Renaud Muselier promet “un comité représentatif” de la gauche et des écologistes à la région

Contrepartie
Bref
le 23 Juin 2021
9

Bis repetita. Comme en 2015 la gauche s’est retirée pour faire barrage au Rassemblement national aux élections régionales et comme en 2015, le candidat de droite promet “un espace d’expression, de réflexion et d’action” pour la remercier du “sacrifice” consenti. Ce mercredi matin, Renaud Muselier président sortant Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a présenté “le comité représentatif du Rassemblement écologique et social” qu’il entend mettre en place s’il est réélu. Il s’agit à ses yeux “de permettre aux forces politiques représentées par Jean-Laurent Félizia d’avoir un poids” malgré leur absence dans l’hémicycle.

En clair, ce comité comptera une vingtaine de membres issus des listes du Rassemblement écologique et social (EELV, PS, PC, Génération.s…). Il se réunira avant chaque assemblée plénière et aura la possibilité d’élaborer deux délibérations, un vœu et une motion qui seront ensuite portés en séance par un élu de la majorité. Par ailleurs, chaque début d’année, un représentant de ce comité pourra intervenir “pour un discours de politique générale”, poursuit Renaud Muselier qui se fait chantre “d’un dialogue républicain permanent.”

Le sortant le sait, la “conférence régionale consultative” de la région Paca mise en place dans les mêmes circonstances par Christian Estrosi en 2016 avait fait long feu au bout d’un an. “C’était une usine à gaz qui n’a pas fonctionné”, reconnait Renaud Muselier. Il promet, lui, “une innovation simple, immédiate et efficace”. Et comme pour donner d’avantages de gages de bonne volonté à la gauche, il appelle au front républicain dans tous les cantons de chaque région de France.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. patrick patrick

    C’est bien Mumu, le ps/pc/eelv vont être fous de joie. Tant qu’ils s’amusent entre eux ils sont heureux.
    Abstention.

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Comme la dernière fois , cela a duré une mi temps

    Signaler
  3. Thauvinus Thauvinus

    Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent, comme on dit !

    Signaler
  4. BRASILIA8 BRASILIA8

    un élu de la majorité portera la délibération de l’opposition !!!!!et qui la votera puisqu’il n’y aura pas d’élu !!!!de qui veut on se moquer
    et un bon point et des images s’ils sont bien sage
    Muselier ne veut même pas assumer sa victoire ?
    bouffonnerie

    Signaler
  5. julijo julijo

    amusant !! effectivement le ps-pc-eelv vont participer à un “comité représentatif” quelle bonne blague.
    consternant ces élus, qui ne se souviennent de rien, n’impriment rien, n’ont pas de passé. castaner était au ps en 2015 il n’a rien raconté de son expérience ? rapidement tout ça est retombé dans l’oubli du quotidien… mais il me semble que quand on brigue un mandat, on tente de le faire avec sérieux, non ? on se renseigne, on connait ce que vaut la parole de son adversaire du premier tour ? en en plus, pas besoin d’être einstein, ni expert … on a eu 6 ans pour le voir à l’oeuvre.

    faire barrage au front national, ok je veux bien comprendre. je n’irai pas voter mumu, mais je peux admettre.
    Mais là, c’est le pompon final ! la framboise sur le cake ! mumu fait une proposition -obligatoirement bidon- en dehors de tout texte légal régissant le CR, et ces gens là : eelv, le pc, le ps le croient ? chapeau les mecs.

    Signaler
  6. TINO TINO

    Imaginons: le comité promis par M. Muselier, propose que l’assemblée régionale s’oppose à la privatisation du TER, propose la construction de lycées dans les zônes les plus reculées de la région, propose la baisse des indemnités versées aux parlementaires régionaux, etc, etc…. En conclusion, je pense que la proposition de M. Muselier a des limites qui la rendent, au choix, risible ou à pleurer.

    Signaler
  7. kukulkan kukulkan

    je ne comprends pas que les désistés n’aient pas négocié de récupérer au moins 10% des sièges…

    Signaler
  8. didier L didier L

    C’est gentil, mais pour être plus clair une fusion partielle des deux listes serait plus ” républicaine”, c’est tecbiquement possible et la vraie ouverture aurait été là … mais cela impliquerait une vraie remise en cause des appareils politiques, de leur pesanteur, des discours theoriques impuissants et de quelques ego …

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire