La cave secrète de Louis XIV

Chronique
le 2 Sep 2017
0

Arrivé à Marseille il y a quelques années, Dominique Milherou a vite fait de la ville son terrain d'exploration. Féru de tourisme, d'histoire et de lieux insolites, il a déjà amassé dans son site "Tourisme Marseille" des centaines de fiches explicatives qui ont autant à apprendre au voyageurs de passage qu'aux marseillais de naissance. Tout au long de l'été, il partage avec les lecteurs de Marsactu quelques uns de ses endroits préférés.

Photo : Dominique Milherou

Photo : Dominique Milherou

Photo : Dominique Milherou

Le Coq Gourmand au 39 rue Fort Notre Dame ? Plus qu’une cave à vin, une véritable descente dans le passé et l’histoire de Marseille, avec son enfilade de caves à huile datant de l’époque du roi Louis XIV, le tout dans un superbe état de conservation !

On entre ici en sonnant et en patientant, parfois longuement. La propriétaire des lieux, Claudine Hoang, est certainement à plus d’une trentaine de mètres de là dans les entrailles de sa boutique en train de réapprovisionner ses 500 m² de cave ! Une fois le sésame obtenu, la porte s’ouvre et on pénètre alors dans un surprenant magasin, authentique et éclectique vraiment à part, un véritable cabinet de curiosités où se mêlent harmonieusement produits gourmands du terroir, thés, arts de la table, objets anciens, peintures et bien évidemment des nectars dénichés dans les environs, partout en France mais aussi dans le monde entier. Un très bel espace cosy est réservé également aux amateurs de whiskies.

image

Mais pour découvrir le véritable trésor du Coq Gourmand il faut en demander la permission. Celle de descendre les très raides escaliers menant à une série impressionnante de silos à huile, à grains et à vins. Un réseau souterrain qui ne figurerait sur aucune carte. Ces cuves ont été maintenues jusqu’en 1860, jusqu’au démembrement de l’Arsenal des Galères du Roi Louis XIV et la vente des lieux à des propriétaires privés. Certaines caves étaient destinées à stocker de l’huile d’olive pour la fabrication du savon de Marseille. Les ateliers de savonniers étaient alors tous situés dans ce quartier proche du Vieux-Port.

Pendant près d’un demi-siècle, ces souterrains servirons aussi de réserves de vivres et de vins pour nourrir les quelques 20 000 navigants et sédentaires présents sur le site, parmi lesquels 12 000 forçats et galériens. Avant de devenir une cave à vins, la maison proposait un atelier très réputé de reconstitution de coiffures militaires du premier empire. Pendant plusieurs décennies, Raymond Canarelli, spécialiste de la discipline y restaurait et fabriquait à l’identique tous les accessoires de la grande armée. Ses clients ? Les musées, les collectionneurs, le théâtre et le cinéma.

La toujours très enthousiaste Claudine Hoang connaît les moindres recoins de ses impressionnantes caves recouvertes de carreaux émaillés ou de briquettes qu’elle vous fera découvrir avec passion lors de visites guidées gratuites si le temps le lui permet. Sinon vous partirez seuls en exploration. Le Coq Gourmand propose tout autant des grands crus que des petits vins de producteurs très abordables ou encore pour l’anecdote les flacons du Château Bel Evêque, propriété de l’acteur Pierre Richard avec sa devise « Bon, sans cinéma ». Un slogan qui s’accorde aussi très bien au Coq Gourmand, simple, authentique mais avec ce petit supplément d’âme qui fait toute la différence.

Infos pratiques : Une boutique à découvrir en journée et également lors de soirées œnologie et dégustation (avec modération) ainsi que lors de vernissages d’expositions artistiques de peintures et de photos.

Photos : Dominique Milherou

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire