La région abandonne les radios associatives

FM
Bref
Violette Artaud
28 Fév 2018 8

Elles sont une quarantaine en PACA à pouvoir émettre grâce aux aides publiques. Mais cette année, c’est un gros revers que vont essuyer les radios associatives. Comme l’annonce 20 Minutes sur son site, le président de la région Renaud Muselier, a en effet décidé de retirer les 300.000 euros de subvention que la collectivité territoriale versait jusque-là à ces radios, soit environ 15 % de leur budget.

“Elle nous sert à renouveler le matériel et selon mes calculs, cela pourrait représenter la perte d’une dizaine d’emplois au minimum”, déclare Gilbert Andruccioli, président de la FRASE, la fédération des radios associatives du Sud-Est. De quoi fortement déstabiliser le milieu, qui subit déjà une importante baisse des aides de l’Etat ainsi que la suppression des emplois aidés.

À Marseille, radio Grenouille vient d’apprendre la nouvelle. “On en parle déjà en interne avant de pouvoir expliquer la situation à nos auditeurs, et de décider de la mobilisation, explique Pauline Gervais, chargée de développement à Radio Grenouille. On se démène déjà chacun de notre côté pour sauver notre barque.” La FRASE réfléchit à des actions en justice.

Source : 20 Minutes

A la une

Les habitants de Bel horizon craignent de voir leur tour disparaître
Les gilets jaunes flottent aux fenêtres et balcons de cette grande tour inélégante qui sert de fanal de l'entrée de ville, entre Saint-Lazare et...
Le stadium d’athlétisme Miramas, 22 millions d’euros mais pas de projets
Si vous êtes au village de marques, vous n’avez qu’à traverser la rue. C’est à Miramas, dans une zone moitié résidentielle moitié en friche,...
Centre commercial mort né, Bleu Capelette se réincarne en quartier de ville
Ce n'est pas encore un acte de renaissance, comme une première pierre avec élus, écharpes et sourires posés, mais cela y ressemble tout de...
Pour les évacués de la rue d’Aubagne, un retour espéré mais sans calendrier
Rue d'Aubagne. Plusieurs riverains, valises vides en mains, sont escortés par les pompiers vers leurs logements. Sans avoir de date de retour, les habitants de...
Jean-Luc Ricca : avec la Scancar “le taux de personnes qui payent est passé de 30 à 85%”
Le 1er janvier 2018 a eu lieu une réforme du stationnement payant, qui a eu des impacts différents selon les choix des communes pour...
Recours et fantasmes du “prince saoudien” : la CCI peine à s’ancrer sur le Vieux-Port
Trois mois après, encore cette accusation de vouloir "faire du pognon". Parmi les plaisanciers de l'anse de la Réserve, 190 anneaux sur le Vieux-Port,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. libegafralibegafra

    Pour les donner à La Provence ??? L’exécutif régional pense t’il que les médias indépendants d’un groupe tenu par un millionnaire ou par la publicité sont mauvais pour la démocratie régionale, ou que la démocratie régionale c’est fini ?
    Un petit article pour décoder les grandes lignes de la ré-orientation budgétaire en cours à la région serait intéressant.

    Signaler
    • Court-JusCourt-Jus

      « Nous ne sommes plus les tiroirs caisse des collectivités et des associations » dixit Muselier.
      Traduire : nous serons donc les tiroirs caisse de nos copains : rénovation d’ un hotel chic d’Isola 2000 qui appartient au copain d’Estrosi (200 000€, votée en déc 2017), soutien aux chasseurs (500 000 par an sur 5 ans), effectivement, il serait intéressant d’avoir l’ensemble des changements, des nouvelles subventions et des suppressions pour se faire une idée.

      Signaler
  2. RegardRegard

    Du bon usage de l’argent public.
    Marsactu montre la voie. Journal totalement indépendant de la pub et des subventions publiques. Un exemple à suivre.

    Signaler
  3. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Le Conseil régional a également coupé toute aide et toute insertion publicitaire au Ravi… La démocratie, c’est mieux quand il n’y a pas trop de médias – et surtout quand il n’y a pas de médias qui piquent et éventuellement font réfléchir…

    Signaler
  4. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Muselier veut museler!.Ce pourfendeur de la pensée unique qui verse des larmes de crocodile sur La Marseillaise et la pluralité des opinions ,surtout quand ce dernier titre est un mort-vivant ,et qui pendant ce temps coupe les vivres aux gens qui ne pensent pas comme lui.
    Encore un grand démocrate.

    Signaler
  5. julijojulijo

    Bah il y a longtemps qu’on le connaît mumu…c’est un gros frustré, pas très finaud. N’oubliez jamais qu’il n’a pas été élu, mais qu’il doit sa place à ses magouilles….il se venge !
    Il faut être d’accord avec lui./
    Il a du gagner 10 cm en hauteur depuis qu’il est président du CR intérimaire….et ça, merci qui ???? merci castaner !!!
    regardez le dernier sondage, qu’il a suscité, financé, médiatisé…..bientôt il sera maire de marseille, c’est dans sa tête….
    Bon courage à la “FRASE” et tendresse à radio grenouille….ils sont pas sauvés !
    Mais courage !!!!

    Signaler
  6. graindesablegraindesable

    A vomir ! Et le pire c’est que ça passe… C’est dans l’air du temps. Un air du temps de plus en plus nauséabond, de plus en plus empuanti par les relents réactionnaires, populistes… 300 000 euros de moins aux radios associatifs, c’est autant de terrain perdu pour l’effervescence démocratique, autant de barrages intellectuels, culturels, artistiques aux idées du Front national qui sautent.

    Interrogez-le sur cette décision. Comment justifie-t-il l’injustifiable ? Ne le lâchez pas !

    Signaler
    • leravidemiloleravidemilo

      Elue en 2015, avec un horizon budgétaire relativement “rigide”pour la 1ere année, ficelée en 2016 par l’énormité de l’enjeu présidentielle/législatives concernant le budget 2017, la majorité du CR s’est réunie, passé la bourrasque, se disant avec gourmandise, maintenant on va pouvoir enfin “faire de la politique (la notre bien entendue)”: les prochaines élections sont dans 3 ans, en 2020, sauf ces vagues européennes auxquelles ils n’attribuent pas grande importance; ceci alors qu’elles correspondent au contraire un enjeu essentiel , à l’aune de toutes les politiques qui nous sont infligées et dont l’essentiel se décide à l’échelle de l”u”E. Les radios locales font les frais de cette vision des choses, comme Le Ravi et nombre d’assos d’éducation populaire, de proximité ou de défense de l’environnement …
      Mais reconnaissons à Messieurs Muselier/Estrosi and co, qui se retrouvent sans opposition sur ces atteintes à la démocratie, de faire acte de pédagogie pour les ceusses qui sont toujours prêts à voter pour n’importe quoi/qui sous le motif de faire barrage à… et de donner ainsi le bâton pour se faire battre, et d’en redemander encore la fois prochaine. Et gardons itou en mémoire ce M Castaner qui pouvant se maintenir au second tour et faire rôle d’opposition, constitutif de la démocratie, préféra aller courir d’autres aventures, nous exposant ainsi délibérément à ces prévisibles coups de karcher. Il faut savoir mémoire garder.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire