Michea Jacobi vous présente
Le nouveau piéton de Marseille

X comme XVIIIe siècle, les années de l’académie

Chronique
Michea Jacobi
30 juillet 2016 2

Michea Jacobi est un artiste marcheur qui arpente la ville et, de temps en temps, en fait la chronique. Ecrivain, graveur, dessinateur, il fait un inventaire à hauteur d’homme des curiosités qu’offrent la ville et ses paysages. Il trie ce qu’il voit en suivant les 26 lettres de l’alphabet. Il a ainsi accumulé des garages à la lettre G, des usines pour le U… Pour la lettre X, il a sorti son carnet de dessin lors de la visite d’une exposition sur le XVIIIe.

Un marcheur n’a pas forcément le nez au vent. Certes, le nouveau Piéton de Marseille tient à son hygiène de vie et sillonne la ville, ses abords et alentours, à grandes enjambées ou sur son vélo. Mais l’hygiène du corps et la sagacité du regard ne se suffisent pas seulement du dehors d’en-ville. Pour satisfaire son obsession abécédaire et documenter le X sans plonger dans les bas-fonds, Michéa Jacobi s’est donc rendu au musée municipal. Celui des Beaux-Arts accueille jusqu’au 16 octobre, une exposition (remarquez le x) consacrée au XVIIIe siècle marseillais.

En 150 œuvres, l’expo s’attarde particulièrement sur le rôle et la renommée de l’académie de peinture et sculpture de Marseille, fondée en 1753 par Dindon-Bardé, oups, le peintre Dandré-Bardon. Comme un élève des Beaux-arts studieux, Michéa Jacobi s’est rendu au palais Longchamp avec son carnet de croquis. De tableaux en dessins, il a traqué les 26 et quelques lettres qui nous donnent à voir l’exposition et la manière dont celle-ci dévoile un pan de l’histoire de la ville.

Bien entendu, la peste de 1720 occupe une place importante notamment à travers les peintures de Michel Serre qui en fut le témoin direct. Ses corps tordus de douleur répondent aux « académies », ses peintures ou dessins destinés à servir de modèles aux élèves artistes. Lui-même studieux, le piéton nous livre son regard sur une des expos de l’été.

La rédaction de Marsactu

Du mardi au dimanche de 10h à 18h, (fermeture hebdomadaire le lundi) 04 91 14 59 30

(Pour une navigation optimale, cliquez sur les deux flèches qui s’affichent en haut à droite en survolant ce portfolio et découvrez les dessins de Michea Jacobi en plein écran)

2
commentaires
Michea Jacobi
Michéa Jacobi est graveur et écrivain. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages. Chroniqueur à Marseille l’Hebdo pendant plus de dix ans, il a rassemblé ses articles dans un recueil intitulé Le Piéton chronique (Éditions Parenthèses) et il a écrit pour le même éditeur une anthologie littéraire Marseille en toutes lettres.


Commentaires

Abonnez-vous pour voir les commentaires.

  1. Michéa

    Ne vous contentez pas de ces expéditifs croquis, allez voir cette magnifique exposition. MJ

    Signaler
    • LN

      Magnifique, c’est vrai ! Mais par contre l’inverse est passionant : voir vos dessins par la suite, tombe pile poil sur ce que j’ai admiré là-bas ! Merci

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire