Eau : Muselier déroule le tapis rouge à Caselli

À la une
le 20 Mai 2011
15

Eugène Caselli, le président PS de la communauté urbaine, applaudi à tout rompre dans un débat organisé par le patron de la droite dans cette même instance, Renaud Muselier, celui-là même qu’il avait battu à la surprise générale en 2008, la scène est à peine croyable. Et pourtant, c’est bien à cela que nous avons assisté jeudi soir au Parc Chanot.

Ouuuh la Parisienne

Visiblement tendu durant la réunion, Eugène Caselli se lève finalement et entame : « Je n’ai pas encore eu l’occasion de prendre la parole ce soir… Je vais donc me permettre d’être un peu plus long. » Les trois à cinq minutes par prise de parole qu’avait jusque là tenté de faire respecter Yves Blisson, le maître de cérémonie, volent en éclat.

Celui que Alexandre Guerini surnommait « Brushing » se lance dans un argumentaire digne d’un VRP de la Société des eaux de Marseille. Caselli assène quitte à tacler la régie de Paris créée par des socialistes et dont le PS13 a demandé le mois dernier à sa présidente Anne Le Strat de venir à Marseille afin de les éclairer sur son expérience (sans que le principal concerné y vienne, le choix était déjà fait ?) : « A Marseille, le prix de l’eau c’est 3, 15 € Et vous ? – Un euro, répond la Parisienne Anne Le Strat. Ouuuuuuuh dit la salle. 3 euros tout compris, reprend-t-elle. Aaaaaaaaah ! » Et Caselli de reprendre son monologue. Trop tard, le vrai débat aura duré une minute. Car, chose habile, il est prévu que celui-ci se termine à 20 h 30 et il serait heureux que le public ait le temps de poser des questions !

L’historien, le sociologue et la consommatrice lambda

Eh oui ! Pas de grand film sans happy end. Renaud Muselier le sait, lui qui entend bien faire de son Agora un des classiques de la vie politique du grand Marseille. Alors, tout a été calculé pour maintenir le suspense. D’abord, une succession de bonnes intentions au format « Talk show » (comprenez chacun son tour avec Yves Blisson dans le rôle du passe-plat) sur l’eau « bien rare et essentiel ». Dans les rôles titres et dans le désordre : Jean-Claude Gaudin (par vidéo interposée), historien en chef de l’eau dans la ville, Loïc Fauchon, patron du Conseil mondial de l’eau en poignant humanitaire, Nathalie Kosciusko-Morizet et Jacques Oudin, ancien et volubile président du Comité national de l’eau.

Puis tout s’enchaîne comme dans les meilleurs scénarios. Le scientifique, Denis Muzet de Médiascopie qui nous parle de l’importance de l’eau puis la journaliste conso soucieuse du meilleur rapport « qualité-prix », Marie-Jeanne Husset et Monique Cordier, présidente de la confédération des CIQ, en consommatrice « lambda » qui « même si elle n’a pas l’habitude de s’intéresser qu’à ce qui se passe devant chez elle » ne parle que de ça.

Verts cueillis à froid

Trois quarts d’heure et le débat n’a pas décollé quand Yves Blisson lance Laurence Vichnievsky, élue Europe Ecologie au conseil régional. Celle qui n’est pas une Verte historique a subi un entraînement intensif pour ce débat. « Heureusement, elle apprend vite », nous avait glissé mardi Michèle Poncet-Ramade, patronne des écologistes au conseil municipal. En plus, elle a eu quarante-cinq minutes de rab’ pour potasser ses fiches ! Et pourtant, la représentante écolo s’y colle à froid, et ça se sent. Brouillonne, elle tente une comparaison des plus hasardeuses avec le nucléaire. « Peut-être qu’il faut là-aussi une sortie progressive », lâche-t-elle quand ses camarades militent depuis des mois pour un retour immédiat au tout public. Une idée, nous apprend Michèle Poncet-Ramade, née d’une discussion avec Anne Le Strat.

Peu de temps après justement, la présidente d’Eau de Paris sera la deuxième à porter le flambeau du public en revenant sur la création de cette régie. Mais quand le locataire du palais du Pharo dit sa préférence pour la délégation de service public tout contradicteur potentiel a déjà épuisé son temps de parole. Et c’est Martine Vassal, spécialiste UMP du sujet qui embraye, se permettant même de tacler le PS sur les affaires (Guérini, pas DSK, hein !) sous les vivas de la foule. Et confirme tout le bien qu’elle pense de la décision de Caselli.

Clap de fin

Deux questions de la salle plus tard et Renaud Muselier, qui savait qu’Eugène Caselli annoncerait sa décision « sans penser qu’il irait aussi loin » – ce qui a aussi « étonné » Anne Le Strat – revenait, triomphant, pour se réjouir de la qualité de ce débat et le clore. Bruno Gilles pouvait s’esquiver tout sourire et une jeune responsable UMP remercier ses sympathisants d’être venus « faire la salle ». Loïc Fauchon, que l’on avait obstinément oublié de présenter comme le patron de la SEM, se dirigeait serein vers le cocktail et se refusait à tout commentaire.

Quant à Eugène Caselli, il rencontrait sa seule vraie contradiction alors qu’il quittait le débat. Interpellé sur le sort des provisions sur charges versées à la SEM (pour réaliser des investissements mais qu’elle n’a pas encore totalement dépensées) il glissait à l’oreille de son interlocuteur : « s’ils ont des principes, ils rembourseront » avant de partir souriant. Hier soir, rien ne pouvait contrarier le happy end.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Ricou 24. Ricou 24.

    Beaucoup de courage pour le Président Caselli.
    Il prend postion pour le privé et la service et la qualité,même contre son propre parti politique.
    Il n’est pas homme à se laisser faire.

    Ricou 24.

    Signaler
  2. Carla2marseille Carla2marseille

    Muselier, vassal, gilles, kociusko-Morizet…et caselli, c était un meeting de l lump! Dommage qu Eric Besson n ait pas pu venir. Pour que caselli applaudisse muselier a tout rompre, c est que la mariée doit être belle. Caselli, VRP de la Societe des eaux, ça laisse rêveur. Par contre, je trouve votre dernier paragraphe extrêmement grave: que le président de la cum , avant de partir en souriant, puisse dire en parlant du sort des provisions sur charges versées a la SEM ” s ils ont des principes, ils rembourseront”‘, c’est très choquant. Ces provisions sur charges sont le résultat des factures payées par l usager et il est de la responsabilité de la cum que la Sem rembourse cet argent si il n a pas été utilise. Je ne vois pas au nom de quoi il faudrait faire des cadeaux a la sem surtout que les sommes en jeu doivent être considérables! J espere que les contrôles seront fait dans la transparence et avec sérieux! C est le moins que nous pouvons attendre puisque il s agit de notre argent

    Signaler
  3. Ricou 24. Ricou 24.

    Carla2marseille.

    Avec Caselli vous en aurez toutes les Assurances et l’entraide,nous serons remboursés.

    Rocou 24.

    Signaler
  4. charlexx charlexx

    Tout ça pue l’arrosage de partis et de personnalités !
    D’où sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres l’importance de voter vEurope Ecologie chaque fois que le mode de scrutin le permet !

    Signaler
  5. Carla2marseille Carla2marseille

    Monsieur Leforestier, vous avez sans doute raison, il n y a peut être pas obligation juridique dans le contrat et c est bien regrettable. Mais le moins qu on puisse dire, c est qu il y a pour caselli et la SEM une obligation morale et politique. Ces dizaines de millions d’ euros payées par les usagers ont été mis de cote par la sem pendant des années pour soit disant permettre la realisation d’ investissements et des travaux. On peut déjà se demander pourquoi ces travaux n ont pas été entrepris quand on connait l état vieillissant de nombreuses canalisations et tout ce qui pourrait être améliore. Mais surtout, pendant toutes ces années, le prix de l eau a ete détermine sur la base de ces prévisions de travaux. Il serait donc immoral et scandaleux politiquement que cet argent non utilise ne soit pas rendu aux usagers. Je rappelle que nous parlons de plusieurs dizaines de millions d’ euros. Si il n est pas rembourse, que va devenir cet argent? Au moment ou le contrat va être renouvelle, tout ça doit se passer dans la plus grande transparence et a la vue de tous. Dans cette affaire, il me semble qu on ne peut pas se contenter de s en remettre aux bons principes de la SEM comme le dit Caselli en souriant.c est a lui et aux politique de faire pression sur la SEM pour que cet argent nous soit rendu. Ce qui m inquiète et peut paraitre bizarre, c est que gauche et droite ont l air d’ accord sur ce dossier.

    Signaler
  6. Carla2marseille Carla2marseille

    Ricou, je ne comprends pas ton message: je ne vois pas ce qui peut te permettre de dire qu on sera rembourse et je ne vous pas ce que viennent faire assurances et entraide dans cette histoire?

    Signaler
  7. casanovette casanovette

    J’ose encore espérer que l’on doit la censure … récurrente … de certains commentaires, à leur indéfectible pertinence … Pensez ! 70 millions d’Euros appartenant au contribuable mais qui resteraient dans le giron de la SEM ! Ce n’est pas une petite affaire ni une petite somme, à contrario de ce que voudrait laisser entendre Monsieur Caselli qui s’en remet de manière fort légère et je dirais presque jusqu’à l’inconséquence, à la seule “conscience” de la sem pour la bonne gestion de ce petit pactole !

    Le quidam commentateur, n’est il pas en droit de dresser quelques hypothèses, qui plus est, sans omettre les formes, et en les introduisant comme il sied à tout ce qui est avancé comme un “possible” et non comme une vérité, par un conditionnel ?

    Je n’ai pourtant, pas vu, ici, la queue d’un chat ? Mais peut être, chez Marsactu, vous méfiez vous des félins en général ? Et certes il serait bon, en effet, de se garder de tigres échappés du ZOO, tant ils semblent bel et bien, nous gouverner d’une griffe meurtrière !

    Signaler
  8. geneker geneker

    3€ ou 3.15 € on s’en fout ! je préfère que les bénéf aillent dans les poches d’une régie municipale “honnête” si cela existe plutôt que dans les poches d’actionnaires. de toute façon les administration territoriale et municipale agissent comme des entreprises privées ;avantage en nature pour les élus, voyages, dépenses somptuaires, véhicules de fonction… le tout sur les impôts

    Signaler
  9. Ricou 24. Ricou 24.

    Carla2marseille,

    Pour vous répondre je pense que le Président Caselli fera tout pour négocier au mieux avec le SEM et Véolia et récupérer notre argent soustrait des travaux d’entretien effectués par la société dans le cadre de sa DSP.
    Vous pouvez en avoir l’assurance.

    Ricou 24.

    Signaler
  10. Ricou 24. Ricou 24.

    Yvettedu13, dieu sait si je trouve bien des mots contre la SEM et les majors,contre Muselier ou contre MPM mais force est de constater que pour la distribution de l’eau et les services annexes la SEM est très performante et efficace.

    Certes nous devons rester vigilants notamment sur le devenir de ces éventuels 70 m€,Masactu est à ce jour notre meilleur allié.

    je me souviens que Muselier il y a quelques semaines était contre la SEM (posture politique cela va de soit) et voulait un débat (encore une posture politique pour être sur le devant de la scène et avoir un pouvoir de nuisance) donc le sujet à une importance “politique” avant d’être sociétal.
    -Observons maintenant la position des élus PS à MPM,Caselli a bien joué,il est allé conforter une majorité avec la droite sur le sujet et devenir libre de son parti qui l’aurait torpillé.

    -Observons aussi l’implication de Suez et de la SAUR, les deux autres entreprises capables de reprendre la DSP à Véolia.
    Ils devraient normalement déjà se faire connaitre,faire pression,tester FO,être en ville pour rencontrer les réseaux locaux d’influence.

    Affaire à suivre chère Yvette.

    Ricou 24.

    Signaler
  11. Carla2marseille Carla2marseille

    ricou, excuses moi mais je ne vois toujours pas ce qui peut y avoir de rassurant dans tout ça. Les propos de caselli sont explicites: ” s’ils ont des principes, ils rembourseront”. C’est un fait et cela montre dans quel esprit vont avoir lieu les négociations. Si tout est clair, ce n est pas difficile: qu on nous dise combien on doit soustraire des 70 millions pour les travaux réalises d’ici a la fin du contrat, combien il reste et ce qu on fait de cet argent qui je le rappelle est le notre. Et sur des sujets aussi importants, c est le dernier de mes soucis de savoir si caselli a bien joue en allant renforcer sa majorité. C est bien malheureux si tout ça ne se résume qu’a des manœuvres politiciennes.

    Signaler
  12. Ricou 24. Ricou 24.

    Et ma chère Carla………nous sommes en pleine polique,celle des leaders,des cadors,les seconds couteaux sont sur le côtés.
    Mais la SEM reste tout de même la meilleure
    Bien à vous,

    Ricou 24.

    Signaler
  13. Carla2marseille Carla2marseille

    Cher Ricou, des leaders, des cadors, c’est une blague? Muselier, il s’est pris que des gamelles et caselli, il y a pas si longtemps, il était encore l’employé de Guerini au conseil general. Si c’est ça la haute politique, Marseille n’est pas prête de se relever. D’ailleurs, le titre de l’article” Muselier déroule le tapis rouge a Caselli” est bien choisi. Aujourd’hui, l article de La Provence sur la métropole aurait pu s’appeler” caselli déroule le tapis a gaudin et a muselier”. Décidément, il devient difficile d’y retrouver ses petits et les petits arrangements entre amis deviennent trop visibles

    Signaler
  14. Alain Le Lougarou Alain Le Lougarou

    Caselli n’est pas le seul PS à glorifier la privatisation , d’autres socialistes marseillais qui siègent au conseil municipal manooeuvres à ses côtés en coulisses.Il y a une omerta dans tous les paris à la CUM car chaque groupe bénéficie d’un nombre de collaborateurs ou de chargés de mission effrayant quant au coût pour les contribuables.

    Signaler
  15. Carla2marseille Carla2marseille

    Lougarou, je ne sais pas s’il y a omerta et a qui tout ça profite mais ce qui est sur, c est que caselli est le président de la cum et que c est lui le seul et unique responsable

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire