Eugène in the sky with diamonds

À la une
le 27 Oct 2012
33

"Si les fonctionnaires de MPM n'y viennent pas, sa tour, Marc Pietri il ne la fera jamais." C'est ce que nous confiait récemment un promoteur marseillais. Eh bien cette fois, c'est fait. Comme Marsactu vous l'a raconté hier, le bureau de la communauté urbaine de Marseille Provence métropole a voté à la quasi-unanimité de sa quarantaine de membres (président, vice-présidents et présidents de commission) l'autorisation pour qu'Eugène Caselli puisse signer un bail de 12 ans pour 12 étages de bureaux dans le futur buliding Jean Nouvel , une des quatre tours de la skyline du promoteur immobilier Marc Pietri, pour 5 millions d'euros annuels, et des charges "estimées" à 1,4 millions d'euros.

Seuls Patrick Mennucci et Renaud Muselier, ont voté contre, Pierre Sémériva d'Europe Ecologie les Verts s'est abstenu et Samia Ghali n'a pas pris part au vote. Patrick Mennucci, n'était pas présent hier, déjà sur le chemin de Toulouse pour le congrès du PS, après une nuit passée à l'Assemblée nationale – "bonjour le cumulard", rigolaient ses camarades – ce déménagement est "une faute morale", comme il l'a indiqué dans une belle lettre envoyée à son ami Eugène accompagnée d'un pouvoir pour voter contre cette délibération, que nous avons publiée hier. Son camarade Caselli lui a répondu hier matin par Twitter interposé, et un peu plus tard via l'AFP.

 

 

Si Muselier, pas présent non plus hier – "une urgence à la clinique", a voté comme Mennucci, ce n'est pas pour les mêmes raisons :

Caselli fait encore une fois n'importe quoi avec l'argent du contribuable. Je suis tout à fait d'accord pour qu'on aide Constructa à faire ses tours, c'est important pour le dynamisme de la ville ; en revanche, autant acheter nos locaux, on sera gagnant à la fin. Les louer, c'est jeter de l'argent par les fenêtres de la tour

Au téléphone, Muso ajoutait : "Et puis aujourd'hui j'ai repris ma liberté, mon groupe a voté pour, mais moi aujourd'hui je vote comme je veux."

Samia Ghali expliquait elle que si elle n'avait pas pris part au vote, c'est qu'elle "ne connaissait pas le dossier, n'ayant pas eu beaucoup d'information". A sa décharge, les éléments fournis par MPM pour prendre une décision qui engage la communauté urbaine pour au moins 80 millions d'euros, semblent plutôt succincts et résumés à 3 pages que nous publions ici :

 

 

 

Un document qui permet néanmoins de comprendre que l'argument de Caselli qui expliquait dans La Provence il y a 3 jours que c'était "une opération blanche", ne tient pas vraiment, car d'une part la surface louée au même prix n'est pas la même 16 000 m² contre 22 000 aujourd'hui, qu'il n'y a apparemment aucune garantie sur le montant des charges, qui seront aussi élevées que la taille du building, et d'autre part, de nombreux autres coûts ne sont pas budgetés, comme par exemple le déménagement de 1200 personnes.

D'autant plus que les loyers des Docks, où sont aujourd'hui basés la plupart des bureaux de MPM, ne sont pas vraiment une référence car ils sont parmi les plus élevés de la ville. D'ailleurs, pour la droite qui a donc voté majoritairement pour, l'argument principal était qu'il il fallait surtout sauver la skyline marseillaise, mère de tous les projets de la mandature Gaudin, même si cela a un coût pour le contribuable : "On aide bien les Fralib, pourquoi ne pas aider Constructa, l'avenir de Marseille est sans doute plus ici." Le socialiste Christophe Masse confiait lui "que grâce à notre décision, nous avons déjà poussé la Caisse d'Epargne a prendre des mètres carrés supplémentaires dans la tour".

Ce qui est clair c'est que grâce à ce deal signé hier matin, Marc Pietri le tycoon de l'immobilier marseillais ne devrait pas avoir trop de mal à trouver les 100 millions d'euros qu'il lui faut pour demander à Jean Nouvel de démarrer son chantier. Reste à convaincre l'opinion publique marseillaise à qui il va falloir quand même bien expliquer pourquoi, dans une ambiance de serrage de ceinture généralisée, les 1200 fonctionnaires de MPM vont être logés dans un des plus beaux et des plus chers bulidings de mMéditerranée, une tour "conçue pour accueillir les plus grandes entités internationales, nationales et régionales" comme le précise la brochure de présentation.

Sans parler des autres communautés d'agglomérations du département que le gouvernement veut intégrer, de gré ou de force à la future métropole marseillaise, et qui risquent de trouver dans cette décision un argument en or pour dénoncer "la gabegie de la gestion marseillaise", et sa volonté "impérialiste". Un mauvais timing qui inquiétait beaucoup vendredi du côté de la préfecture de Région. Pour faire soft.

 

Réactualisation le 29/10 à 17:30 la réponse d'Eugène à Patrick :

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. ALAIN PERSIA ALAIN PERSIA

    C’est un véritable désastre moral que cette décision prise en catimini sans consultation de lapopulation dans le seul but de privilégier un promoteur marseillais qui ne cache pas ses sympathies politiques.
    E.CASELLI avec la complicité de JC.GAUDIN et ses troupes m »ritent un désaveu public.
    Je partage totalement la position de MM.MUSELIER et MENNUCCI : un achat avecun emprunt de 22 ans est la solution logique.
    Je comprends l’embarras du Préfet de Région.
    Peut être allons nous porter l’affaire sur la place publique marseillaise et aussi devant le Tribunal administratif.
    Ras le bol des ccompromis politiciens à MPM entre la Droite et la Gauche au détriment de l’argent public!

    Signaler
  2. lucide lucide

    le titre « inspirateur du votre est LSD, davantage porteur de rêves que ESD. Mais peut être, en période pré électorale où les financements sont difficiles à trouver, faut-il s’attacher à « diamonds » ?

    Signaler
  3. Maximilien Robespierre Maximilien Robespierre

    En tant que contribuable de MPM, je suis choqué qu’une telle décision soit prise. Il s’agit d’une aberration économique que nous allons financer. sommes-nous si riche que nous puissions nous le permettre? Ces locaux correspondent-ils à ce que l’on est en droit d’attendre?
    Si MPM est une collectivité compétente en matière d’environnement, on peut se demander pourquoi elle s’engage pour la location d’un bâtiment simplement HQE. le HQE date des années 90. Aujourd’hui on est en droit d’attendre un bâtiment basse consommation, voire à énergie positive.
    Le loyer est déjà élevé, je suis curieux de savoir si le montant des charges qui viendront s’ajouter à cette déjà lourde addition des loyers tiendra dans la provision d’1,4 M€ prévue à cet effet.
    Que dire de la question de la participation au titre du restaurant inter-entreprise ? Qu’elle ne vient que renchérir le montant du loyer. Qui plus est, à ce droit d’entrée viendra s’ajouter le pris des repas qui seront, soyons en certain, particulièrement couteux. S’il couvre aussi le prix des repas, en application de la réglementation en vigueur, les agents de MPM n’auraient plus droit aux tickets restaurant…
    Que dire de la surface des bureaux? Il est hautement probable que les locaux livrés seront des plateaux à aménager et qu’il faudra une rallonge budgétaire, et des impôts correspondant en plus, pour faire des bureaux dits modulaires. Qui plus est, tous les agents de MPM qu’il est prévu de regrouper sur le site ne tiendront pas dans une telle surface.
    Que dire de la surface des archives? Qu’il s’agit sans doute d’une plaisanterie. 215 m2 pour une administration comme celle de MPM est ridicule. Il faudra sans doute une rallonge budgétaire, et donc des impôts correspondant, pour louer des locaux pour les archives.
    Que dire de la surface en RDC? Qu’avec une telle surface MPM sera particulièrement discrète. Une discrétion inversement proportionnelle au coût des loyers.
    Il ne faut pas être un très grand financier (je vous ferai grâce de la démonstration) pour savoir qu’une collectivité publique a toujours intérêt à acheter ou construire ses locaux administratifs.
    Je ne vois pas bien où se trouve l’intérêt général dans l’opération immobilière qui vient d’être décidée. Je veux croire que d’autres intérêts ne sont pas en cause.

    Signaler
  4. kerozene kerozene

    que MPM arrête de jouer avec nos impôts.
    MPM devrait montrer l’ exemple d’ une modestie dans ses moyens de fonctionnement et démontrer que ce n’est pas qu’une couche supplémentaire d’impôts et de cumuls de mandats.

    Signaler
  5. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Et en plus pour ce prix là, il ose écrire dans la délibération:
    – que l immeuble n a pas été concu pour répondre aux besoins de la collectivité et lui a été proposé en l état par le constructeur.
    En clair, ca veut dire que non seulement MPM va payer une fortne mais en plus pour un truc qui n est pas concu pour ca, qui ne repond pas aux besoins de la collectivité et qu il va falloir se cogner les travaux . C est ecrit noir sur blanc et les élus ont gentiment voté tout ca. On nous prend vraiment pour des jambons. Merci Caselli…

    Signaler
  6. puig puig

    Libre à chacun de polémiquer, et d’avoir un avis sur la question, sans parler des problèmes de visibilité ou d’esthétique, voire d’éthique, mais il ne faudrait pas que la politique politicienne prenne le pas sur la réalité des faits et chiffres.
    Mais dire « un achat avec un emprunt de 22 ans est la solution logique » est non seulement rapide, mais complètement faux.
    Un emprunt de 125 millions (prix demandé par le promoteur aujourd’hui, et certainement supérieur en 2016), sur 22 ans, à 4% (solution très favorable à l’emprunteur), c’est mettre sur le dos du contribuable des remboursements de 8,5 millions par an, plus les charges (au bas mot 2 millions), soit près du double de la somme qui sera payée dans l’hypothèse de la location.
    Et quand à ceux qui rétorquent que le loyer est payé en pure perte, que diront-ils des 63 millions d’intérêts versés en plus du prix ?
    Certes, au bout de 22 ans, MPM est propriétaire d’un immeuble, mais quid si elle doit encore s’agrandir ou partir ailleurs ? t dans 22 nas, cet immeuble « moderne » sera obsolète, et ce sera au propriétaire de mettre au pot pour le remettre aux normes.
    Ne parlons pas des frais d’entretien tout au long de ces années, à la charge du seul propriétaire.
    A tous le moins, les deux options se discutent. Très largement.

    Signaler
  7. vérité 13 vérité 13

    Ho, Puig, vous êtes vraiment le défenseur des causes perdues! J’espère que vous serez récompensé pour votre abnégation et votre sens du devoir

    Signaler
  8. puig puig

    Je ne défends aucune cause perdue.
    Mais quand la mauvaise foi est flagrante, je en peux laisser passer des énormités émises par des gens qui se revendiquent du « bon sens ».
    L’erreur initiale de ne pas doter MPM d’un « hôtel » possédé en propre émane de Gaudin, qui a refusé d’utiliser l’hôpital Houphouet-Boigny alors disponible.
    A partir du moment où on a commencé à louer, je ne vois pas où est le problème de continuer. ça ne coute pas plus cher, voire moins, et c’est plus souple.
    Après, on peut contester l’emplacement, le montant du loyer, le timing, tout ce qu’on veut, mais pour des motifs « nobles » et non politiquement orientés.
    Les mêmes qui contestent cette location se plaindront demain du coût exorbitant d’une construction, de la folie des grandeurs de la collectivité, ou de l’inadéquation aux besoins. Et demain l’impossibilité de s edépétrer d’un bâtiment vétuste (cf le CR Rhône-Alpes à Charbonnières).
    Bref, critiqueront pour le plaisir de critiquer.
    Peut-on de temps en temps être un peu positif, dans cette ville ?

    Signaler
  9. puig puig

    Le seul récent « désastre moral » dans ce pays a été la présidence Sarközy de Nagy Bocsa, le pire évènement depuis la Libération dans l’histoire politique de la France, et de loin.
    Ses supporters acharnés sont mal placés pour donner des leçons de morale, et encore moins de gestion des fonds publics.

    Signaler
  10. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    La seule énormité, c est la décision de Caselli et toutes les explicationscd experts et tecniciens décrochés des realités de terrain ne changeront rien. Quant au non sens , si ceux qui nous gouvernent en avaient un peu plus,nous ne serions pas dans cette galere. Les élus qui se sont laissés endormir par Caselli on du se reveiller avec la gueule de bois quand ils se sont réveillés

    Signaler
  11. puig puig

    « gueule de bois » de quoi ? Les seuls à avoir voté contre, ce sont Mennucci et Muselier, qui ne l’ont fait que pour affaiblir « Brushing » et créer, de toutes pièces,un sujet de polémique.
    Muselier, qui avait commandé une voiture de fonction et refait son bureau avant même d’être élu, et qui aurait certainement lancé la construction d’un « château » s’il avait succédé au Ravi, donnant des leçons de gestion… On aura tout vu.

    Signaler
  12. puig puig

    Dire « Il ne faut pas être un très grand financier (je vous ferai grâce de la démonstration) pour savoir qu’une collectivité publique a toujours intérêt à acheter ou construire ses locaux administratifs » est une énormité, du point de vue de la charge pesant sur le contribuable et de la logique comptable. J’attend avec impatience la démonstration.
    Et pas besoin d’avoir fait HEC ou un master en finance pour le savoir.
    Mais puisque certains préfèrent polémiquer sur 0,3% du budget de MPM, au lieu de s’intéresser aux questions de fond, aux politiques menées, aux résultats concrets, au traitement des déchets, mais surtout à l’avenir, à la métropole, aux transports, à quoi bon ?
    Au sujet de Jean Viard, je distinguais Politikè et Politeia. C’est, hélas, toujours valable…

    Signaler
  13. puig puig

    Les chiffres plus précis contenus dans la réponse de Caselli devraient suffire à éteindre cette inutile polémique.
    Mais on peut être certain qu’ils ne feront pas changer d’avis les convaincus.

    Signaler
  14. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Qu est ce qu il vient faite là dedans Jean Viard? C est quand même pas une idée à lui cette histoire? Pourquoi vous parlez de Muselier ou de Mennucci ? Le Président de MPM, c est Caselli. C est lui qui a pris cette décision. C est lui le responsable. Il n y a que ca qui nous interesse. Les autres, on s en fou, ce ne sont pas eux qui décident. Ce qui est sur, c est qui est sur, c est qu on se souviendra comment Monsieur Caselli a utilisé nos impots: en arrivant, il a quasiement multiplié par 2 ses indemnités de fonction et en partant il laisse une facture de loyers pour 77 millions d euros. On s en souviendra de son passage a MPM!

    Signaler
  15. puig puig

    « Pourquoi vous parlez de Muselier ou de Mennucci ?  »
    Tout simplement parce que sur les 32 membres du bureau de MPM (les « autres » que « c’est pas eux qui décident »), ce sont les deux seuls à avoir voté contre cette décision. Par rancune pour l’un, par ambition pour l’autre.
    Décision dans les tuyaux depuis des mois, et à laquelle ils auraient pu s’opposer au moins en assistant au bureau, non ? Toucher son indemnité en ne faisant pas son travail, c’est pas mal, non ?
    Les « autres » sont donc des crétins, pour vous ?
    Je ne vois pas où est la « facture » de 77 millions.
    Ces loyers seront à payer, de toutes façons, quel que soit l’emplacement, et, visiblement, la somme aurait été plus importante encore dans le cadre d’un statu quo.
    Sauf, bien sûr, à mettre à la rue les fonctionnaires de MPM, mais c’est certainement la solution que vous et d’autres populistes de bas étage allez nous suggérer.
    Tout comme est populiste le fait de parler de doublement quand il s’agit d’une augmentation, certes déplorable, de 52%. Mais on avait bien compris que ne saviez pas vraiment compter non plus.
    « Place aux jeunes », peut être, mais quand ils auront acquis un peu de sagesse et de discernement.

    Signaler
  16. amigo amigo

    Casseli doit prendre exemple sur jng qui a acheté à la cma cgm
    et non pas loué.
    JNG devrait donner des cours de gestion de collectivté.

    Signaler
  17. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Puig,
    Ce n est parce qu on est les plus nombreux qu on a raison! Si vous voulez quantifier le succés de votre décision, allez faire un sondahe grandeur nature dans la rue auprés des marseillais, vous ne serez pas déçu du voyage.
    Quant à l’augmentation de Caselli, vous me dites qu elle n a été que de 52%!!! Vous en connaissez beaucoup de gens qui sont dans la vraie vie et qui s auto-augmentent leur salaire de 52 %?il est temps que vous redescendiez sur terre. Et arretez de nous traitez de populiste dès qu on dénonce les abus faits avec l argent des contribuables

    Signaler
  18. puig puig

    « Si vous voulez quantifier le succés de votre (ce n’est pas la mienne, désolé) décision, allez faire un sondahe grandeur nature dans la rue auprés des marseillais »
    Eh oui, « Ce n est parce qu on est les plus nombreux qu on a raison ».

    Signaler
  19. puig puig

    « jng qui a acheté à la cma cgm », et permis à cette société privée d’avoir ainsi de l’argent frais, très frais même, et aux frais du contribuable.
    Joli exemple, qui démontre aussi qu’une collectivité même propriétaire d’un bâtiment gigantesque, n’est pas à l’abri de devoir s’agrandir rapidement.

    Signaler
  20. Maximilien Robespierre Maximilien Robespierre

    Chère Puig,
    Je vous trouve particulièrement agressive. J’avais initialement prévu de répondre à votre interpellation (vous attendiez que je fasse la démonstration que la location est une aberration). Mais lorsque j’ai lu la réponse de M. CASELLI à M. MENNUCCI, je me suis pincé. C’est étonnant, vous employez les mêmes éléments de langage que le Président de MPM.
    Il serait donc vain de ma part que de vous dire que le coût d’investissement au m2 sur « la Marseillaise » est 60% plus élevé que opération très récente, et comparable, réalisée sous maîtrise d’ouvrage publique;
    Il serait vain de vous expliquer que les chiffres avancés dans la lettre de M. CASELLI sont majoritairement faux (faites vous même les calculs);
    Il serait vain de vous expliquer qu’il compare des choux et des carottes, les régimes fiscaux n’étant pas comparables (éligibilité au FCTVA pour l’investissement)
    Il serait vain de vous expliquer, comme le rappelle l’agence de notation Fitch consultée à l’occasion d’un récent emprunt obligataire de MPM, que MPM doit donner la priorité à la restauration de son épargne brute; et que la construction d’un siège communautaire permet justement d’alléger la section de fonctionnement de tous ces loyers qui pèsent sur elle;
    Il serait vain de vous expliquer qu’en matière de commande publique, la première étape est de définir clairement un besoin, puis un cahier des charges. Le cas échéant comparer les différentes options possibles et pourquoi pas la location;
    Restez donc dans vos certitudes, chère Puig.
    Bonne soirée.

    Signaler
  21. vérité 13 vérité 13

    Je partage l’avis de Maximilien. C’est quoi cette agressivité et cette autosuffisance? Si vous défendez Caselli comme ça, ca va pas l’aider le pauvre. Vous allez le rendre antipathique. Maximilien vous a fait la démonstration, qu’en plus d’être une faute politique et morale, cette location bling-bling était en plus une erreur de gestion. Vous vouliez une réponse sur le fond et argumentée. Vous l’avez

    Signaler
  22. puig puig

    Réponse ni de fond, ni argumentée, bien au contraire…
    Aucun chiffre, aucun calcul, des affirmations, des certitudes, et une suffisance que je trouve bien supérieure à la mienne, en commençant par le pseudonyme plus que prétentieux.
    Que le choix soit ouvert entre location et construction d’un siège, j’en suis d’accord et c’est juste ce que je souligne depuis le début.
    MPM aurait du se doter d’un siège administratif depuis longtemps. Mais à qui la faute ? Cherchez bien, vous trouverez vite, ce n’est pas difficile.
    Chacune des hypothèses se défend, se discute, avec des avantages et des inconvénients, mais les deux options sont valables et équivalentes, tant sur le plan financier que moral.
    Ce que vous contestez sans preuve autre que l’aveuglement politique depuis le début et l’opposition de principe.
    Qu’auriez vous dit, en effet, si MPM avait engagé avec tambours et trompettes la construction d’un nouveau siège, pour au bas mot 100 à 150 millions d’euros, sans compter les intérêts, financé par emprunt et répercuté sur les impôts des contribuables ?
    C’est pourtant l’option que vous défendez…

    Signaler
  23. puig puig

    Penser que quelqu’un qui ne pense pas comme soi et a un avis considéré comme erroné est nécessairement une femme, voilà une position particulièrement misogyne… Ou homophobe, peut-être.
    Le macho méditerranéen prend vite le pas sur le mélancolique artésien.

    Signaler
  24. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Puig,
    Vous fatiguez plus: vous et nous, nous ne serons jamais d accord. Vous, vous estimez que la décision de Caselli honore la politique, qu elle est morale, megitime et conforme à l éthique. Nous, nous pensons que cette dévision n’honore pas la politique, qu elle est immorale, illégitime et contraire à un minimum d éthique dans l utilisation de l argent public. Chacun sa vision. Au final, ce sont les marseillais qui jugeront. D ailleurs, c est normal, c est leurs impôts

    Signaler
  25. puig puig

    C’est qui, ce « nous » ?
    Drôle ce conception de la vie en société, bien digne, au fond des pseudonymes utilisés, qui « anathémisent » la partie de la population qui ne pense pas comme vous, voire qui n’ pas le même âge…
    Je n’ai jamais dit que la décision de MPM (de son bureau en entier) était « morale, megitime et conforme à l éthique », mais que, simplement, on ne pouvait pas la présenter sous un tel angle, puisque le choix entre les différentes options ne pouvait se faire que sur des critères techniques. Pour être précis, je n’ai fait que relever l’absurdité à affirmer avec certitude que la seule solution valable d’acheter, qui est le principal argument du duo Mennucci/Muselier. Point qui se discute largement, surtout quand on prend en ligne de compte le coût immédiat pour le contribuable, justement. Et ne parlons même pas de l’aspect aménagement urbain, où vous ne semblez voir que corruption. Avec quelles preuves ? Là encore, vous affirmez, sans démontrer…
    Visiblement, ce genre de subtilités vous échappe, et seul l’aspect politique vous intéresse. Le jour où Patrick reprochera à Eugène d’acheter des stylos verts plutôt que des rouges, vous nous expliquerez doctement qu’en effet, les stylos rouges sont intrinsèquement à la fois moins chers et plus moraux, légitimes et conformes à l éthique.
    Vous dénoncez la politique « politicienne », mais en fait, vous ne faites que ça !

    Signaler
  26. vérité 13 vérité 13

    Puig,
    visiblement, vous vous sentez trés concerné par cette décision. Qui parle de corruption? Par contre, parler de choix très critiquable et moralement décalé par rapport à la période, ça oui. Ensuite, personnellement, je considère que les critères ne sont pas que techniques; ils sont aussi financiers vu les efforts que tout le monde est contraint de faire. De ce point de vue, personne ne pourra nous faire croire qu’il n’existait pas des solutions moins couteuses y compris en construisant un bâtiment ailleurs. Combien à couter le bâtiment que Vauzelle à fait sur le J4? On parle de 70 millions d’euros et il est plein de prouesses techniques. au final, il est propriété du Conseil régional. Quant à la logique de venir au secours d’un privé avec l’argent public, quel qu’il soit, on n’est pas obligé d’adhérer.

    Signaler
  27. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Puig,
    Je ne sais pas si l age a quelque chose à voir dans nos divergences. C est vrai que nous abons une classe politique vieillissante qui a peut etre du mal a etre en phase avec la realité de la ville, son évolution et qui est restée bloquée sur des vieux schémas et des pratiques anciennes. Certains ont 70 ans ou presque. C est peut etre un des probleme. Est – ce bien rraisonnable pour nous tourner vers l avenir et aller de l avant?

    Signaler
  28. puig puig

    C’est sûr qu’installer des fonctionnaires dans des Algecocplantés sur un terrain vague éloigné des transports est le bon moyen d’assurer l’efficacité des services publics…
    Intéressant et un peu contradictoire de citer en exemple la « folie » que Vauzelle a édifié à grands frais sur le Port. C’est un beau bâtiment, techniquement une prouesse, mais en termes de gestion des fonds publics, je ne suis pas certain que ce soit un modèle. Combien va-t-il coûter en entretien, en fonctionnement ? Pour quel retour à la collectivité, quelle utilité ?
    A tout prendre, avoir à Marseille un immeuble de bureaux de Jean Nouvel, susceptible d’attirer et accueillir des entreprises internationales créatrices d’emploi (qui pour l’instant boudent un peu les boites à chaussures banales d’Euroméditerranée) me parait plus conforme à une saine gestion et à une vision « tournée vers l’avenir et allant de l’avant ».

    Signaler
  29. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Puig,
    A court d arguments, vous en devenez caricatural et vous ne convaincrerez personne

    Signaler
  30. Marius 13 Marius 13

    Puig, vous comparez le coût de la location de 16 000 m2 dans la tour avec celui d’achat de bureaux dans cette même tour, alors qu’il faut le faire par rapport au prix du marché.

    Raisonnons sur le coût d’achat d’un autre bâtiment, et prenons l’hypothèse (confortable) d’un prix au m2 à 3000 € HT. Il en coûterait 48 millions hors taxes (57,4 millions TTC). Sur 20 ans, les intérêts seraient de 23 millions pour un taux d’intérêt de 4,5%, et le FCTVA à déduire de 8,9 M€. 57,4 + 23 – 8,9 = 80,9 millions. Sur 20 ans, ça fait 3,5 millions/an hors charges. Et si vous tenez absolument à faire la comparaison sur 12 ans (ce qui est une aberration pour un investissement immobilier public), le résultat serait de 5,3 millions/an, à comparer aux 5,012 millions de loyer hors charge. Avec un bien au bilan contre rien. Vous avez raison de dire que si la CUM avait acheté, il y aurait eu des esprits grincheux pour le dénoncer, mais je ne me place pas sur ce terrain.

    Si au lieu d’acheter la CUM louait au prix du marché, soit 200 € /m2 hors charges pour du haut de gamme, le loyer serait de 3,2 M€/an. Ca fait 1,8 M€/an de moins que la tour Nouvel, et 21,6 M€ sur 12 ans.

    A chacun d’apprécier si le soutien à la tour Nouvel doit être à ce prix, c’est ça le vrai débat.

    PS : quelques approximations dans le courrier de M. Caselli : la TVA est ajoutée deux fois au prix d’achat HT, et le FCTVA n’est pas déduit du prix TTC. Le total net devrait être de 88,9 + 16,7 – 13,6 (FCTVA) = 91 millions, ce qui est toujours trop cher, mais un tiers de moins que les 122 millions annoncés.

    Signaler
  31. vérité 13 vérité 13

    Laissez tomber Marius 13, il y a rien à faire face à celui qui ne veut pas voir la réalité en face. le seul jugement qui vaille, c’est celui des marseillais. Et là, y a pas photo…

    Signaler
  32. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Puig,
    Vous nous parlez des magouilles gaudinesques autour du PN Calanques. Pour votre information, vous devriez lire l excellent article de la Provence de M. Larue. Il explique tres bien comment, pour des raisons purement politiciennes, Royer Perraut a été écarté du dossier, par le duo Gaudin-Caselli pour etre remplacé par le maire de Ceyreste qui n est même pas dans le coeur de Parc! Tout ca, parve Royer Perraut est proche de teissier. C est lamentable que caselli soit acteur au voté de Gaudin de ce genre de pratique et de tambouille qui n ont encore une fois rien à voir avec l interet général. Vous qui n avez de cesse de nous donner des leçons sur la hauteur que doivent prendre les élus, sur la necessité absolue de sortir du clientélisme politique et des petits arrangements entre amis, je serais interessé par votre analyse sur ces attitudes et pratiques. Encore une fois, certains élus ( toujours les memes d’ailleurs) sont pris la main dans le sac de pratiques politiques d un autre age que vous décriez vous même à juste titre. Si la Métropole se construit avec de telles pratiques et de telles combinaziones, on est bien parti!!

    Signaler
  33. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Ok Pierre merci

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire