Uniper vend la centrale à charbon de Gardanne au groupe tchèque EPH

Charbon
Bref
le 26 Déc 2018
1

EPH, groupe énergétique tchèque présidé par le milliardaire Daniel Kretinsky, est entré en phase de négociations exclusives avec Uniper en vue du rachat des centrales de Gardanne et Saint-Avold (Moselle). Les deux sites ont été mis en vente en septembre dernier par leur propriétaire allemand actuel Uniper. Leur fermeture, ainsi que celle des deux autres centrales à charbon françaises, est fixée par le gouvernement à 2022. Mais selon le journal Le Monde, EPH pourrait tenter de repousser l’échéance. « Nous allons en discuter avec les autorités françaises« , assure ainsi Jan Springl, l’un des responsables du groupe contacté par le quotidien.

Sur le site de Gardanne, un contrat de transition écologique (CTE) piloté par le ministère de l’écologie doit définir un projet de reconversion. La CGT, qui s’est vue refuser un moratoire sur la fermeture, a entamé une grève reconductible depuis début décembre. Le syndicat, majoritaire à Gardanne, plaide notamment pour le développement de l’activité biomasse de la centrale.

Interrogé par le site Gometle député LREM François-Michel Lambert a exprimé sa désapprobation face au rachat à venir, estimant que EPH allait « essayer par une campagne médias de justifier un ou deux ans de plus l’exploitation de la centrale, sans réel projet« .

Source : Le Monde

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. TaramaTarama

    Kretinsky, qui a mis la main sur des pans entier de la presse française.
    « Mais sa nouvelle position de tycoon des médias lui facilitera l’accès aux plus hautes autorités de l’Etat ».

    Encore un prêt à se gaver sur la bête.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire