Une usine provisoire de Bouygues sur le port emploiera 700 personnes sur deux ans

PRINCIER
Bref
Jean-Marie Leforestier
6 Avr 2017 0

L’infrastructure est à la démesure du projet dont elle doit permettre la construction. Bouygues construction va monter une usine éphémère sur le grand port maritime de Marseille pour construire ce qui deviendra l’extension de la principauté de Monaco sur la mer. Cet éco-quartier de six hectares nécessite la construction de dix-huit caissons de béton qui seront ensuite immergés pour constituer le terre-plein.

Ce chantier va mobiliser 700 personnes pendant deux ans, rapporte Les Échos. Bouygues construction disposera de 10 000 mètres carrés à quai et d’une zone de 32 000 mètres carrés sur l’eau pour installer le moule qui servira à la confection des caissons. La construction et l’utilisation de cette usine éphémère représente un coup de 145 millions d’euros pour l’entreprise.

0
commentaires
Source : Les Echos

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire