[Escales à Port-de-Bouc] Le si lourd héritage de Raymond Moralès

Série
le 4 Sep 2021
6

Port-de-Bouc est une ville qui se traverse et où on s'arrête plus rarement. Le temps d'une escale de fin d'été, Marsactu y pose ses valises. Pour ce troisième épisode, nous explorons la trace laissée sur la ville par le sculpteur métallo Raymond Moralès.

L'œuvre de l'artiste ferronier de Port-de-Bouc n'a pour le moment pas de lieu d'exposition adapté. (Photo BG)

L'œuvre de l'artiste ferronier de Port-de-Bouc n'a pour le moment pas de lieu d'exposition adapté. (Photo BG)

L’avertissement est rare, à l’entrée d’un restaurant asiatique. Au wok d’Asie, route des Pins à Port-de-Bouc, un oiseau d’acier (ou un poisson) prévient : “Ô toi qui entres ici et qui t’appliquera à comprendre ce que tu verras du commencement à la fin, tu me diras si tant de m…es ont été créées afin de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. AlabArque AlabArque

    Un très beau ‘papier’ sur un parcours passionnant, et une oeuvre qui vaudrait la peine d’être valorisée … Pourquoi pas un ‘financement participatif’ ?

    Signaler
  2. Fp Fp

    Oui c’est vraiment cela : passer, enfant devant son musée et être attirée et un peu effrayée par ces personnages qui semblaient vouloir enjamber les murs. Merci beaucoup pour cet article.

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Tout pareil… c’était un repère sur la route… que nous regardions avec curiosité depuis l’arrière de la voiture familiale…

      Signaler
  3. Macamale Macamale

    Et un jour nous nous sommes arrêtés… La visite fut mener par Morales lui même, grognant après les enfants curieux d’entrer dans le ventre des sculptures. Un personnage atypique ayant beaucoup souffert de sa non reconnaissance et un patrimoine d’art brut qu’il faudrait aider Port de Bouc à valoriser

    Signaler
  4. VALMA VALMA

    Merci pour cet article. Un artiste qui aurait mérité tellement plus de son vivant ! Espérons que vous contribuerez ainsi à la vraie reconnaissance qu’il mérite.

    Signaler
  5. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Pas de musée César à Marseille, pourtant il était enfant de la Belle de Mai…!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire