Comment le front républicain a explosé dans les 67 bureaux de la 3e circonscription

Décryptage
le 21 Juin 2022
40

En théorie doté d'une réserve potentielle de près de 9000 voix, le candidat de la France insoumise n'a progressé que de 4000 voix entre les deux tours. Un zoom sur les bureaux les plus favorables à la députée sortante Ensemble, éliminée au premier tour, confirme que son électorat a fait défaut, voire a favorisé le Rassemblement national.

Mohamed Bensaada lors d'une opération de tractage devant le métro de la Rose. (Photo : LC)

Mohamed Bensaada lors d'une opération de tractage devant le métro de la Rose. (Photo : LC)

Le Nord-Est de Marseille a donc avec Gisèle Lelouis une députée Rassemblement national pour les cinq ans à venir. Le 19 juin, l’union de la gauche représentée par Mohamed Bensaada (LFI) a essuyé une défaite nette dans la 3e circonscription. Une réplique, en plus grand, de l’élection départementale de 2021, qui avait vu le binôme […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Assedix Assedix

    Bonjour,
    à la fin du chapeau, c’est “son électorat… a favorisé” et non “à favoriser”.

    (et vous pouvez supprimer ce message)

    Signaler
  2. Andre Andre

    Calculs savants pour démontrer qu’une bonne proportion de l’électorat macroniste a voté blanc ou carrément RN. Mais qu’en est il de tous les électeurs habituellement de gauche qui ont alimenté l’abstention dès le 1er tour?

    Signaler
    • Tarama Tarama

      Il en est qu’ils en ont marre de décennies de front républicain à sens unique, peut-être.

      Signaler
  3. Assedix Assedix

    Le contenu de l’article est très révélateur, mais le titre reste un peu convenu: si le Front Républicain a explosé à la première occasion, c’est peut-être qu’il n’existait tout simplement pas. Ou alors c’est le fantasme du Front Républicain qui a volé en éclat.

    Par ailleurs, si les résultats de l’enquête Harris sont confirmés par d’autres (à savoir que dans des configurations similaires, les électeurs ENSEMBLE auraient voté à 34 % NUPES et à 18% RN au niveau national), il faudra quand même évoquer l’hypothèse d’un front anti-minorités, ou disons plus simplement d’un réflexe raciste dans cette circonscription.

    (https://www.ouest-france.fr/elections/legislatives/legislatives-2022-nupes-rn-ensemble-comment-s-est-effectue-le-report-des-voix-au-second-tour-47e09e78-f09b-11ec-a1f9-96fad4cda185)

    de voir dans quelle mesure les origines de M. Bensaada et de sa suppléante ont joué contre eux.

    Signaler
    • Assedix Assedix

      Et mince, j’ai oublié de supprimer les 2 dernières lignes.

      Signaler
    • Patafanari Patafanari

      Dans la 7eme circonscription le L.F.I Sébastien Delogu se défait sans frayeur du RN Arezki Selloum.

      Signaler
    • marianne13 marianne13

      Front anti-minorités et réflexe raciste ne relèvent pas de la même démarche. Il faut relire les déclarations de M. Bensaada concernant la légitimité, la légalisation du canabis, etc.., ses propos guerriers assez éloignés de l’humanisme et la solidarité prônés par la gauche d’avant les insoumis.

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      @Patafanari : le RN est moins puissant dans la 7e circo, celle de Ghali et Coppola, qui y ont leurs “obligés”.
      Le PM a vraiment mal joué lors des municipales dans le 13/14 en ne trouvant pas d’accord avec Bensaada et en mettant à la place le falot Bacchi. Bacchi a eu ce qu’il désirait : un poste de sénateur, après avoir offert sur un plateau le plus gros secteur de la ville aux sbires de Vassal.
      Sans “grand élu municipal” pour porter une candidature de gauche, ce secteur est, de fait, perdu. Alexandra Louis n’a pas été soutenue par ses nouveaux amis convertis de la dernière heure, LR a présenté un guignol, Bensaada a fait une belle campagne mais on aurait aimé, en plus du soutien affiché du Maire de Marseille, que d’autres poids lourds locaux le suivent, comme la maire-adjointe aux grands événements ou le sénateur. Histoire de convaincre l’électeur macroniste / LR moyen qu’on peut élire un député né à Meknès avec une suppléante née à Dakar.
      Entre absence de soutien et candidats guignols, cela crée du vide, dans lequel s’engouffre le RN. Voilà le résultat.

      Signaler
  4. vékiya vékiya

    donc le désistement au profit de … n’a plus lieu d’être. la gauche pourra ainsi retrouver sa place à la région.

    Signaler
  5. Manipulite Manipulite

    Lu sur un commentaire de réseau social à propos de celle qui l’a emporté : « et puis quel joli prénom et nom ».
    D’accord avec @Assedix.
    Nous avons affaire à un électorat qui a eu un réflexe crapoteux. Ajoutez à cela l’absence d’appel au barrage de la part d’Alexandra Louis LREM qui s’est ainsi déshonorée et le résultat est là. La trahison des élites…

    Signaler
    • Andre Andre

      Je ne supporte plus ces prises de position de la gauche bien-pensante et moralisatrice.
      Il faudrait commencer par se demander pourquoi des gens qui n’ont rien de fachos votent RN. Mais là c’est compliqué, on sort de ses positions confortables.

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      @Andre remettez l’église au milieu du village : 19% des inscrits ont voté RN dans cette circo. Le souci ne sont pas les votants RN, ce sont les non-votants, soit quasiment les 2/3 de l’électorat. Et ce n’est pas une question de « gauche bien pensante et moralisatrice » mais une responsabilité collective de tous les politiques, RN compris.
      Quant à Alexandra Louis elle aurait pu faire, au moins pour la gloire et l’honneur, un petit appel au vote. Après tout Bensaada est un ancien du MoDem…

      Signaler
    • Andre Andre

      MarcelPaul, je suis entièrement d’accord et je l’ai déjà écrit dans ces pages. Avant de faire la morale en qualifiant l’ électorat dit “crapoteux”, (sous-entendant qu’il y aurait de bons électeurs et des mauvais) on ferait mieux de se demander où sont passés tous les électeurs potentiels de la gauche et ce, dès le premier tour, dans des quartiers dits populaires. C’est ici l’échec de la Nupès.

      Signaler
  6. TINO TINO

    L’Histoire montre que le système capitaliste, notre système, s’accommode très naturellement avec l’extrême droite quand il est menacé d’instabilité par la gauche qu’il qualifiera d’extrême. Ce réflexe se retrouve, sauf rares exceptions, au plus bas de ses échelons. Le front républicain n’est pris au sérieux que par la gauche.
    Quant à l’abstention, elle arrange bien les affaires du système. Imaginez si si tous les pauvres, tous les jeunes votaient et portaient au pouvoir un gouvernement à leur service pour plus de justice sociale et plus de partage des richesses……

    Signaler
  7. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Le front républicain a existé. Il a désormais disparu, mais il a existé : toujours dans le même sens, quand il est nécessaire à la droite pour l’emporter contre l’extrême-droite, jamais quand la gauche est opposée à cette dernière. C’est normal, du point de vue de la droite : elle s’estime seule légitime, et à ses yeux la gauche est toujours une usurpatrice quand elle est au pouvoir.

    MM. Muselier et Macron ne s’en souviennent plus, mais il en ont bénéficié. Pour la dernière fois, sans doute : quand on insulte l’électeur de gauche après avoir dit, la main sur le coeur, qu’on lui serait éternellement reconnaissant de son dévouement civique, quand on drague ouvertement les députés RN après avoir fait semblant de les combattre, ça laisse des traces.

    Signaler
  8. Danièle Jeammet Danièle Jeammet

    Quand la gauche a besoin de la droite pour vaincre contre le parti raciste c’est que la gauche a failli . Comment se fait il que la gauche n’ai pas mobilisé l’électorat de gauche . Entre le 1er tour et le 2e tour, à peine plus de 10 votants supplémentaires dans la circo..C’est dire la faillite totale du candidat sur sa capacité à mobiliser , y compris les électeurs de JLM lors des présidentielles ..Donc que la gauche s’attache à un véritable front anti fasciste et non un front républicain .. car il ne s’agit pas d’oublier que le vote raciste existe dans ce pays ; 13 millions ont voté pour un parti ouvertement raciste le 24 avril dernier ( merci d’éviter le ils sont fâchés mais pas fachos, le bla bla que l’on nous sert depuis 1983)

    Signaler
    • Andre Andre

      Je ne considère pas que les électeurs RN soient plus racistes et fascistes que les autres et la solution n’est pas dans un front “antifasciste”, on n’est pas en 1933.. En posant la problématique en ces termes, on se dispense de réfléchir, de réfléchir sur les raisons qui ont amené ces gens parfois anciens électeurs de gauche, à voter pour ce parti.
      Qu’on apporte des réponses à ces personnes qui votent RN ou qui pour beaucoup ne votent plus.
      Et là je vous rejoins, la gauche a failli, elle a failli en ne s’attaquant pas aux problèmes d’immigration incontrôlée, de délinquance de trafic de drogue. Tout n’est pas qu’économique ou écoligique contrairement à ce que prétend JLM. Trop fastoche. En mettant un voile pudique sur ces questions, on abandonne la frange la plus modeste de la population. Ce ne sont pas les bobos qui ont à supporter en permanence sous leurs fenêtres les hurlements des guetteurs qui font le chouf!
      Mais c’est ce qu’on fait depuis 30 ans avec le résultat qu’on connaît : le RN ne cesse de progresser.

      Signaler
  9. lutaud lutaud

    L’élection d’un candidat RN est un grand malheur mais quand en face les électeurs ont un candidat france insoumise, peut on parler de front républicain ? Les candidats peuvent toujours gesticuler à la télévision mais dans les faits, notamment en politique étrangère, ils votent exactement comme le RN. Ils ont refusé les sanctions contre les mercenaires Wagner, l aide à l’Ukraine et même voté contre l’aide aux démocrates à Hong Kong. Cela explique beaucoup les électeurs désemparés quand leur choix se limite au RN et LFi. Cela aurait été la gauche républicaine avec un discours plus mesuré, le RN n’aurait peut être pas été élu.

    Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Est ce que quelqu’un de LFI va enfin oser dire à Melanchon qu’il est complètement à côté de la plaque de ses objectifs électoraux et qu’avec 84 sièges il n’a pas la majorité.

    Signaler
    • Patafanari Patafanari

      72 sièges, plutôt. Le Docteur en mathématiques Bompard Manuel pourrait prescrire une ordonnance rectificative en retour au réel, sauf à risquer l’apoplexie foudroyante chez notre sanguin vétéran. Au quel cas il conviendrait de maintenir le patient(!) dans la douce illusion de son accession aux cimes républicaines sous les vivats d’une foule en extase.

      Signaler
  11. Brallaisse Brallaisse

    Patafanari, je suis presque au nirvana, le score de Melanchon est encore plus pourri que celui auquel je pensais. Avec ce résultat Pedrolito est totalement illégitime suivant son propre raisonnement.
    Je vous remercie pour cette excellente nouvelle qui embellie cette belle journée.

    Signaler
  12. Andre Andre

    Le fond du problème n’est pas de savoir quel électorat a reporté ses voix sur quel candidat au deuxième tour mais surtout de tirer les leçons de l’abstention.
    Pourquoi donc le Nupes a-t- il si peu motivé ses électeurs potentiels?

    Signaler
    • Assedix Assedix

      Justement, si, André.
      Tout l’intérêt de l’article c’était de décortiquer les chiffres pour voir comment les électeurs LR et LREM s’étaient comportés au second tour. Et les journalistes ont réussi à établir que:
      1) ils se sont majoritairement abstenus
      2) leurs voix se sont reportées légèrement plus sur le RN que sur la NUPES.
      Ça c’est le fruit de leur travail, l’élément nouveau qu’ils nous apportent.
      Après chacun peut y aller de son interprétation, ça défoule… Je l’ai fait moi aussi d’ailleurs.
      Mais si on veut avoir des échanges intéressants ici, il faut quand même qu’on en reste un peu au thème de l’article. On ne peut pas le zapper d’office en disant que le fond du problème est ailleurs.

      Signaler
    • Andre Andre

      Il est du point de vue de l’analyse politique pure intéressant d’analyser le report des voix, je vous l’accorde. Mais le principal phenomène a analyser, car il caractérise ces élections est l’abstention..

      Signaler
  13. Brallaisse Brallaisse

    La Gauche avec cette mise au vert forcée, par Gauche nous devons entendre PC et PS , devrait en profiter pour refonder un socle d’idées afin de proposer à la population des orientations capables de corriger ce système libéral qui fonctionne ( les autres ont tous échoués) avec et cela c’est sûr d’importantes carrences. Les Français de Gauche ne se reconnaissent pas dans LFI.Son personnel politique,ses positions,son programme,son idéologie ne sont pas en phase avec cet électorat, d’où le résultat final que nous connaissons.
    Et le spectacle annoncé ou plutôt le barmum programmé par Pedrolito ne va pas leur améliorer les choses.
    Que la Gauche démocratique se refonde avec un programme sérieux,réaliste, chiffré conformément à ses fondements afin de corriger un système dur, et nous respireront mieux au lieu de se fourfoyer dans des débats vains et inutiles qui intéressent seulement la tribu des bobos de la rive gauche parisienne.
    Du moins souhaitons le et espérons le.

    Signaler
    • Andre Andre

      C’est sûr, voir JLM manifester avec les Frères musulmans ou l’entendre dans un débat menacer de virer un fonctionnaire de police, ne donne pas envie de voter pour lui.
      Il est aussi peu encourageant de voir LFI adopter paradoxalement les positions de la gauche américaine qui analyse tous les problèmes sociaux à travers le prismes des discriminations, qu’elles soient réelles ou fantasmées.

      Signaler
  14. MarsKaa MarsKaa

    “Les Français de Gauche ne se reconnaissent pas dans LFI.Son personnel politique,ses positions,son programme,son idéologie ne sont pas en phase avec cet électorat,”
    Affirmation qui ne reflète que votre point de vue.
    Autour de moi les gens de gauche (Électeurs PS, PC, ecolos, ou même macronistes) ont voté NUPES, parce qu’ils sont pour l’alliance des partis de gauche, et le programme clair, précis, sérieux de lFI les a motivé. Des réserves sur tel point, sur JLM, oui, mais pas de quoi s’abstenir face à un RN ou un LREM.
    Vous fantasmez tellement sur JLM et LFI ! Vous en faîtes une caricature qui vous effraie, mais allez voir des militants LFI marseillais, n’ayez crainte, ils ne sont pas du tout comme vous les imaginez.
    Et voir cette nouvelle force de gauche se construire et investir l’assemblée, sans les vieux éléphants, et bien ça (me) fait plaisir.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Alors Pedrolito aurait dû faire un score stalinien suivant votre raisonnement puisque les gens de Gauche sont paraît.t’il solidaires de ce dernier.
      Mais il a fait pssssshit.
      Mais pour vos nouveaux venu(e)s, il ne faut pas confondre le barrisement et le discours politique..
      Pedrolito n’est pas effrayant,il est dangereux, et Bompard itou.
      Après,bien sûr que cela n’engage que moi,mais heureusement visiblement pas seul

      Signaler
    • Andre Andre

      Je considère que la proportion d’abstentionnistes qui frise les 40 pour cent est un demi échec pour la Nupes qui n’a pas su mobiliser tout son électorat potentiel. A ce niveau là, l’abstention est un mode d’expression politique, celui de citoyens qui ne se reconnaissent pas dans les mouvements qui se présentent aux élections.
      MarsKaza, vous faites me semble -t-il comme ces élus qui finissent par oublier qu’ils ne représentent en définitive que 25 pour cent de 60. Je vous laisse calculer…

      Signaler
  15. julijo julijo

    je suis ok avec Assedix ; ce quasi dogme de front républicain est à décortiquer un peu quand même pour comprendre mieux.
    installé dans les mécanismes électoraux depuis 2002, ça a fonctionné. juste un peu. et notamment davantage (dans le sens d’un barrage au fn quand le risque était grand) sur les candidats que je dirai à droite.
    perso j’ai voté chirac en 2002, et puis au fil des élections suivantes j’ai vite constaté ce déséquilibre : les électeurs de gauche sont plus républicains. et j’avoue sereinement que je m’en suis rapidement passé de ce vote “républicain”
    au cours des 10 derniers jours, et même avant, il a été promu, manipulé, décidé qu’il fallait battre les extrêmes…. et du reste les candidats lrem dans les duels nupes-fn n’ont absolument pas appelé au front républicain dans la majorité de ces duels.
    c’est dommage, c’est surtout dommageable pour la démocratie. il semble aujourd’hui que c’est un “dogme” qui s’est éteint.
    en même temps, vu la répartition des députés aujourd’hui, beaucoup de choses seront probablement dommageable très vite pour la démocratie.

    Signaler
    • Andre Andre

      Je suis personnellement opposé à tout “front republicain”.
      En premier lieu, puisque le RN est ” anti-republicain”, pourquoi donc lui permet on de se présenter aux élections ?
      En second lieu, si ce vote que je considère artificiel et contre nature a pu empêcher la candidate RN de se faire élire aux présidentielles, en rendant au passage service à Macron, il ne répond en rien aux questions de fond qui portent sur les raisons du vote FN qui d’ailleurs ne cesse de progresser. On se la joue Jean Moulin de l’isoloir et après ?…
      Ce soit disant front républicain peut aussi avoir des effets pervers, comme il y a 2 ans dans les 13/14 quand le PM s’est désisté au profit des vassalistes. Il y a perdu des élus potentiels avec pour conséquence de permettre à Samia Ghali et sa clique d’opportunistes d’arbitrer le 3me tour des municipales. Le fascisme n’est peut-être pas passé mais la magouille et le clientélisme, pour sûr oui!

      Signaler
    • julijo julijo

      mouais, mais le front républicain qui a permis de faire élire macron au 2e tour, me réjouit quand même.
      oui le fn est anti-républicain, pas besoin de loi ou d’officialisation quelconque, il l’est par sa doctrine qui depuis des années est basée sur le rejet de l’autre, l’arabe ou l’immigré d’à côté, le type chômeur qui profite, le salarié mal payé qui travaille au noir, voilà leurs ennemis…alors qu’il serait plus intéressant et plus rémunérateur de se battre pour une répartition des réelles richesses.
      votre salaire, ou pension ont-ils été triplés ces deux ou cinq dernières années….? les dividendes et les profits des gds entreprises l’ont été, eux. mais ça le fn ou rn n’en parle jamais, mais alors, jamais ! (proposer une baisse des taxes d’état sur l’essence, ok, mais pourquoi ne pas imposer total ? le rn est contre, le pen sait où sont ses propres intérêts)
      et quand les gens sont en galère, c’est bien plus facile de taper sur le voisin….en position de survie quotidienne on ne réfléchit plus, ou beaucoup moins. et on ne vote plus.

      effet pervers : que dire de castaner qui dans cet esprit a abandonné la région à estrosi-muselier ! il n’a pas eu tort, mine de rien, ils se sont tous retrouvés chez macron.
      je crois malheureusement que la magouille et le clientélisme sont constants, effectivement, mais aussi que le fascisme et le repli sur soi ont bien enfoncé un coin.

      Signaler
    • Andre Andre

      Le but jusqu’il y a peu, dans tout scrutin, était de se retrouver au deuxième tour face au FN, en appelant la gauche à voter pour la droite. Et gare à celui qui ne s’exécute pas car il ferait le jeu des fascistes, comme en 1933! Le jackpot.
      On se fait élire et on continue comme si de rien n’était la même politique qu’avant.
      Les problèmes sociaux, les inégalités, les injustices pour la dénonciation desquels je vous rejoins, tout repasse sous le tapis!
      Ce n’est pas en votant pour le meilleur candidat que le néolibéralisme ait trouvé pour la France qu’on fera changer quoi que ce soit dans ce pays. Le racisme, l’insécurité, la misère ne le dérangent en rien tout autant que ça ne contrarie pas la bonne marche des affaires…

      Signaler
  16. José Deulofeu José Deulofeu

    Pour un électeur social démocrate et Fédéraliste Européen (il existe en effet des gens qui pensent à l’avenir de leurs petits-enfants) le grand danger c’était de voir se réaliser le slogan “Mélanchon premier ministre”. C’est à dire un programme acceptable sur le plan national, mais qui aurait retardé de 10 ans la construction européenne et l’affaiblissement de l’éEtat-nation français. A partir de là, la stratégie était claire. Faire élire par l’abstention et au besoin par le vote un RN plutôt qu’un NUpes antieuropéen (LFI). EN effet , il n’y avait aucun danger de voir surgir une majorité RN. C’est une des raisons pour lesquelles, un vrai politique de terrain cohérent personnellement irréprochable, a été battu dans la 3ème par une godillot inconsistante. Le danger de la manoeuvre, si on voulait continuer l’hégémonie LREM, c’était que les électeurs de gauche très anti-macron, laissent passer un candidat RN face à un Nupes ne serait-ce qu’en s’abstenant. C’est ce qui s’est passé dans ma circo du Var, où une macroniste sortante parfaitement compétente et présente sur le terrain a été battue par le RN). 40 situations de ce genre et la majorité LREM- ENsemble ne pouvait être atteinte. J’ajouterai pour compléter l’analyse que la macroniste du Var était pour la Ligne TGV Aix-Nice par Toulon. Cette aberration conséquence de l’affairisme et du clientélisme auxquels les instances dirigeantes macronistes restent soumises a découragé d’autres électeurs tendance écolo. Le résultat de tout ça me semble positif. Il y a une chance que une France rejoignant le club des pais à majorité de coalition fasse avancer l’intégration Européenne. Je n’en demande pas plus pour mes petits enfants. Ce sera à eux de participer à la construction d’un grand parti européen écologiste et ennemi de l’ultra libéralisme.

    Signaler
    • julijo julijo

      privilégier un vote rn plutôt qu’un nupes anti européen ??!!
      depuis quand le rn est “européen” ????
      a part utiliser les députés européens, et le parlement européen comme tirelire (elle doit toujours environ 300 000 euros au parlement européen) , lepen n’a pas variée tellement dans ses projets brutaux de 2017.
      elle ne parle plus de l’idée de retourner au francs, mais son projet de transformer l’Union européenne en une « Alliance européenne des nations »….. reste très éloigné des idées modérées sur une construction européenne efficace.
      que des électeurs mal informés ou amnésiques s’y laissent prendre est assez cocasse.

      très soucieux de l’avenir de mes petits enfants, je ne suis pas effectivement électeur socio-démocrate ! mais la construction européenne m’importe.

      la situation actuelle ne me réjouit pas, ce “chamboule tout ” est impressionnant. je suis juste intéressé par les conséquences de ce coup de pied dans le domaine réservé de macron :ce libéralisme indécent et arrogant.

      Signaler
    • Andre Andre

      Ben…l’Europe anti-liberale que vous évoquez est encore loin et elle n’en prend pas le chemin. Vous aviez lu le traité de 2005?…

      Signaler
  17. José Deulofeu José Deulofeu

    je le suis mal exprimé. Bien évidemment le RN est un pire ennemi de l’Europe que LFI le racisme et la xénophobie en plus. Je précise. L’idée était d’empêcher NUPES d’avoir la majorité en laissant passer des RN, sachant que le RN, d’après tous les sondages ne pouvait pas avoir la majorité même allié à LR. Cette manoeuvre (d’un cynisme parfait) était censée aboutir à une chambre : majorité absolue Ensemble environ 300 , 110 NUpes, 90 RN, 60 LR, 17 divers. Mais la grenade a éclaté en pleine figure des magouilleurs. Ce dont je me réjouis fnalement.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Étonnante cette observation de magouillage.Le résultat de ce vote n’est que le reflet de la situation politique française actuelle,ni plus ni moins.
      On peut le regretter, ou l’accepter suivant sa sensibilité.Beaucoup hurlaient pour une proportionnelle,elle est là de fait maintenant.Cette situation est identique à beaucoup de pays voisins,nous verrons maintenant l’intelligence de nos politiques dans la gestion ce cette situation inédite dans notre pays. Le dilemme est simple :, intérêts partisans (ego) ou intérêt du pays.Nous allons le voir très vite.

      Signaler
    • Andre Andre

      Je ne vois pas où est la magouille. Les gens se sont exprimés, y compris en n’allant pas voter. Ça s’appelle le suffrage universel et le résultat est le reflet de l’opinion du pays .

      Signaler
  18. José Deulofeu José Deulofeu

    Effectivement un vote à la proportionnelle permettrait d’en finir avec les “magouilles” des deuxième tours de majoritaire. Et en principe garantirait que les députés élus soient les “meilleurs” de leur groupe. Encore une fois, au risque de vous lasser, je pense que le seul enjeu pour l’avenir est de savoir si les majorités nouveau style vont ou non faire avancer la construction européenne. Pour nous, il s’agit de réfléchir à ce qu’on sera obligé d’abandonner du “modèle social” français pour ça. Pour moi la ligne rouge, c’est la sécu, la retraite par répartition, le transport ferroviaire, l’éducation gratuite y compris l’université. La discussion pourrait porter sur le statut national des fonctionnaires. Un recrutement régional, me semble plus efficace.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire