoyens,pas pour un Condé.
    Sans revenir sur les conditions d’obtention de son permis de construire,à Aurons,car il faudrait déterrer de très mauvais souvenirs pour certains.
    Condé qu’il faut se rappeler ne travaille pas,dépose un important projet de construction d’une maison et d’un restaurant attenant.
    Restaurant de spécialitées de gibier.Dans son cerveau les choses sont très claires:” je suis président a vie de la fédé, le monde de la chasse viendra manger chez moi, puisque j’en suis le grand manitou”.C’est une affaire qui va marcher toute seule, et elle aura l’avantage par rapport aux autres, d’avoir une légalité.”une légalité à la Condé”.
    Et puis pour être sûr de pouvoir purger un maximum la fédé en toute légalité,important la légalité, pour que le système dure.
    Actuellement Condé, dans la phase ultime de son plan, est en train de vendre le siège actuel de la fédé,à Puyricard, pour en reconstruire un nouveau à…PELLISSANE.
    Et oui la boucle est bouclée.
    Cela va faire beaucoup d’Euros tout ça,Monsieur le Procureur de la République…!

    Signaler
  14. Tresorier Tresorier

    Plusieurs commentaires :

    – le cas de ce president de Federation est assez ahurissant : vol de tables dans un zoo, harcelement moral d’agents, recel d’objets voles, utilisation a des fins personnelles des biens de la Federation, detournement de revenus de la Federation, complaisances politique et jusiciaire, non respect de la reglementation financiere, clientelisme, magouilles,,…
    – je vois que les chasseurs chassent surtout les subventions publiques alors que la majorite des citoyens est de plus contre la chasse,
    – les autorites internes de cette Federation ne fonctionnent pas : ou etaient le conseil d’administration, le tresorier, le ou les vice presiden(s) et l’assemblee generale ???? Ils n’ont rien vu ou ils ont partage avec le president ??
    – pour ce qui est du controle des associations.
    Les petites associations sans competence publique iu qui ne font pas appel a lagenerosite publique ne sont pas controlees. Il y en a trop et pas assez de personnel au service associations de la prefecture (deja que les PV d’AG et renouvelement de CA, bueau ne sont souvent a jour…) pour des enjeux financiers limites. Les projets subventionnes qu’elles proposent sont peu surveilles et les rapports d’activite et financier souvent bidonnes (je parle en connaissance de cause).

    Pour les autres associations, la Prefecture, competente, ne dispose pas d’assez d’effectifs et d’assez de competences comptables pour les controler. La DGFIP assiste la Prefecture pour les subcentions europennes (FEDER, FSE), les CODEFI (subventions d’investissement) notamment.

    On ne peut vouloir moins de fonctionnaires et plus de controle.

    Signaler
  15. Paulette Paulette

    Rassurez moi, nous sommes toujours dans un pays de droit ? donc chacun son tour finira par payer l’addition!!!
    Ce que l’on veut encore cacher ne peut le rester indéfiniment, il y a toujours un moment ou la vérité éclate…

    Signaler
  16. le furet le furet

    Honte à lui et à tous ceux qui le cautionnent au sein de la fédération,il serait grand temps pour les pouvoirs publique de mettre fin à cette mascarade avant que la cabane ne se retourne sur le chien.
    Tôt ou tard il faudra bien qu’ils rendent des comptes aux 26000 chasseurs qu’ils ont trompés.

    Signaler
  17. le furet le furet

    La fédé 13 boycottée
    Marc Meissel a donné instruction aux personnels de la fédération des chasseurs du Var qu’il préside”de cesser toute relation avec les services de la fédération des chasseurs des Bouches du Rhone”.
    PRESIDENT MEISSEL CEUX CI EST TOUT A VOTRE HONNEUR.

    Signaler
  18. Tresorier Tresorier

    Liseron duveteux,

    Que les services administratifs aient ete en dessous de tout c’est certain.

    Que le poids electoral des chasseurs ait entraine un clientelisme politique et une couardise de la part des services de l’etat, c’est quasi certain aussi.

    Mais des chasseurs empeches de s’exprimer en AG de leur federation par des malabars, des faux bilan, la lachete de certains tout cela est de la responsabilite des chasseurs. Ils ont scie par leur lachete la brache sur laquelle ils sont assis. Dans une societe de plus en plus hostile a la chasse et qui supporte de moins en moins le detournement et la dilapidation de l’argent public.

    Signaler
  19. Bout-d'an Bout-d'an

    Monsieur Le Prefet des Boûches du Rhône,il n’est jamais trop tard pour bien faire.
    Vous seriez bien inspiré d’appliquer l’article L.425.23 du code de l’environnement, à Condé.
    Sachant que conformément aux statuts des fédés,(dont vous êtes le gardien),une simple contravention de 5ème classe, rend un chasseur inélligible pour 5 ans.
    Contraint un administrateur à la démission.
    Condé a été condamné pour un délit correctionnel.

    Monsieur Le Prefet, tout les chasseurs des BdR,de France et de Navarre, vous regardent…

    Et pas que le monde de la chasse!

    Signaler
  20. last-Condé last-Condé

    En guise de cadeau de Noel aux chasseurs, le rapport d’enquête publique sur le parc des calanques prévoit l’interdiction totale de la chasse.
    Incompatible avec les objectifs d’un tel parc.

    Signaler
  21. Paulette Paulette

    Bizarre!
    Pourtant mon mari me dit que l’an dernier une manif prévue avant l’été pour protester contre ce fameux parc des calanques avait été annulée au dernier moment par CONDE car il avait soit disant toutes les garanties et que cette manif n’avait plus lieu d’être.
    Encore une entourloupe de CONDE, les centaines de chasseurs des zones concernées seront ravi de l’apprendre et peuvent dire merci à cette fédération pour son grand soutien.

    Signaler
  22. mélanie zétofré mélanie zétofré

    Joseph Condé, plus connu sous le nom de Jo Condé …ou comment un homme terrorise l’ensemble d’une commune tranquille comme Aurons à quelques kilomètres de la ville de Salon de Provence
    Il semblerait que ce personnage ait beaucoup d’appuis à droite et par son épouse à gauche, il aurait des passe-droits à tous les niveaux, que ce soit auprès des services policiers comme dans les plus hautes instances de notre pays, il ferait ouvertement des menaces de mort à certains habitants et ne cesse de clamer qu’il est protégé en haut lieu. Comment en 2013, peut on vivre en marge des lois les plus élémentaires de notre république, à qui faut il s’adresser pour que cet individu cesse d’empoissonner la vie des Auronais

    Signaler
  23. Anonyme Anonyme

    nous sommes dans le sud de la france les fédé donc les magouilles sont légions à plus ou moins grandes échelles

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire