À Madrid, l’immigration africaine s’intègre aux pas de danse

Chronique
par 15-38
le 12 Oct 2019
0

Dans la capitale espagnole, les cours de danses traditionnelles africaines enregistrent un nombre croissant d’adeptes et des projets et ateliers fleurissent pour diffuser ces cultures. L’essor reste toutefois timide, seulement propagé par le bouche-à-oreille et les réseaux sociaux.

Une ambiance bruyante s’élève du premier étage du marché alimentaire Antón Martín, dans le centre-ville de Madrid. Les effluves de nourriture du rez-de-chaussée disparaissent peu à peu alors que professeurs et élèves se croisent sans discontinuer. Sur les murs de l’accueil d’Amor de Dios, des dizaines de flyers de cours de danses s’enchevêtrent. Un vinyle […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire