Emilio Guzman vous présente
Instants d'été

[Instants d’été] Les plages de Corbières

Chronique
le 31 Juil 2021
2

Une position corporelle, une expression sur un visage, des couleurs, des lumières. Clic ! Emilio Guzman a saisi pour Marsactu ces instants d'été des Marseillais qui restent et investissent l'espace public.

Photo : Emilio Guzman

Photo : Emilio Guzman

Corbières constitue l’unique accès à la mer de ce que l’on appelle communément les quartiers nord de Marseille. Ces trois plages de l’Estaque comptent sûrement moins de touristes que de Marseillais venus là avec “le 35”. Glacières, jouets, nourriture, rafraîchissements, parasols… Ici, mieux vaut apporter ce dont on a besoin plutôt que de compter sur […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Les coulisses de Marsactu
Parfois, Marseille, sa ville d’adoption, lui rappelle celle où il est née, Caracas et la ville voisine de La Guaira sur la côte vénézuélienne. L’odeur, surtout. Emilio Guzman apprivoise progressivement son nouveau lieu de vie, énième étape de son parcours de photographe. Depuis quelques années, il est un compagnon de route de Marsactu, suivant ou devançant nos reporters sur les grands événements de cette ville. En parallèle, son objectif se concentre sur des sujets essentiellement sociaux.
Emilio Guzman
Emilio Guzman est un photographe vénézuélien installé en France. Dans son pays, il a notamment travaillé dans une approche documentaire sur les populations autochtones. À Marseille, il suit l'actualité notamment pour Marsactu. Il fait partie du collectif Divergence.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jacques89 Jacques89

    Superbes photos ! Si Emilio y retrouve ses racines c’est que, quelques parts l’influence orientable n’a pas complètement masqué la dominante latine. Finalement, tout le monde y gagne. Juste une petite correction, il n’y a pas d’aqueduc à Corbière, juste des viaducs.

    Signaler
  2. MarsKaa MarsKaa

    Merci pour ce beau reportage photo, très fidèle au lieu.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire