Tête de liste EELV dans les 15/16, Lydia Frentzel rejoint le Printemps marseillais

Mouvements
Bref
le 25 Fév 2020
6
Lydia Frentzel et Sébastien Barles en octobre - Image LC

Lydia Frentzel et Sébastien Barles en octobre - Image LC

Alors que le dépôt définitif des listes en préfecture est prévu pour jeudi, grand retournement à gauche dans les 15e et 16e arrondissements : la tête de liste Debout Marseille, liste écologiste et citoyenne, Lydia Frentzel rejoint la liste Printemps marseillais. Elle sera donc deuxième sur la liste de Jean-Marc Coppola, annonce La Provence. « Face au risque du RN, la division était là. C’est une discussion que nous avions, avec mon équipe, depuis quelque temps, à force d’arpenter le terrain », déclare Lydia Frentzel au quotidien.

De son côté, Debout Marseille livre une version différente pour justifier le retrait de sa tête de liste, évoquant « des pressions, des intimidations et des menaces ». « Nous constatons avec regret que Lydia Frentzel n’est plus en mesure de mener sereinement notre combat dans le 15/16, et présenterons une liste renouvelée », a déclaré la liste de Sébastien Barles par communiqué lundi soir.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Tarama Tarama

    C’est bien…
    Il serait temps qu’EELV Marseille arrête son cavalier seul et sa fuite en avant.
    Et si à quelques jours du dépôt des listes et quelques semaines de l’élection, ils cherchent toujours des colistiers, cela signifie qu’ils ne sont même pas assez nombreux pour compléter le nombre nécessaire.
    Il y a des aventures qu’il faut savoir arrêter, surtout quand il en va de l’intérêt général. Et c’est bien ça qui est en jeu à Marseille, ville ravagée (je pèse mes mots) par 26 ans de gaudinisme…

    Signaler
  2. Pitxitxi Pitxitxi

    Ruzé, Frentzel, ou Rubirola avant ça : enfin des candidats frappés d’un bon sens bienvenu. EELV aura beau meugler sur le PM, vu la tendance des ralliements, on se demande bien qui a tort et qui a raison dans tout ça 🙂

    Signaler
  3. Delphes Delphes

    Je suis admirative de la capacité des sympathisants du PM à se persuader de l’alternative, du renouveau politique qu’ils représentent, de leur capacité inouïe à se persuader de la sincérité de leur démarche d’ouverture (la situation dans le 13/14 se passe de commentaire, sinon de celui-ci : faites ce que je dis, pas ce que je fais). Aucun mouvement citoyen digne de ce nom n’irait foutre la pagaille dans une autre liste à deux jours du dépôt des listes, qui plus est lorsqu’il s’agit du partenaire de second tour. Aucun mouvement citoyen qui se respecte n’agirait ainsi. Un mouvement citoyen rassemblé autour d’un projet… mais où est le projet ? A même pas 20 jours des élections, toujours pas de programme complet et cohérent. Des mesures par ci par là, dont une spectaculaire à 1Md pour les écoles, complètement surréaliste par rapport à la capacité annuelle d’investissement de la municipalité.
    Je vous soumets ceci, à vous qui transpirez de certitudes : « ce qui a été cru par tous, et toujours, et partout, a toutes les chances d’être faux. »

    Signaler
  4. PBMAB PBMAB

    Chère Delphes,
    Je comprends ton amertume et le ton acerbe de ton commentaire.
    Alors que tu pensais qu’EE-LV, fort de son score aux Européennes et dopés par l’ambition et l’égo de certains de ses dirigeants pourrait ramasser la mise, vous êtes tombés sur un os.
    Avec EE-LV (ou du moins ce qu’il en reste!), tu as cru que tout était permis, que ton organisation était la seule légitime pour incarner le changement.
    Mais aujourd’hui, il t’est bien difficile d’admettre que la dynamique et l’espoir sont portés par le Printemps Marseillais. Et tu es amère!
    Quelle désillusion!
    Tu as cru que vous étiez seuls au monde, tu as cru qu’il suffisait de dire que vous étiez les Ecologistes-canal historique pour avoir raison et entrainer derrière toi tous les marseillais.
    Mais, non. Ce n’est pas ainsi que ça marche et tu peux désormais mesurer que la dissidence de ton parti n’est qu’une stérile et égoïste aventure individuelle et puérile.
    La force du Printemps Marseillais, c’est d’avoir su unir et réunir toutes les forces politiques de gauche mais également des citoyens au service d’une seule ambition : changer la ville et faire de Marseille une ville plus Juste, plus Verte, plus Démocratique.
    Tu as cru, surement sincèrement, représenter cet espoir.
    Et très chère Delphes, je dois bien le dire, je suis déçu par les pauvres arguments que tu avances pour dénigrer le Printemps Marseillais.
    Ne crois-tu pas que ton premier adversaire devrait être MV et toutes les listes consanguines qui ne manqueront pas de s’allier pour que rien ne change?
    Notre ville mérite mieux que cela. Marseille vaut plus que d’improductifs affrontements alors que nous avons tant à faire ensemble.
    Ensemble.
    Tous ensemble, tous au delà de nos partis, de nos affinités et de nos engagements personnels.
    La bataille pour Marseille dépasse celle des inimitiés et des clans.
    Alors, Delphes, n’hésites pas.
    Si tu veux vraiment changer cette ville, rejoins le Printemps Marseillais.
    Engage toi à nos cotés.
    Nous ne t’en voudrons pas de tes errances. Nous serons accueillants et bienveillants.
    Le Printemps Marseillais, c’est l’espoir.

    Signaler
    • Assedix Assedix

      Ah ouais, quand même ! Ça sent bien la secte, là.

      Signaler
  5. Delphes Delphes

    PBMAB, si tu savais comme tu me confortes dans l’idée que je ne me suis pas trompée de camp! pour ça, mille fois merci ! Pour le reste, j’ai l’impression d’entendre le ton paternaliste d’un curé qui éclaire (pense éclairer) mes pensées et mon chemin. Amen.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire