Rachat du terrain de Fralib : MPM saisit la justice

Bref
le 26 Juil 2012
0

Les propriétaires ne veulent pas vendre le terrain du site de Fralib (Gémenos) en-dessous de 5,3 millions d'euros, prix de référence de France Domaine. Marseille Provence Métropole (MPM), qui a préempté – c'est-à-dire fait jouer sa priorité – ne souhaite pas mettre plus de 4,28 millions pour le foncier de l'entreprise menacée depuis fin 2010 de fermeture par la multinationale Unilever. Résultat : la communauté urbaine annonce ce jeudi avoir saisi le juge de l'expropriation pour déterminer le juste prix.

Que le projet alternatif des salariés, celui d'une reprise, ou une solution mixte, aboutisse, MPM est amenée à jouer les intermédiaires d'"un compromis global portant à la fois sur l’immobilier, l’outil industriel, et les équipements", qu'elle appelait de ses voeux le 20 juillet : Unilever avait annoncé la veille qu'elle était prête à lui céder à l'euro symbolique les machines, estimées à 7 millions d'euros. Ce qui ne réglait pas, nous le soulignions, le problème de la marque Eléphant et des volumes de production réclamés par les salariés.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire