Rejet de la demande de suspension de la démolition des immeubles rue de la Palud

Rejet
Bref
Benoît Gilles
11 Fév 2019 2

Le tribunal a rejeté la requête en référé de deux propriétaires qui souhaitaient voir suspendre la démolition des n° 41 et 43, rue de La Palud, annonce à Marsactu l’avocat d’un des propriétaires du 41, Éric Méry. “Le tribunal a jugé qu’il n’y avait pas de violation du droit de propriété de mon client”, constate celui-ci. Selon lui, le tribunal estime que l’état de l’immeuble, notamment confirmé par une note du centre technique et scientifique du bâtiment produite à l’audience, ne permet pas de penser que ces propriétaires ont fait le nécessaire pour en assurer la sécurité. Les deux propriétaires du 41 qui contestaient l’arrêté de police générale du maire ont acquis récemment des appartements dans cette copropriété.

La suspension de la démolition aurait pu leur permettre de diligenter des expertises supplémentaires afin d’évaluer les responsabilités de ces désordres dont ils affirment ne pas avoir été informés au moment de leur achat. La démolition n’a pas été suspendue durant le délibéré. Au contraire, ce lundi, la déconstruction, déjà amorcée au 43, a commencé au 41.


A la une

L’Italie veut vendre son consulat et son institut culturel marseillais
Le consulat d'Italie va-t-il bientôt déménager ? C'est le sens de la demande de déclassement du bâtiment, adressée par le consul d'Italie à Marseille,...
Le marché aux puces entame sa “montée en gamme” à coups de sets électro
Les basses résonnent sur la rue de Lyon. Il est 21 heures passées et le parking du marché aux puces, habituellement vide à cette...
Stéphane Ravier (RN) s’offre Eric Zemmour pour draguer la droite
Ils finissent les phrases l'un de l'autre, rougissent de plaisir à s'écouter parler, ricanent à chaque saillie provocatrice... À voir le flot d'atomes crochus...
Le musée subaquatique des Catalans lesté par la justice
Touché. Coulé ? Le projet d'un musée subaquatique au large de la plage des Catalans (7e) connaît un nouveau coup dur. Après des mois de...
La Ville de Marseille veut mieux réguler les trottinettes avec des emplacements dédiés
C'est un simple appel à projet de la Ville de Marseille mais il est riche d'enseignements. La mairie est en train de tirer les...
Élus et policiers municipaux plébiscitent les caméras portatives qui ne filment jamais
Les policiers municipaux de Marseille, de Venelles ou encore de Saint-Martin-de-Crau vont pouvoir redevenir vidéastes. Le 16 avril, le préfet de police des Bouches-du-Rhône...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. ReuzeReuze

    Le manque d’information sur l’historique de l’immeuble (dégâts des eaux et travaux pouvant régler ou causer des problèmes structurels) est un réel problème pour les propriétaires et les syndics.
    L’un des deux projets issus du hackathon #balancetontaudis, organisé par le Donut Infolab et La Marseillaise en janvier, tourne autour de cette idée: https://digital-society-forum.orange.com/fr/les-actus/1181-et-si-a-lavenir-le-numerique-evitait-leffondrement-des-immeubles-

    Signaler
  2. PromeneurIndignéPromeneurIndigné

    Un réel problème pour les propriétaires et les syndics. ?Rien n’oblige ces braves gens à faire l’acquisition de ces taudis et à fortiori de la laisser se dégrader!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire