Pascal Messaoudi vous présente
D'où tu parles

Le Marseille de Frédéric Jeanjean

Chronique
le 22 Déc 2018
2

Un lieu, une voix. Avec cette chronique intitulée "D'où tu parles ?", le documentariste sonore Pascal Messaoudi explore le lien intime entre un lieu et l'illustre connu ou inconnu qui prend plaisir à le fréquenter. Une parenthèse sonore à déguster les yeux fermés.

Il a délaissé l’écharpe de conseiller municipal, élu en 2014 sur la liste Marseille en avant, ou la casquette de soutien à Jean Lassalle à la présidentielle (lire notre reportage). Tablier sur les hanches, éternel gilet sur le dos, il campe son rôle préféré : celui de patron de la brasserie des Templiers. Elle est, dit-on, dit-il, la plus ancienne de Marseille. Depuis 2016, date approximative de ses 120 ans, il collectionne les anecdotes à son propos, de la cave franc-maçonne au comptoir en zinc lustré par les manches des buveurs de bière.

L’établissement dont il a occupé tous les postes de la plonge à la salle aurait pu s’appeler l’entre-deux-ports, puisqu’il est situé à équidistance de l’antique et du vieux. Il a gardé ce nom qui fleure bon le passé religieux parfumé d’ésotérisme. Un lien à la tradition que Frédéric Jeanjean ne renie pas, lui qui offre le souper maigre à la veille de Noël avec félibres et tambourinaire.

[aesop_audio title= »Le Marseille de Frédéric Jeanjean » src= »https://marsactu.fr/wp-content/uploads/2018/12/Frederic_Jeanjean_marsactu_decembre_2018.mp3″ loop= »off » viewstart= »off » viewend= »off » hidden= »off »]

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. ALIBI ALIBI

    Bonjour

    Merci pour ces portraits.

    Si la prochaine parenthèse sonore pouvait être une voix de femme…

    A déguster les yeux fermés.

    Signaler
  2. Treblig Treblig

    Un grand Merci Monsieur!
    Belle voix, Bel accent bien de chez nous, comme disait Georges Brassens,
    c’est un modeste !!! Tout en votre honneur !
    A bientôt ,

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire