Devant le tribunal, EDF se défend d’avoir détruit l’écosystème de l’étang de Berre

Actualité
le 3 Mai 2022
14

Ce lundi, EDF comparaissait devant le tribunal correctionnel de Marseille pour avoir pollué l'étang de Berre. Alors qu'il s'était engagé dans un processus de réduction des rejets de sa centrale de Saint-Chamas, l'électricien réfute désormais toute responsabilité.

EDF comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Marseille pour pollution de l'étang de Berre. Au premier plan, son avocat Alexandre Gaudin. Photo : VA

EDF comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Marseille pour pollution de l'étang de Berre. Au premier plan, son avocat Alexandre Gaudin. Photo : VA

“L’infraction de pollution peut-elle être caractérisée sachant qu’il n’y a pas eu de dépassement réglementaire ?” La question que pose ce lundi Laure Humeau, présidente du tribunal, est inhabituelle. Face au tribunal judiciaire de Marseille, les représentants d’EDF, accusée d’être l’émetteur de la pollution via la centrale hydroélectrique de Saint-Chamas, plaidaient pour la négative. Constitués […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. BRASILIA8 BRASILIA8

    Bel exemple de croissance verte qui au nom du renouvelable, du durable justifie la pollution et la destruction d’un biotope

    Signaler
  2. Oreo Oreo

    Belle démonstration, ancienne déjà, du fait que “la croissance verte” n’existe pas. Il faut faire avec ce que l’on a, et on a peu. Les sociétés anciennes le savait et faisait avec. L’époque contemporaine, grisée par son sentiment de toute puissance technologique l’a oublié. Elle ferait bien de vite se le rappeler, sinon on va tous finir comme les coquillages de l’Étang.

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      C’est pas si simple : les romains ont percé l’accès à la mer de l’étang de Berre pour faciliter le transport : le trajet de l’époque reliant l’Italie à l’Espagne (en passant à peu près à l’est par le tracé de l’A8 actuel) passait par cet étang puis Arles puis l’étang de Thau. : l’avantage c’est que les barges pouvaient circuler facilement avec du fret sur ces eaux calmes.

      Ces travaux de romains ont conduit à la salinisation de l’étang et les pêcheurs de l’époque ont du se plaindre amèrement de cette pollution à l’eau salée qui a fait disparaitre les poissons d’eau douce … jusqu’à ce qu’un nouvel équilibre s’établisse.

      Signaler
  3. BRASILIA8 BRASILIA8

    A Pascal L il faut de tout urgence donner cette information aux avocats d’EDF voilà qui justifie la mort de l’étang au nom du progrès “vert” et de l’histoire

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Ou alors attaquer l’Italie pour réparation aux dégâts engendrés par la colonisation 🤭

      Signaler
  4. BRASILIA8 BRASILIA8

    Extrait de “les actes des rencontres LAGUN’R” rencontres scientifiques autour de l’étang de Berre 14-15 mars 2011
    Avant 1863 l’Etang de Berre est un milieu saumâtre très riche avec des peuplements denses et étendus de macrophytes
    1863-1924 les creusements successifs du chenal de Caronte entraine une augmentation de la salinité
    Désolé mais les romains n’y sont pour rien

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Pourtant les Romains ont bien été les premiers à creuser Caronte ?

      Signaler
    • fvielfau fvielfau

      Caronte est un chenal naturel
      les Romains n’ont rien percé
      la navigation Marseille-Arles, à l’époque, passe par le cap Couronne et remonte le Rhône depuis l’estuaire
      à compter de 1824, par le canal d’Arles à Port-de-Bouc
      à compter de 1928, par le canal du Rove et le chenal de Caronte
      les travaux de rectification du tracé de Caronte en 1855 n’ont pas d’effet sur la salinité de l’étang de Berre
      par contre, le percement du canal du Rive augmentera la salinité de l’étang du Bolmon

      https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53029297j

      Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Un historien pourrait’il allumer ma lampe à huile ?

    Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Merci fvielfau

    Signaler
    • fvielfau fvielfau

      c’est bizarre, j’ai dû poster 2 fois

      sans doute certains liens (URL) que j’avais mis dans mon 1° post ont invalidé l’envoi sans avertissement !

      c’est néanmoins assez gênant, car on est obligé de tout retaper…

      si un technicien de Marsactu, peut me dire ce qui se passe, ce serait bien

      merci d’avance

      Signaler
    • Violette Artaud Violette Artaud

      Bonjour,

      Les techniciens de Marsactu n’étant pas dispo, je vais tâcher de vous faire une réponse. Les liens hypertextes ont effectivement bloqué la publication de votre commentaire. Dans ce cas-là, celui-ci n’est pas supprimé, mais en attente d’une approbation de notre part pour éviter que des contenus promotionnels par exemple ne se logent chez nous. Nous avons ensuite été un peu long à la détente pour valider votre publication. Ceci dit, nous approuvons 😉

      Signaler
  7. Richard Mouren Richard Mouren

    Ce n’est pas l’EDF qui a détruit l’écosystème de la Mer de Berre, c’est l’Etat Français qui l’a condamné depuis très longtemps (1928 premières raffineries) en choisissant d’y interdire la pêche en 57 plutôt que d’exiger un contrôle des rejets industriels. Le projet de la centrale EDF a suscité des protestations véhémentes d’environnementalistes (le terme écologie n’était pas encore sorti de la sphère scientifique). Nous sommes passés (déjà) pour des adeptes de la lampe à huile. Ce qu’une loi a fait, une nouvelle loi peut le défaire si il y a la volonté politique. Par contre, il semblerait que cette mer de Berre ait toujours été reliée à la haute mer car elle a toujours été un lieu de reproduction des anguilles.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Que disent les archeogeologues que Diable ?

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire