Rue d’Aubagne : un expert pointe “une situation d’extrême gravité connue depuis des années”

Constat
Bref
Julien Vinzent_
9 Mai 2019 0

“La situation d’extrême gravité connue dans le détail depuis plusieurs années concernait de concert les trois immeubles 63/65/67.” Révélé par la Marseillaise, cet extrait du rapport de l’expert judiciaire Bernard Bart officialise un constat dressé dès les premiers jours qui ont suivi les effondrements de la rue d’Aubagne. Remis aux juges d’instructions en janvier, il fustige une “urgence” qui “n’a pas été prise en considération, chacun des intéressés poursuivant des conflits juridiques pour in fine tenter de démontrer que la situation problématique relevait de la responsabilité de l’autre”.

Dans la balance des responsabilités ayant conduit aux huit morts du 5 novembre, qu’il appartiendra à la justice de trancher, il pose l’effet aggravant dans les dernières semaines “de la très imparfaite maîtrise des eaux pluviales” des immeubles, notamment le n°63, propriété de Marseille habitat. Un autre expert, Reynald Filipputti, missionné avant le 5 novembre par ce bailleur public, estime quant à lui dans un pré-rapport rendu en mars, aussi cité par La Marseillaise, que “les désordres structurels subis par le 63 trouvent leur cause dans l’affaissement de la façade du 65”.
Source : La Marseillaise

A la une

Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...
Drame de la rue d’Aubagne : comment la justice a avancé en six mois
Les trois juges travaillent dans la discrétion, patiemment. Ils recueillent un par un les éléments qui, dans plusieurs années, permettront à un procès de...
Enquête judiciaire sur les effondrements de la rue d’Aubagne : le rapport qui accuse
Il est une des pièces-clefs du dossier de Matthieu Grand, le juge d'instruction chargé de l'affaire de la rue d'Aubagne, avec ses deux collègues...
Un projet de décret met à mal la protection de la Sainte-Victoire et de la Nerthe
C'est un petit changement qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur le paysage des Bouches-du-Rhône et en premier lieu sur ses sites classés. Le...
Urbanisme : la métropole devra mettre du social dans son plan
La victoire se joue parfois dans les détails. La vice-présidente chargée de l'urbanisme, Laure-Agnès Caradec se réjouit d'un avis favorable "rendu à l'unanimité" des...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire