[Massilia amorosa] Double annonciation

Chronique
le 4 Déc 2021
1

Avec Massilia amorosa, Michéa Jacobi délaisse les aiguilles du temps pour trotter dans les différents quartiers de la ville. L'amour est son moteur : au fil des mois, il nous raconte 16 histoires d'amour, une par arrondissement.

(Illustration Michéa Jacobi)

(Illustration Michéa Jacobi)

Le tableau intitulé The Cholmondeley Ladies (Londres, Tate britain, N° d’inventaire T00069, artiste inconnu) représente sur un large panneau de bois deux dames alitées tenant leurs bébés dans les bras. Elles sont côte à côte, semblablement vêtues à quelques détails près, pareillement adossées sur les mêmes oreillers et soutenant de la même façon des enfants aussi ressemblants […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Michea Jacobi
Michéa Jacobi est graveur et écrivain. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages. Chroniqueur à Marseille l’Hebdo pendant plus de dix ans, il a rassemblé ses articles dans un recueil intitulé Le Piéton chronique (Éditions Parenthèses) et il a écrit pour le même éditeur une anthologie littéraire Marseille en toutes lettres.
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Patafanari Patafanari

    Et à la fin les cousins devenus grands s’épouserèrent et n’eurent aucun enfant.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire