Pascal Messaoudi vous présente
20 ans en 2020

« J’ai ouvert les yeux sur le monde »

Chronique
le 1 Fév 2020
0

Un peu adulte, complètement, pas encore. Comment vit-on lorsqu'on a 20 ans en 2020 à Marseille ? Pour cette nouvelle chronique sonore, le documentariste Pascal Messaoudi part à la rencontre des femmes et des hommes nés en 2000. Pour cette première, Agathe Forget nous raconte le jour où elle a "ouvert les yeux sur le monde".

Photo : Pascal Messaoudi.

Photo : Pascal Messaoudi.

Elle a 20 ans et le sérieux de son âge. Agathe Forget a décidé de prendre du temps pour elle. De faire une pause dans ses études, de quitter sa Normandie natale pour descendre au Sud et découvrir Marseille. « Parce qu’on ne vous dit pas, à la fac ou ailleurs, que c’est important de prendre du temps pour soi ». Elle est donc en service civique à Urban Prod après avoir quitter, sa ville, ses parents, son copain. Ce saut dans le vide est une pression et un bonheur. « Quitter ses proches, c’est super bon », lâche-t-elle avec candeur.

Alors depuis quelques temps, elle prend goût à la liberté, à l’autonomie avec ses risques et ses pressions. Tenir un budget, rembourser un prêt pour un permis… qu’elle n’a pas eu. Elle apprend surtout à prendre le temps de réfléchir sur soi, son corps et le monde. Comme si la parenthèse offrait le luxe d’une éclosion. « À 20 ans j’ai ouvert les yeux sur le monde, Sur la personne que j’étais par rapport au monde », glisse-t-elle comme une évidence.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire