Michea Jacobi vous présente
Le nouveau piéton de Marseille

C comme La Ciotat

Chronique
Michea Jacobi
20 Août 2016 0

Michea Jacobi est un artiste marcheur qui arpente la ville et, de temps en temps, en fait la chronique. Écrivain, graveur, dessinateur, il fait un inventaire à hauteur d’homme des curiosités qu’offrent la ville et ses paysages. Il trie ce qu’il voit en suivant les 26 lettres de l’alphabet. Il a ainsi accumulé des garages à la lettre G, des usines pour le U… Pour la lettre C, Michea Jacobi et ses crayons de couleurs ont mis le cap sur la Ciotat.

C’est les vacances, c’était les vacances. Obéissant à l’un des plus agréables des usages sociaux, ceux qui en ont les moyens ont laissé Marseille à sa torpeur et à ses ciels de cendres. Les uns ont choisi de lointaines destinations, les autres se sont contentés de plus modestes déplacements. À quelques kilomètres de l’enfermement urbain, ils ont retrouvé une caravane, un pied à terre, une location. C’était à Méjean, à Carro… à La Ciotat, où, sous la double surveillance du grand portique du chantier et des galets du Bec de l’Aigle, le théâtre balnéaire ne fait jamais relâche.

Là, une poignée de jours durant, ils se sont enchantés d’être à la fois si près et si loin de leur vie ordinaire. Comment retenir ces instants ? Comment dire l’émerveillement ?

Soyons simples. Construisons nos souvenirs façon « devoirs de vacances », allons-y aux crayons de couleurs.

Html code here! Replace this with any non empty text and that's it.

(Pour une navigation optimale, cliquez sur les deux flèches qui s’affichent en haut à droite en survolant ce portfolio et découvrez les dessins de Michea Jacobi en plein écran)

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

1 € LE 1ER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Michea Jacobi
Michéa Jacobi est graveur et écrivain. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages. Chroniqueur à Marseille l’Hebdo pendant plus de dix ans, il a rassemblé ses articles dans un recueil intitulé Le Piéton chronique (Éditions Parenthèses) et il a écrit pour le même éditeur une anthologie littéraire Marseille en toutes lettres.


A la une

Martine Vassal bricole un agenda environnemental à un milliard d’euros
Moins d'un mois. C'est le temps record qu'il aura fallu aux équipes de la métropole pour se greffer sur l'agenda environnemental du conseil départemental....
Les premiers arbres de La Plaine tombent malgré la résistance
La pluie tombe, les arbres aussi et certains manifestants pleurent en voyant les premiers tilleuls chuter dans un grand crac sinistre. Ils hurlent aussi...
Conflit d’intérêts à la tête de l’institut de recherche pour le développement
Charles Duchaine est de retour à Marseille. Pas le premier juge de l'affaire Guérini en personne, mais les contrôleurs de l'agence française anti-corruption (AFA)...
À Saint-Victoret, des travaux qui se font tout seuls embarrassent la métropole
C'est un joli parc à la sortie du bourg de Saint-Victoret en direction de la gare de Pas-des-Lanciers. A côté du centre aéré fraîchement...
L’institut Ricard drague les habitants de l’Estaque avec une ferme à poissons du futur
"Nous avons proposé un projet de ferme que l'on pourrait appeler... permaquacole !", lance fièrement Patricia Ricard, petite-fille de Paul et présidente de l'Institut océanographique du...
La Ville offre une nouvelle unité d’hébergement d’urgence, à l’État de payer le reste
Jean-Claude Gaudin signait mercredi le bail emphytéotique de la future unité d'hébergement d'urgence qui doit voir le jour en 2021. Réalisée par le groupe...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire