Pascal Messaoudi vous présente
20 ans en 2020

“J’ai ouvert les yeux sur le monde”

Chronique
le 1 Fév 2020
0

Un peu adulte, complètement, pas encore. Comment vit-on lorsqu'on a 20 ans en 2020 à Marseille ? Pour cette nouvelle chronique sonore, le documentariste Pascal Messaoudi part à la rencontre des femmes et des hommes nés en 2000. Pour cette première, Agathe Forget nous raconte le jour où elle a "ouvert les yeux sur le monde".

Photo : Pascal Messaoudi.

Photo : Pascal Messaoudi.

Elle a 20 ans et le sérieux de son âge. Agathe Forget a décidé de prendre du temps pour elle. De faire une pause dans ses études, de quitter sa Normandie natale pour descendre au Sud et découvrir Marseille. “Parce qu’on ne vous dit pas, à la fac ou ailleurs, que c’est important de prendre du temps pour soi”. Elle est donc en service civique à Urban Prod après avoir quitter, sa ville, ses parents, son copain. Ce saut dans le vide est une pression et un bonheur. “Quitter ses proches, c’est super bon”, lâche-t-elle avec candeur.

Alors depuis quelques temps, elle prend goût à la liberté, à l’autonomie avec ses risques et ses pressions. Tenir un budget, rembourser un prêt pour un permis… qu’elle n’a pas eu. Elle apprend surtout à prendre le temps de réfléchir sur soi, son corps et le monde. Comme si la parenthèse offrait le luxe d’une éclosion. “À 20 ans j’ai ouvert les yeux sur le monde, Sur la personne que j’étais par rapport au monde”, glisse-t-elle comme une évidence.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire