Étonnant déménagement à la métropole en plein confinement

Actualité
le 12 Nov 2020
18

Alors que la métropole se veut exemplaire dans l'application du télétravail, elle a contraint 150 salariés à revenir au bureau pour paqueter leurs effets en vue d'un transfert vers un nouveau bâtiment du 2e arrondissement.

Dans notre inventaire des services publics qui peinent à montrer l’exemple, la métropole Aix-Marseille Provence faisait figure de bonne élève. Le directeur général des services s’est fendu le 30 octobre d’une note montrant sa volonté d’appliquer les mesures gouvernementales en matière de travail à distance. Mais, observé les 9 et 10 novembre, un ballet de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Au moins nous savons où nos impôts passent pour le confort de nos fonctionnaires et leur bien-être On ne pourra pas reprocher à Vassal de ne pas lutter contre l’habitat insalubre et ce déménagement en est la meilleure preuve, d’ailleurs il serait intéressant de connaître le coût de cette opération et de la location au profit des copains. Nos petites mains métropolitaines passent ainsi d’un trois étoiles à un quatre.
    Une pensée amicale à ceux de la rue d’Aubagne.

    Signaler
  2. BRASILIA8 BRASILIA8

    la Métropole est venue s’installer à la Tour parce que Mr Caselli président socialiste de la Communauté Urbaine, l’ancêtre de la Métropole, s’y était engagé et cela pour permettre à Constructa de boucler le budget de la construction de la tour
    les raisons de ce nouveau déménagement sont peut être un nouveau coup de main à un ami ?

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Mais bien sûr, c’est la faute de Caselli ou bien celle de Deffere et bientôt celle a Voltaire.
    Ce qui est cynique de la part de vôtre chérie c.’est quelle loge la direction de l’ habitat et de l’urbanisme dans une ville en ruine dans cet immeuble.
    Une décision peut-être toujours annulée sauf quand cela ennuie les copains promoteurs. Faut bien financer les campagnes.
    Mais je vous comprends, l’amour est aveugle

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      le fait que Mr Caselli ait donné un coup de main à Costructa est un fait à l’époque la CU était installée dans les Docks rénovés avec toute la place et les équipements necessaires
      tous ces déménagements ont une raison qui n’a rien à voir avec le besoin de nouveaux locaux mais ce sont des délménagements “politique”

      Signaler
    • julijo julijo

      brasilia8 a raison sur ce point. Caselli autour de 2010-2012… a effectivement organisé ce cadeau à constructa. Ce choix de caselli pour MPM avait à l’époque fait couler un peu d’encre…
      le déménagement est donc prévu depuis longtemps. il est probablement organisé sérieusement depuis 18 mois seulement, mais la décision a été prise il y a une dizaine d’années.
      l’article porte effectivement, non sur le bien fondé de cet emménagement, mais sur ses conditions sanitaires, non ? et c’est vrai que ça tombe mal.

      Signaler
  4. 236RogerSalengro 236RogerSalengro

    Surtout ne pas perdre pendant le déménagement des dossiers, comme les dossiers des expropriations initiés sous l’ancienne majorité municipale dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Salengro, franchement vous avez de mauvaises pensées à l’égard de Martine dont la probité est légendaire, on pourrait d’ailleurs lui donner l”eau de la SEM (Saintes eaux de Marseille) sans confession.

      Signaler
  5. 236RogerSalengro 236RogerSalengro

    non non, mais comme il y eu un bug informatique en mars dernier en plein confinement et peut être perte de données, préservons les archives…

    Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Julijo, tout ces mètres carrés sont en sus des milliers de mètres carrés occupés sur quatorze étages dans l’immeuble de la Marseillaise par la métropole (15 000 m3) et tout ceci au profit de Constructa et décidés par l’équipe Gaudin /Vassal Décidément ce n’est plus du politique comme dit Brasilia 8,mais du Monopoly. Je ne défend pas Caselli, mais sur ce coup là il fait l’effet d’un petit joueur
    C’est pas grave l’ego de la Martine et le confort de nos fonctionnaires sont améliorés avec nos impôts. Travailler dans de connues conditions sûrement mais il y a des limites à tout.

    Signaler
    • juH juH

      Je ne sais pas si vous avez lu l’article jusqu’au bout mais dans les anciens bâtiments, les salariés avaient des bureaux individuels alors qu’ils doivent maintenant travailler dans des open spaces.
      Donc la métropole n’a que faire du confort de ses employés, ni de leur santé d’ailleurs car elle les oblige à venir faire des cartons en plein confinement. Par contre elle semble très pressée de payer des loyers prohibitifs.
      Enfin, dans ces services il y a un grand nombre de contractuels, qui ne sont donc pas fonctionnaires.
      Les fonctionnaires et autres contractuels ne vont rien gagner dans l’affaire, bien au contraire.

      Signaler
  7. Brallaisse Brallaisse

    Concernant les loyers prohibitif vous avez 200 % raison. Pour le reste c’est encore plus grave car les contractuels viennent en sus des titulaires qui sont déjà foultitude et ils ont en ces temps difficiles un contrat ce qui n’est pas le cas des intérimaires. Après si vous pensez que la Marseillaise génère des conditions de travail dégradées allez y faire un saut, les gens sont pas mal lotis. Et puis, le bureau individuel cela est terminé y compris chez les entreprises socialement les plus avancées.
    Ce n’est qu’un témoignage sans plus, mais les gens qui bossent au département, à la métropole ou à la région n’ont pas l’air trop malheureux,c’est pas le bagne .

    Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    Et puis cher, Juh ayez de temps en temps pour les salariés du privé où les salaires ne sont pas maintenus, où les dégâts vont êtres terribles en matière d’emploi et ils le sont déjà, où les conditions de travail sont nettement moins confortables, où la protection sociale est aléatoire. Alors si le 1/4 de sous chef de service n’a pas son bureau individuel avec ses deux chaises et sa plante verte à la Marseillaise, cela n’est pas bien grave. Il a au moins la sécurité de l’emploi à vie.pas négligeable.
    Cela ne doit pas tout justifier tout et n’importe quoi, mais il faut de temps en temps remettre l’église au milieu du village.

    Signaler
    • juH juH

      Je n’ai jamais dit que la vie était rose pour les salariés du privé et je ne le dirai jamais.
      Je remets juste les choses à leur place car il m’a semblé comprendre dans votre commentaire que les fonctionnaires allaient tirer avantage de ce déménagement. Hé bien non. Travailler dans open-space est moins confortable que dans un bureau individuel, que l’on soit dans le privé ou le public.
      Ceux qui vont en tirer avantage sont les amis de certains de nos élus (dans le public et le privé, c’est rarement les salariés qui bénéficient des largesses de leurs employeurs).

      Les contractuels ont un contrat. Ils font fonction de titulaires mais n’en ont pas le statut.
      Si vous voulez mon avis, le recours aux contractuels dans le public comme l’intérim ou les contrats de sous-traitance dans le privé devraient être réservés à des missions très ponctuelles sur des compétences inexistantes dans l’administration ou l’entreprise. Très souvent ces missions remplacent des emplois pérennes.
      Donc pourquoi ne pas obliger l’employeur du sous traitant à accorder les même conditions salariales, de congés, de protection que celles du donneur d’ordre ? Ça ne réglerait pas tous les problèmes mais serait un bon début pour les heureux bénéficiaires d’emplois précaires, dans le public comme dans le privé.

      Enfin concernant le service qui a été déménagé, ils ont du mal à boucler tout ce qu’ils ont à faire non pas parce que ce sont des feignasses mais parce qu’ils ne sont pas assez nombreux, contrairement à ce que vous affirmez gratuitement, comme d’habitude. Il se trouve que j’en connais quelques uns et ils dépassent allègrement les 35 heures par semaine pour lesquelles ils sont payés.
      Donc non, ce n’est pas le bagne, mais ils méritent un peu plus de respect.
      Mais le respect des faibles ne semble pas faire partie de vos qualités…

      Signaler
    • Zumbi Zumbi

      Quand Brallaise arrêtera de bouffer du fonctionnaire à tous les repas, ça fera des vacances aux lectrices et lecteurs de Marsactu. Il faudrait peut-être juste regarder les réalités de la société contemporaine. Ou fréquenter des gens de milieux un peu variés. Je connais plusieurs personnes, travaillant dans la FP territoriale de notre département, qui ont été recrutées pour leurs compétences acquises ailleurs dans le privé, et qui ont pris le poste pour pouvoir vivre près de leur famille — avec des salaires très, très nettement inférieurs à ce qu’elles touchaient avant. Et je les connais assez pour savoir que leur travail ne se limite pas aux horaires de bureau.
      De ce point de vue d’ailleurs, il semblerait que les services départementaux soient nettement plus organisés et efficaces que les autres, mais cela demanderait une vraie enquête, mon petit bout de la lorgnette n’est pas une preuve.
      https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/11/12/la-fonction-publique-un-horizon-qui-n-attire-plus-la-jeunesse_6059506_823448.html

      Signaler
    • juH juH

      C’est vrai que là , ça relève de l’obsession !

      Puisque les statut de fonctionnaire est si enviable, vous devriez postuler aux rares concours qui sont encore ouverts.
      https://www.fonction-publique.gouv.fr/score/concours/calendrier-des-concours

      Car bientôt, plus de nouveaux fonctionnaires… Fini les abus ! Vive le règne de la carte bleue ! Enfin tous ces vertueux patrons du privé pourront proposer les services de leurs esclaves !

      Dépêchez vous avant que le rideau ne se referme sur ces rentiers de fonctionnaires qui profitent du dur labeur de tous les autres et qui n’en font pas une ! Venez nous y rejoindre, vous rouler dans le pétrole et les dollars avec nous, c’est le pied !

      Signaler
  9. Pascal L Pascal L

    Il y a un an, certains affirmaient qu’il y avait pénurie de bureaux sur Marseille. C’était peut être la cas, je ne suis pas spécialiste. Mais il est probable que la crise sanitaire va fortement réduire la demande … et donc le prix du m² de location. Si la métropole joue le jeu du capitalisme sauvage, elle devrait pouvoir négocier une substantielle remise. Mais le fera-t-elle ou restera fidèle à sa politique de soutien aux petits investisseurs comme Constructa ??? L’histoire nous le dira.

    Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Zumbi , je persiste, je signe et le répète . La fonction publique fait bien son boulot en France , avec une exception la territoriale marseillaise. Je boufferai du territorial marseillais tant que le système FO en place basé sur le clientélisme et non pas sur la compétence fonctionnera. Si vous me dites que les bibliothèques fonctionnent à Marseille avec une succession de directeurs de la lecture qui pêtent les plombs , si vous me dites que Marseille est propre ( les rues de la Belle de Mai doivent détenir le record du monde du temps de nettoyage), si vous me dites que les temps de réponse des différentes administrations sont raisonnables, si vous me dites que les travaux effectués sont bien contrôlés lors de leurs réceptions , si vous me dites que le juridique fonctionne ,je me dis que vous devez sûrement parler de Marseille mais dans l’Illinois . Quand vous pensez que Pietragala est partie , mais pas seulement , car elle souhaitait faire respecter le règlement intérieur de l’école de danse , mais cela ne convenait pas aux territoriaux en place , on hallucine. Quand lors d’un voyage à l’étranger avec des territoriaux, le guide demande combien à Marseille les gens travaillent , réponse unanime : 32 heures quand on les fait ! . Humour marseillais sans doute jusqu’à ce que la brigade financière débarque à ce sujet. Malheureusement , je souhaiterai que vous ayez raison , mais les chiffres sont les chiffres . Vous avez une mesure impitoyable sur l’efficacité d’une institution , c’est sa fiscalité. Nous avons ici la pression fiscale la plus haute, ce qui en termes économiques signifie une efficacité inversement proportionnelle. Désolé , mais cela est comme cela (Cf : frais de fonctionnement)
    Alors bien sûr que vos connaissances ont fait des sacrifices ( c’est leur choix , personne ne les a obligés, entre parenthèse) , ils bossent sans doute , mais c’est un oasis avec d’autres mais au milieu d’un désert.
    Après , parler des réalités contemporaines et de la variété des fréquentations , oui pourquoi pas , facile de parler sans connaître ,mais déjà acceptez des points de vue différents des vôtres sans être désagréable . Dire les choses qui ne vous conviennent pas , tant pis pour vous, c’est mon droit.
    Mais pour parodier Audiard je dirai que contrairement à ce qu’il a déclaré , je parle aux sapiteurs , cela les instruit, et cela vous donne une bonne raison de réagir et d’exposer vos commentaires. Vous devriez me remercier .

    Signaler
  11. Germanicus33 Germanicus33

    Il faut bien que cette tour serve à quelque chose !
    Alors déménageons. Mais rien ne presse: Mme Vassal doit attendre le déconfinement. Il y a déjà beaucoup d’occasions de répandre le virus, alors un peu de patience !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire