Vélodrome : le président de la FFF en soutien de celui de l’OM face à Arema

Pressing
Bref
Julien Vinzent_
11 Juin 2018 6

Ils n’ont pas le même maillot, mais ils ont la même cible. À la suite du président de l’OM Jacques-Henri Eyraud, le président de la fédération française de football Noël Le Graët a interpellé Jean-Claude Gaudin au sujet de la pelouse du stade Vélodrome. “Pour lutter à armes égales avec les plus grands clubs européens, il est essentiel d’offrir aux joueurs, au public et aux diffuseurs, des conditions de jeu optimales et des infrastructures de très haute qualité. Je souhaitais attirer votre attention sur l’état déplorable de la pelouse du stade Orange Vélodrome tout au long de cette saison”, écrit-il dans un courrier reproduit par La Provence.

L’objet de sa missive est clair : lui demander de faire pression pour que “la société Arema, qui est chargée de l’exploitation, effectue les investissements nécessaires pour que la pelouse affiche les standards de qualité les plus élevés”.

Le contexte n’est pas anodin puisque Jacques-Henri Eyraud espère de son côté récupérer l’exploitation directe du stade, mettant en avant cet exemple parmi d’autres (lire notre décryptage). Titulaire du contrat de partenariat public-privé conclu avec la mairie de Marseille, Arema a de son côté suspendu les négociations après les attaques répétées de l’OM à son encontre.

Source : La Provence

A la une

[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...
Christian Burle, un vice-président bétonneur pour gérer l’agriculture à la métropole
Martine Vassal était l'invitée d'honneur des vœux du maire de Peynier. "C'était une évidence de donner à Christian Burle la délégation de l'agriculture", déclame-t-elle. À...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. LaPlaine _LaPlaine _

    Ah mince, encore un truc “compliqué” pour Gaudin…

    Signaler
  2. PromeneurIndignéPromeneurIndigné

    Pourquoi ne pas privatiser le stade Orange. ? Ne nous rabâche-t-on pas que la privatisation des grands équipements publics c’est l’avenir ? Pourquoi devrait-elle se limiter à nos autoroutes, à la SNCF, à nos aéroports, aux fournisseurs de gaz de ville en attendant EDF ?

    Signaler
  3. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Le stade Vélodrome est déjà privatisé. dans les faits et ceci pour des décennies.. GAUDIN nous rabâche à longueur d’année ” que lui vivant , jamais le stade ne sera vendu”. Mais comme d’habitude nous sommes face au roi du déni de réalité et de l’autosuggestion. Il joue sur les mots et pense lui même que des vessies sont des lanternes.
    Alors passons au stade suivant si j’ose dire , c’est à dire au stade de la vente pure et simple ce qui économiserait des impôts aux marseillais et le problème sera définitivement réglé.Cela nous éviterait ainsi de passer en plus et une fois de plus pour des couillons face à Aulas (qui est un “pénible mais qui a de la valeur, lui) , car propriétaire de son stade comme les’ Grands d’Europe’.
    Cet épisode démontre une fois de plus que cette ville a une vingtaine d’années de retard dans ce domaine ., comme d’en d’autres .Cette vente pourrait d’ailleurs contribuer à financer des écoles par exemple au lieu de se raccrocher à des chimères du temps passé voire trépassé.

    Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      Je ne sais pas si vous avez vu les réponses au tweet que Gaudin a daigné publier (afin de se défausser sur l’Etat) après le règlement de comptes survenu au Vieux-Port. Une bonne partie d’entre elles, fort peu aimables, se terminaient pas cette injonction : “vends le stade !”

      Apparemment, ce n’est pas un tabou pour les Marseillais. Et perso, je préférerais un parc Valmer public et un stade Vélodrome privé plutôt que l’inverse.

      Signaler
  4. ptit-marinptit-marin

    vendons!!!
    que n’aurions nous du le faire avant..?

    Signaler
    • PromeneurIndignéPromeneurIndigné

      Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Il faut vendre sans délai le parc CHANOT et le stade Orange a des opérateurs privés. Les sommes provenant de la vente pourront être consacrées à la réhabilitation des écoles communales, à la diminution de la dette de l’APHM ,à la construction d’équipements sportifs dans les quartiers populaires , à l’amélioration des transports en commun, des pistes cyclables etc.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire