Marsactu - Le Journal
14 projets pour la première vague lancée en 2003, 14 pour la seconde, annoncée fin 2015 : Marseille fait partie des gros chantiers pour l'agence nationale de rénovation urbaine (ANRU). Les cités HLM ne sont pas les seules concernées, puisque de grandes copropriétés dégradées et le centre-ville paupérisé figurent dans les cibles d'intervention. Si l'ambition affichée est toujours d'améliorer les conditions de vie et de recoudre des quartiers souvent enclavés, les enjeux sont nombreux : les relogements, la concertation, l'emploi sur les chantiers...

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? Identifiez-vous pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE
Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l'Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l'indépendance de votre journal



Partage par email

Offrir cet article