La Ville a bien porté plainte dans l’affaire du Samu social

Rectification
Bref
Marsactu et Mediapart
24 Avr 2018 4

Contrairement à ce que nous avons écrit et ce que nous avait alors indiqué son avocat Rémi-Pierre Drai, la mairie de Marseille a bien déposé plainte le 19 mai 2017 auprès du procureur de la République de Marseille dans le cadre de l’enquête ouverte pour faux, usage de faux et détournements de fonds publics. Elle concernait alors le seul Samu social de la Ville et s’est depuis étendue à la quasi-totalité des services municipaux sous la responsabilité du parquet national financier.

Ce dépôt de plainte nous a été finalement confirmé par ce même avocat et une source judiciaire. Dans ce courrier, Jean-Claude Gaudin, le maire (LR) de Marseille, s’est également constitué partie civile au nom de la Ville. Comme nous l’avions déjà indiqué, cet acte n’a pas de réalité juridique. Il est impossible de se constituer partie civile dans le cadre d’une enquête préliminaire. Cela n’est possible que devant des juges d’instruction, si une information judiciaire est ouverte, ou lors du procès. Nous présentons aux abonnés de Marsactu et Mediapart nos excuses pour cette erreur.

Louise Fessard (Mediapart) et Benoît Gilles (Marsactu)


A la une

Total redémarre La Mède avec un modèle économique encore fumeux
Habemus Total. Une fumée s’envole dans le ciel de Châteauneuf-les-Martigues. Elle est noire et fait office d’annonce pour les riverains : la Mède redémarre...
L’ouverture nocturne de la plage des Catalans revient à la barre du tribunal
Sera-ce la bonne ? Une décision de la cour administrative d'appel est sur le point d'influencer le devenir de l'apéro-les pieds-dans-l'eau-d'un-coup-de-vélo. C'est en tout...
Malades de la pollution à Fos : “Les personnes peuvent aussi être expertes de leur corps”
L'équipe du projet de recherche Epseal vient de dévoiler le deuxième volet de son étude. En 2017, ces universitaires franco-américains lancent un pavé dans...
Les États généraux de Marseille oscillent entre contre-pouvoir et stratégie électorale
"Quitte à mettre les pieds dans le plat je vais le dire : je veux qu'il y ait un homme ou une femme issue...
Maryse Joissains : “Les procès, tout ça, cela a été fait pour m’empêcher d’être candidate”
Élue depuis 2001, la maire Les Républicains d’Aix-en-Provence a annoncé à Marsactu son désir de briguer un quatrième mandat. À 76 ans, et malgré...
Trois immeubles menacent ruine et ferment une station de métro jusqu’à nouvel ordre
La place Jules-Guesde vibre de son activité habituelle, ce jeudi matin. Les turfistes cochent les cases autour du kiosque central. Quelques chibanis cherchent l'ombre...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Vous êtes tout excusés : dans cette ville, on n’est plus à une approximation près. Plus personne ne dirige, plus personne n’est responsable de quoi que ce soit. Et même l’avocat de la municipalité change d’avis sur un sujet qu’il devrait connaître…

    P*tain, encore deux ans…

    Signaler
  2. barbapapabarbapapa

    Comme l’enquête et la révélation de la gabegie et de l’abus de bien public s’étendent à tous les services, en toute logique la Ville de Marseille devrait porter plainte contre elle même, cad contre ses chefs de service, contre ses élus et au final contre son maire.

    Signaler
  3. LaPlaine _LaPlaine _

    On va porter plainte dan les urnes dans quelques temps…

    Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      Mais vu la déliquescence qui ronge ce dernier mandat du géronte, je me demande si ça ne va pas s’effondrer avant cette échéance. Pourrons-nous attendre deux ans encore ?

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire