Demandeurs d’asile : l’État officialise un squat emblématique de ses manquements

Actualité
le 14 Oct 2022
6

Ce jeudi 13 octobre, le préfet à l'égalité des chances Laurent Carrié s'est rendu au squat conventionné de la rue Saint-Bazile aux Réformés. Il a reconnu l'initiative comme une solution reproductible pour l'hébergement des demandeurs d'asile. Les associations impliquées n'ont pas manqué de rappeler les responsabilités de l'État à ce sujet.

Le préfet à l'égalité des chances Laurent Carrié avec les résidents du centre d'hébergement autogéré pour demandeurs d'asile des Réformés. Photo : PID.

Le préfet à l'égalité des chances Laurent Carrié avec les résidents du centre d'hébergement autogéré pour demandeurs d'asile des Réformés. Photo : PID.

“C’est le genre de projet qu’il nous faut soutenir. Ça nous permettra de trouver des solutions”. Laurent Carrié, le préfet délégué à l’égalité des chances est enthousiaste. Ce jeudi 13 octobre, il est venu officialiser un lieu d’hébergement autogéré pour demandeurs d’asile au 25, rue Saint-Bazile, du côté des Réformés. “Résidence temporaire” indique une plaque […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. liovelut liovelut

    Mitigé, entre le plaisir de voir un lieu autogéré s’officialiser (donc les services publics reconnaissent leurs manquements et acceptent un modèle alternatif et un mode de gestion peu habituel) et la crainte de voir ce genre d’initiative servir de prétexte à un désengagement encore plus profond de ces services publics: l’hébergement des demandeurs d’asile n’a pas à dépendre de leur auto-organisation et de la solidarité directe, on paie des impôts pour ça…

    Signaler
  2. Tyresias Tyresias

    En tout cas, en terme de tranquillité publique, bien que branché sur ces questions-là, et très voisin du lieu, je ne m’étais rendu compte de rien !

    Signaler
  3. Falabrak Falabrak

    “On mène une vieille active.”
    C’est qui, la vieille ?…
    Pis d’abord, on dit une personne âgée ! 😉

    Signaler
    • Pierre Isnard-Dupuy Pierre Isnard-Dupuy

      Merci d’avoir pointé cette boulette… C’est corrigé.

      Signaler
    • Pierre Isnard-Dupuy Pierre Isnard-Dupuy

      Merci d’avoir pointé cette boulette… C’est corrigé !

      Signaler
  4. kukulkan kukulkan

    à multiplier sur les centaines de sites de l’EPF conservés vides et aux gardiens payés grassement pendant des années, sur toute la région, et que l’état pourrait facilement réquisitionner pour loger les plus précaires pendant des durées d’un à deux ans, mais bon, faudrait avoir la volonté d’éradiquer la misère…

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire