Mbaé Tahamida Soly vous présente
Entre les lignes

[Entre les lignes] Y a-t-il un médiateur pour les naufragés de la RTM ?

Chronique
le 19 Nov 2022
14

Auteur, slameur, Mbaé Tahamida Soly est l'un des fondateurs de la Sound musical school B Vice à la Savine. Voyageur sans permis, il utilise au quotidien les transports publics. Ils lui offrent la matière de portraits de voyageur, écrits comme des saynètes et postés sur les réseaux sociaux. Pour Marsactu, il en fait une chronique à lire entre les lignes.

(Illustration : Ben8)

(Illustration : Ben8)

Sur le quai de la station Sadi-Carnot bondé de monde, j’attends mon tram🚊. Lorsque ce dernier arrive enfin, des passagers y montent sans attendre que ceux qui désirent en descendre soient tous sortis, dont une dame à chapeau en fauteuil roulant 👩‍🦼 (On est en France pas au Japon hein 😉). De plus, les roues avant de son fauteuil se coincent entre le quai et le tram. Heureusement, un jeune homme d’une vingtaine d’années lui prête main forte et, au bout de quelques secondes, réussit à l’amener sur le quai. La scène me fige sur place. Le jeune héros en short et débardeur me demande ensuite où se trouve la poste des Réformés pour orienter la dame.

– Pour le bureau des Réformés, il fallait descendre deux arrêts plus tôt et prendre le tram qui remonte la Canebière.
Sur ces indications pourtant claires et intelligibles, une quinquagénaire assise sur un banc et qui vient de terminer son appel se mêle de ce qui ne la regarde pas. Elle nous lance sans sourciller :

– Vous n’avez qu’à aller au métro Colbert Ⓜ️🚇. C’est la station la plus proche et il va aux Réformés. (Elle est bien brave la bourgeoise mais j’ai envie de lui répondre : “Quand on ne sait pas, vaut mieux fermer sa bouche Madame. Mais comme je suis poli, je me contente de lui répondre” : )

– Mais comment elle va faire avec son fauteuil roulant la dame ?👩‍🦽Il n’y a pas d’ascenseur pour descendre sur les quais à Colbert.

– Mais il me semble qu’il y a des escalators, non ?

– Oui, oui ! Mais après vous avez de petits escaliers suivis de grands escaliers avant d’arriver aux escalators qui desservent les quais

– Ha bon ? Je ne m’en souvenais plus. Désolée. Je me suis juste fiée au plan.

– En plus, arrivé aux Réformés, c’est pareil. À la descente du métro, vous avez des escaliers avant d’arriver au niveau des escalators qui vous amènent dehors.

– Ha mon Dieu. J’avais oublié combien c’était difficile de circuler à Marseille. Je dois avouer que je prenais rarement les transports quand je vivais ici. (Ben raison de plus pour garder le silence. Tchiip)

– Les transports en commun ici sont quasiment interdits aux gens en fauteuil roulant🦽…ou avec une poussette”.🚼 C’est un vrai parcours du combattant.

– Le mieux, c’est d’aller sur le quai d’en face, attendre le tram direction La Blancarde et descendre aux Réformés. Là, vous n’aurez pas besoin de prendre des escaliers ou des escalators”. Dis-je à la dame en fauteuil et à son accompagnant.

Mais ce dernier m’indique qu’il est un touriste qui a bien voulu rendre service dans la mesure de son possible mais qu’il ne connait pas du tout la ville. Me voilà donc quitte pour prendre le relais du bon samaritain et aiguiller notre naufragée de la RTM.

“Terminus, tout le monde descend”

Sur le chemin, elle me confie son souci : on lui a refusé de retirer de l’argent à l’agence postale de la Castellane alors qu’elle en a absolument besoin pour vivre. Elle doit donc se rendre au bureau de poste où elle a ouvert son compte en “mille neuf-cent-elle-ne-s’en-souvient-plus”. Lorsque son bateau de sauvetage arrive, je prie une demoiselle de bien vouloir la prendre en charge. Mais le conducteur annonce : “Terminus, tout le monde descend”. Nous apprenons par la même occasion que cela fait “suite à une manifestation sur la Canebière”.

– Ben là, malheureusement Madame, je ne sais pas quoi vous conseiller comme trajet. Vous devez attendre le retour à la normale du trafic”, dis-je à la dame en fauteuil roulant 👩‍🦼

Je l’abandonne donc à son triste sort et je prends mon onze 🚶 pour me rendre au métro Joliette. Je dois me dépêcher car j’ai un rendez-vous pour un entretien avec deux étudiantes en sociologie.

À l’entrée du métro, deux agents de sécurité fument tout en conversant tandis qu’une dame avec un gros caddie peine à monter les escaliers. Sans attendre sa demande je vais à son secours. Et je manque de me déboiter l’épaule tellement ses courses sont lourdes. Puis je descends à mon quai où une jeune maman avec une poussette modèle 4×4 se bat avec le même obstacle. (Encore une qui ne sait pas que les escalators de la station Joliette sont en rade depuis des semaines et qu’ils ont enfin décidé de les remplacer après plusieurs pannes successives. Et que cela va prendre encore des semaines voire des mois pour les réparer). Et me voilà donc encore obligé de venir au secours d’une naufragée de la RTM🙏. Fatigué avant même de commencer le boulot.😩

Dieu merci, à Gèze, j’attrape de justesse mon bus en direction de la Savine. Une fois assis au fond, je remarque à leur conversation mes deux étudiantes. Je mets un masque et ne me signale pas à elles. Trop crevé pour parler.

Le gang de mamie et le chouf

Notre 30 roule son bonhomme de chemin, avalant et recrachant des passagers jusqu’aux Borels où monte le gang des mamies du loto du vendredi. Aujourd’hui, elles sont quatre et portent toutes des lunettes de soleil.😎 Raison pour laquelle notre diligence est arrêtée au checkpoint à l’entrée de la cité par un jeune avec un talkie-walkie. Ces dames du troisième âge ont été prises pour des flics en civil et en rigolent avec le chouf. Mais à la vue de mes deux étudiantes, ce dernier panique et prévient ses collègues. J’enlève alors mon masque et je vais parlementer avec lui en me portant garant pour les deux étudiantes. Et notre bus peut continuer son voyage jusqu’à son terminus. (Marre de ces jeunes étrangers au quartier venus enlever l’argent du shit à nos jeunes du quartier 😁.)

Je crois que je vais me faire embaucher comme médiateur ou préposé à la RTM pour boucler mes fins de mois. Ce ne serait pas du luxe en ces temps d’inflation et où des nantis avec chauffeur et jet privé nous chantent la sobriété heureuse et la fin de l’abondance.
Allez, à la prochaine les amis.

Cet article vous est offert par Marsactu

L’équipe de Marsactu vous offre cet article pour que vous puissiez découvrir notre contenu. Si vous souhaitez nous soutenir, abonnez-vous pour ne rien manquer de l’actualité de Marseille et la région.

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Pussaloreille Pussaloreille

    Excellent ! Ils lisent Marsactu, à la Rtm ?

    Signaler
    • Mohamed Mbaé Mohamed Mbaé

      J’espère toujours qu’il y a quelque part un cadre supérieur qui s’ennuie dans son bureau climatisé et qui lit Marsactu 😁

      Signaler
  2. MarsKaa MarsKaa

    Merci pour cette chronique de la vie ordinaire à Marseille, quand on prend les transports en commun. Combien de fois vivons nous ces scènes !
    (bon, pas forcement celle du chouf …).
    Et l’on passe, en tant que témoin, de l’observation à la solidarité,
    et lorsque soi même on se retrouve coincé, de la résignation à l’indignation et à la colère.

    Maintenant on peut aussi se dire que cette situation scandaleuse aide aussi à la rencontre, à se parler, entre passagers qui autrement s’ignorent… 🙂

    Signaler
    • Mohamed Mbaé Mohamed Mbaé

      Certes oui je l’avoue, mais il y a des jours où c’est crevant d’aller vers l’autre 😁 Merci pour la lecture 🙏

      Signaler
  3. GENIA GENIA

    Merci de nous faire remarquer les anomalies du métro Marseillais dont les plus grandes stations sont impraticables par les handicapés, personnes agées et les utilisateurs de poussette et caddies. C’est honteux ces remontées uniquement partielles d’escaliers roulants, et cette chaleurs excessives interne une bonne partie de l’année.
    Et en plus , ils affichent des certificats honorifiques obtenus pour leur niveau de confort !!!!

    Signaler
    • Mohamed Mbaé Mohamed Mbaé

      Je ne sais pas auprès de qui ils ont eu leur certificat mais le jury doit être composé d’hommes en costard cravate avec voiture de fonction et chauffeur 😉😁

      Signaler
    • patrick R patrick R

      Il est bon de rappeler que le métro à 45 ans et que les normes de construction ne prenaient pas en compte les personnes à mobilité réduite. De vastes chantiers sont en cours pour palier à cela

      Signaler
    • barbapapa barbapapa

      @Patrick R, à l’inauguration du métro, il y a eu d’importantes manifestations à Marseille pour la non accessibilité aux PMR

      Signaler
  4. julijo julijo

    on y est là, on a tous partagé ces moments de solitude et d’échanges.
    ça pourrait être amusant, il vaut sûrement mieux en rire .
    réflexion faite et avec un peu de recul, c’est d’une tristesse absolue.

    Signaler
    • Mohamed Mbaé Mohamed Mbaé

      Merci 🙏 Oui vaut mieux en rire car la réalité est bien bien triste. Quand on pense qu’on est la seule ville de France où on ne peut pas avoir sa connexion internet dans le métro ça en dit long sur la RTM 😁

      Signaler
  5. LN LN

    La RTM et la Métropole doivent lancer à partir du 15 décembre une enquête publique sur la refonte des transports en commun. Ce sera peut-être le moment de s’en mêler un peu et faire remonter ce type d’infos, entre autres !

    Signaler
    • Mohamed Mbaé Mohamed Mbaé

      Peut être ou peut être pas. Quand on voit leur priorité à mettre un tramway sur la corniche alors que les besoins sont ailleurs en particulier vers le nord de la ville, je me dis qu’ils se foutent de notre avis, c’est juste pour la forme qu’ils font ces enquêtes

      Signaler
  6. barbapapa barbapapa

    Certain.es élu.es et responsables mobilité et rtm devraient être très sévèrement condamné.es à devoir quotidiennement circuler en transports en commun de la Rose à Bougainville, de Saint Gabriel au Merlan, de Saint Antoine au Canet, etc.

    Signaler
    • Mohamed Mbaé Mohamed Mbaé

      Ce serait une bonne formation pour eux en effet

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire