Travailleurs détachés : les prud’hommes ne se prononcent pas

REPOUSSÉ
Bref
Ana Rougier
4 Juil 2019 0

Le tribunal des prud’hommes d’Arles ne s’est finalement pas prononcé ce jeudi sur la situation de cinq travailleurs détachés qui attaquaient l’entreprise d’intérim Laboral Terra ainsi que les agriculteurs qui les employaient. Aucun accord n’ayant été trouvé, la décision est donc renvoyée à un juge départiteur. La date du prochain délibéré n’est pas fixé. Lors d’une audience le 16 mai dernier, les travailleurs avaient décrit des conditions de travail inhumaines (Lire notre article). Ils réclamaient la requalification de leurs contrats de travail en CDI et plusieurs milliers d’euros de rappels sur salaires et d’indemnités.

Un problème pourrait néanmoins se poser dans la procédure. Comme indiqué par La Marseillaise, la société d’intérim Laboral Terra a récemment déposé une déclaration d’insolvabilité. Cette déclaration pourrait empêcher l’indemnisation des plaignants si le juge leur donnait raison. Farid Faryssy, avocat d’un des cinq travailleurs détachés évoque une stratégie habituelle pour tenter d’éviter la condamnation. « Nous agirons pour obtenir un paiement mais il reste les entreprises utilisatrices qui paieront ce qu’elles doivent » a-t-il annoncé.

Avec Hélène Servel


A la une

La relance accélérée du PPP des écoles paraît mal engagée
En février dernier, le tribunal administratif décidait d'annuler la délibération actant le recours au PPP, partenariat public privé à un milliard d'euros, pour la...
Le cas Benoît Payan, point de crispation de l’union de la gauche marseillaise
Tout occupé à son union inédite et nourrie d'horizontalité, le mouvement pour un "rassemblement inédit" de la gauche se détourne pour le moment de...
Les dossiers chauds du conseil municipal du 16 septembre 2019
D'abord la foire de Marseille, fin septembre, puis la rentrée politique. Depuis vingt ans, le rituel est quasi immuable avec seulement deux conseils municipaux...
Soutenue par Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal espère éviter la « guerre des droites »
Le secret de polichinelle n'en est plus un. Après plusieurs mois de faux suspens, Martine Vassal a annoncé sa candidature aux élections municipales, vendredi...
L’étrange évacuation des habitants du 36 rue Curiol
"La Fondation Abbé-Pierre aimerait avoir des explications de Marseille Habitat sur le cadre légal de l'expulsion du 36 rue Curiol." En quelques mots mesurés,...
Plombé par un chantier coûteux, Artplexe délaisse l’art et l’essai pour le cinéma commercial
Il est le cinéma censé amorcer le renouveau de la Canebière. Artplexe, dont les travaux font face au kiosque des Mobiles, s'écarte soudainement de...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire