"Ce week end au J1, un atelier d'écriture ludique et surprenant"

À la une
Benoît Gilles
28 février 2013 1

Depuis 20 ans, certaines tours et immeubles de la ville ont les pieds dans les livres. En effet, depuis 20 ans exactement, l'Association culturelle d'espaces lecture et d'écriture en Méditerranée (ou Acelem) gère des lieux de proximité, situé au pied des immeubles, au coeur de sept quartiers populaires de Marseille. "Les espaces lecture ont pour vocation de sensibiliser les habitants à la lecture et à l'écriture par le biais de toutes les ressources possibles que peuvent apporter les livres", explique Christine Bernard, coordinatrice de l'association. 

Le premier de ces espaces lecture est né en 1993 au pied du bâtiment K, à La Savine, tout au nord de la ville. Le dernier a vu le jour à Saint-Mauront, dans un quartier tout aussi populaire et proche du centre-ville. "Dans un espace lecture, on trouve à la fois des livres mais aussi de la presse et un coin multimédia. On y trouve également un endroit confortable pour lire ou écouter des histoires. Et puis c'est géré par deux animateurs qui sont là pour établir la relation entre les livres et les petits et grands qui peuvent y venir"

Si les espaces lecture ne sont pas des bibliothèques, elles sont une passerelle d'entrée vers le monde du livre. "Notre vocation est de proposer des animations pour que nos publics soient plus à l'aise avec la lecture, l'écriture, avec l'expression en général", détaille la coordinatrice de l'association. Depuis 17 ans avec le directeur "historique", Ousmane Dieme, ils font du livre un objet proche, familier, là où il est parfois rare et lointain. 

Pour bien faire les choses, la Ville de Marseille est capitale culturelle pour les 20 ans de l'Acelem. Cette dernière a donc été sollicitée pour son expertise et participe aux activités ludo-pédagogiques de l'Atelier du large installé dans le hangar J1. "Nous avons cette chance de pouvoir intervenir dans ce lieu magique, un week end par mois, en proposant un atelier d'écriture récréatif, ludique et surprenant".

Ce week end, les 2 et 3 mars, l'Acelem propose d'écrire autour du tarot marseillais, "A l'heure du tarot". "Les visiteurs seront invités à tourner les aiguilles d'une grande pendule dont les heures ont été remplacées par les arcanes du jeu de cartes. Ils pourront imaginer une micro-fiction en mettant en relation deux figures de ces arcanes". Bien entendu, les publics familiers des espaces lecture sont également invités à participer.

Le 22 mars prochain, l'Acelem propose un grand colloque pour fêter à sa manière ses 20 ans en "réfléchissant au retour d'expérience des espaces lecture". Plus tard dans l'année, le 30 octobre, le théâtre Toursky accueillera une grande fête pour les publics de tous les espaces lecture de la ville. 

1
commentaires

Commentaires

Abonnez-vous pour voir les commentaires.

  1. twingo

    Je trouve que madame Christine Bernard fait un travail formidable pour intéresser petits et grands à la lecture.
    J’espère que son travail sera apprécié par tous à sa juste valeur .
    Je ne peux que la féliciter de ses efforts.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot-de-passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire