Dominique Milherou vous présente
Marseille insoupçonnée

Exploration le long de l’Huveaune en 27 étapes

Chronique
le 28 Oct 2017
4

Féru de tourisme, d'histoire et de lieux insolites, Dominique Milherou a amassé en quelques années dans son site "Tourisme Marseille" des centaines de fiches explicatives qui ont autant à apprendre au voyageurs de passage qu'aux marseillais de naissance. Pour cette chronique il puise dans ce réservoir pour nous proposer des parcours interactifs et thématiques, et cette semaine, c'est le long de l'Huveaune qu'il nous promène.

 

Loading

 

 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Ricardo Lima Ricardo Lima

    Super intéressant. De quoi faire une belle promenade. Serait-il possible d’indiquer pour chaque « halte » une indication sur la possibilité d’accès pour visiter la bâtisse si c’est le cas? Merci

    Signaler
  2. LN LN

    Juste qqs remarques, sans vouloir casser l’ambiance.
    Episode  » la Geode de Geolide » la plus grande station d’épuration ect… ect…
    La promenade est peut-être bucolique, mais savez-vous :
    1) qu’elle se trouve à la confluence du Jarret et de l’Huveaune et reçoit tout leur chargement en matière de pollution visible et invisible
    2) que malgré son coût et sa capacité d’accueil (prévue à l’origine pour les 7 communes de la CUM MPM de l’époque) elle n’arrive pas à traiter les eaux usées et pluviales des 17 communes (10 hors MPM ont dû négocier un contrat bien juteux.)
    3) que donc en cas de surcharge, elle balance tout à la mer (détergents, hydrocarbures, PCBs, métaux, substances pharmaceutiques…) L’Europe a exigé une mise aux normes pour 2017
    4) que MPM et SERAMM ont alors créé le bassin Ganay grâce à Vinci et Suez (56m de diamètre, 30 de profondeur : 50 000 m3, sous le stade Ganay à 2 pas du Vélodrome) pour stocker le surplus que Géolide ne peut traiter, en pleine zone d’habitations et inondable, sans enquête publique ni étude d’impact pour les riverains. Coût de l’affaire ? 60 millions pour les contribuables
    5) que ce bassin n’aura aucune incidence sur la pollution des plages. Il diminuera uniquement de 2% le volume annuel d’effluents collectés dans les calanques.
    6) qu’après 3 ans d’une errance juridique aberrante, insensée et dramatique( pour la démocratie, l’information et le respect élémentaire du citoyen) Goliath a fini, en septembre, par écraser le collectif de riverains en justice, en le condamnant à verser des dommages intérêts, jugeant – entre autres – que ses inquiétudes n’étaient pas fondées…

    Pourtant, des communes comme Cannes, Barcelone, Berlin, Adélaïde traitent leurs eaux à 100% et les réutilisent.
    C’est la solution que Marseille aurait dû choisir, ainsi que s’atteler à la construction d’un réseau séparatif. Le bassin aurait été alors totalement inutile.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Au risque de me répéter, je remets ici ce lien vers un article d’Henry Augier sur la charge polluante contenue dans les eaux « épurées » rejetées à Cortiou : http://paca.lpo.fr/protection/engagements/actualite/3315-petition-debarrasser-definitivement-les-calanques-du-rejet-polluant-de-cortiou

      On est vraiment très loin de la qualité d’une eau potable. Peut-être que les 60 millions d’euros investis dans le bassin Ganay, qui ne servira à rien en matière de maîtrise de la pollution évacuée dans la mer 365 jours par an, auraient été plus utiles pour moderniser notre station d’épuration. C’est techniquement possible, il suffit de le vouloir et d’en faire une priorité. Qu’en est-il de cette « mise aux normes » exigée par l’UE pour… cette année ?

      Je ne savais pas, par ailleurs, que les associations qui avaient contesté le bien-fondé du bassin Ganay avaient été condamnées à des dommages et intérêts. C’est vraiment scandaleux – et sans doute très efficace pour museler toute discussion sur les grands projets qui intéressent pourtant les citoyens.

      Signaler
  3. Trésorier Trésorier

    Coment les autres villes mediterranéennes arrivent a traiter tout le flux d’eau lors des averses ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire