Une élue des 11/12 rend sa délégation au handicap pour dénoncer le manque d’accessibilité

Barrières
Bref
le 23 Nov 2022
6

La conseillère à la mairie du 11e et 12e arrondissements, Aurélie Sciara dénonce le manque d’accessibilité du bâtiment public. L’élue annonce ce mercredi dans La Provence rendre sa délégation au handicap, mais garder en revanche celles de la jeunesse et du sport. “C’était inconcevable de garder cette délégation sachant que rien ne bouge sur ces questions d’accessibilité”, se justifie-t-elle auprès du quotidien.

Elle-même en fauteuil roulant depuis plusieurs années, Aurélie Sciara a posté une vidéo sur les réseaux sociaux afin d’exposer ses conditions de travail et d’accès aux étages de sa mairie de secteur. “Si je veux accéder à l’étage, pour aller dans le bureau du maire par exemple, je dois demander à des agents de me porter ou alors monter sur les fesses, et redescendre en marche arrière avec mon fauteuil, ce qui est dangereux”, déclare la conseillère municipale.

Afin d’éviter ces déplacements, Aurélie Sciara dit solliciter ses collègues afin qu’ils lui apportent des documents, ce qui ne fait que la renvoyer “à [sa] condition de personne handicapée”. Comme ses prédécesseurs, le maire de secteur, Sylvain Souvestre réclame la reconstruction de sa mairie, installée depuis plusieurs décennies dans des préfabriqués. En attendant, il plaide pour l’installation d’un monte-charge, pour rendre le bâtiment accessible.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Marseille est célèbre pour être l’une des villes dont les bâtiments publics sont les moins accessibles. Cela ne date pas d’aujourd’hui, et la loi prévoyait leur mise en accessibilité pour le 1er janvier 2015.

    Cela n’a pas empêché Valérie Boyer de faire du cinéma sur Twitter, en dénonçant le sort réservé à Aurélie Sciara. Après avoir passé un bon moment de sa vie au Conseil municipal de Marseille – depuis 22 ans seulement, dont 6 ans comme adjointe au maire – où elle n’a jamais dit un mot sur ce sujet, elle le découvre apparemment aujourd’hui. Uniquement parce que l’inaccessibilité touche une élue de son secteur.

    Il est en effet grand temps de se mettre en conformité avec la loi. Mais il n’est pas indispensable d’oublier les responsables du retard de Marseille, sur ce sujet aussi.

    Signaler
  2. julijo julijo

    moi je trouve bizarre qu’une élue, quelle qu’elle soit, renonce à sa délégation pour un sujet aussi important.
    on peut admettre que rien n’est fait et rien n’est prévu dans un sens d’accessibilité aux personnes moins mobiles, mais j’aurais plutôt compris qu’elle se batte davantage.
    à moins qu’elle ait noté la gigantesque volonté de changer les choses pour les membres de son équipe !!!
    une telle inertie depuis des années donne bien sûr envie d’aller ailleurs !

    Signaler
    • Vanel Vanel

      Tout un cinéma mis en scène par Valérie Boyer (en instrumentalisant l élue concernée) pour renverser la vérité et la faire porter à cette nouvelle majorité municipale… Culot et mauvaise foi de cette droite en dérive !

      Signaler
    • Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

      ” L’élue annonce ce mercredi dans La Provence rendre sa délégation au handicap, mais garder en revanche celles de la jeunesse et du sport. ”
      Elle renonce que partiellement à sa délégatiob.

      Signaler
  3. Latécoère Latécoère

    Drôle d’ambiance dans les commentaires de cette brève. Comme il s’agit d’une élue de droite ça dérive tout de suite sur la gabegie des mandatures Gaudin, sur la tartuferie de Valérie Boyer.
    Cela permet peut-être d’évacuer à bon compte notre honte collective de voir cette femme monter l’escalier sur les fesses…
    Il ne s’agit pas d’accuser le Maire actuel, mais on a le droit de lui demander ce qu’il compte faire, dans quels délais, avec quels moyens.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Quand on démissionne ,on démissionne et l’on renonce aussi aux émoluments qui vont avec. Oui mais là, on ne va pas jusqu’au bout.
      Tout ceci n’est que du cinéma .
      En revanche le maire va vous dire qu’il voudrait bien,mais qu’il ne peut point car cela est une délégation de la métropole.
      Finalement Benoît a oart poser des plaques le maire de Marseille il sert à quoi?

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire